Quelle surprise ! Enfin, je voulais dire… « Que nenni ». Pour une fois, tout le monde était au courant ou presque. Si on retourne 2 mois auparavant, quand l’iPhone 4G a été « leaké » par Gizmodo, je me rappelle de mon premier commentaire « …les coutures ? Depuis quand Apple fait coutures à ses produits ? ». Encore j’étais loin des commentaires qui criaient au fake chinois.

Aujourd’hui, l’iPhone 4 vient d’être annoncé lors de la kermesse annuel présenté par Steve Jobs, l’Apple WWDC. Je vous avouerai tout de suite, je n’étais/je ne suis pas trop impressionné par le matériel, tous les autres fabricants proposent quelque chose de similaire ou proposeront la même chose dans les 6 prochains mois.

Apple cherche simplement à différencier son produit avec des chiffres bétons, comme l’épaisseur du téléphone, « le plus fin au monde », en effet avec 9,4mm d’épaisseur il passe devant le Samsung Galaxy S à 9,9mm. On ne se fait pas de soucis pour placer ça sur une publicité. Ou encore, il suffit de le comparer à son prédécesseurs, l’iPhone 3GS, en gros je vais simplifier le travail de l’équipe marketing d’Apple : il a plus bel écran, il est plus mince, il est plus rapide, en gros il faut exalter sa supériorité.

Vient ensuite, l’écran que l’on appelle Retina. Oui, il a un nom… comptez maintenant 960 par 640 pixels sur un écran de 3,5 pouces. Le verre serait un verre spécial qui résiste aux rayures comme du cristal saphir (qui ne peut être rayé par des objets aussi dur que le diamant), mais avec 13 fois la résistance du plastique. La grosse surprise vient plus d’un record avec 326 dpi, une dalle IPS avec un ratio de 300:1. En gros, l’oeil humain ne peut pas distinguer de différences au dessus de 300pp.

Ouais, je crois que c’est assez ridicule pour Apple d’avoir présenté le grand écran de l’iPad avec une densité douteuse, puis un mois plus tard, l’iPhone avec un plus petit écran avec une densité ridicule (tant et si bien, que vous ne pouvez même pas le voir). Si j’avais un iPad, je serais énervé en ce moment. Bon ok, je suis énervé.

Pour le reste, caméra de 5 mégapixels avec flash LED capable de filmer en 720p @ 30fps. Déjà vu. La caméra frontale pour la visiophonie, enfin Apple limite cette usage au WiFi (Apple vient de donner un nouvel argument au jailbreak de l’iPhone 4). On retrouve le même processeur que sur l’iPad, fabriqué par Apple, l’A4 cadencé à 1 Ghz. Ils en ont profité pour renommer leur système, iOS4 qui sortira le 21 juin. Le nouvel iPhone 4 sera vendu 199 $ pour le modèle 16 Go, 299 $ pour le 32 Go. Remplacez $ par €. Même politique de prix qu’avec l’iPhone 3GS (qui en profite pour baisser).

Mais je dois avouer qu’ils ont vraiment su optimiser efficacement le partage entre l’iPad et iPhone, en maîtrisant les coûts, ce qui est une chose très intelligente dans le monde des nouvelles technologies.

On dirait qu’ils visent à couper l’herbe sous le pied à Windows Phone 7. Et cela nous confirme que Android et RIM sont des concurrents beaucoup plus féroces qu’ils ne l’avaient pensé. Nokia ? Le cancre du peloton …

Bref, je pense que Apple a écouté ses aficionados. Pas de surprises mais l’iPhone 4 est un beau smartphone, dommage que tout soit aussi fermé. Aux Etats-Unis, on le compare partout à l’Evo de HTC. Ce n’est clairement pas innocent.

C’était l’iPhone 4 fabriqué en Chine par les employés de la Foxconn, qui sortira le 24 juin.

Envoyé de mon HTC Evo 4G, non je plaisante…