Le premier prototype de voiture autonome de la célèbre entreprise de VTC, Uber, vient d’être aperçu dans les rues de Pittsburgh en Pennsylvanie. Préparez-vous à des courses moins chères et sans chauffeur.

uber-car

Depuis le mois de février, on sait que Uber travaille au développement d’un service de transport de personnes sans chauffeur. Le but est de diminuer le prix des courses – puisque le salaire est l’un des éléments le plus coûteux à l’entreprise – mais aussi de mettre des bâtons dans les roues à Google qui semble avoir le même projet. Uber, qui est associé à l’Université de Carnegie Mellon – réputée dans le domaine – pour son projet, vient de tester son premier prototype de voiture autonome dans les rues de Pittsburgh en Pennsylvanie. On peut voir sur le cliché publié par le site Bizjournals une Ford Mondeo aux couleurs de la division Advanced Technologie Center d’Uber avec un genre de coffre de toit qui semble renfermer de nombreux capteurs. Une voiture qui nous fait beaucoup penser aux Lexus autonomes de Google.

Uber ne se cache pas de ces essais puisque Trina Smith, porte-parole de la société, a précisé que ce véhicule était en effet destiné aux projets de cartographie, sécurité et de systèmes autonomes. Cela fait sens puisque les locaux d’Uber à Pittsburgh renferment l’Advanced Technologie Center avec des ingénieurs et des universitaires qui planchent justement sur ces trois sujets.

Grâce aux voitures autonomes sans chauffeur, Uber devrait réussir à fortement abaisser le prix des courses. Selon les analystes, on pourrait passer de 3 dollars par mile (1,609 kilomètres) à environ 44 cents pour une berline et jusqu’à 8 centimes pour un trajet partagé dans une voiture deux places. Il faudra toutefois attendre puisque les voitures autonomes paraissent encore lointaines : Google espère en effet pouvoir proposer ses voitures aux alentours de 2020. Mais Uber semble se donner les moyens d’y arriver rapidement puisque l’entreprise a embauché plusieurs dizaines d’ingénieurs pour qu’ils puissent travailler à temps plein sur le projet. Sachant que Google souhaiterait proposer un service de transport par l’intermédiaire de ses voitures autonomes, on pourrait assister à une concurrence féroce entre les deux géants.