Introduction

Lors du MWC 2017, Alcatel a dévoilé sa nouvelle gamme de smartphones d’entrée de gamme. Si la plupart ne se démarquent pas vraiment de la concurrence, l’A5 LED a la particularité de posséder une coque composée de LED pour viser un public de jeunes éclairés… Ou peut-être de jeunes illuminés.

Fiche Technique

Modèle Alcatel A5 LED
Version de l'OS Android 6.0 (Marshmallow)
Taille d'écran 5,2 pouces
Définition 1280 x 720 pixels
Densité de pixels 282 ppp
SoC MT6753 à 1,5GHz
Processeur (CPU) Cortex-A53
Puce Graphique (GPU) Mali-T720
Mémoire vive (RAM) 2 Go
Mémoire interne (flash) 16 Go
Appareil photo (dorsal) 8 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 5 Mégapixels
Wi-Fi Oui
Bluetooth 4.2
SIM 2x nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) microUSB
Géolocalisation Oui
Batterie 2800 mAh
Dimensions 146 x 72,1 x 10,2 mm
Poids 170 grammes
Prix 150 euros
Fiche produit

 

Une coque plutôt LED

Pour vendre son A5 LED, Alcatel a tout misé sur le design. Et quand on prend conscience de cela, on se dit que ce n’est pas gagné… Le téléphone est grossier, épais et rappelle les heures sombres de la téléphonie mobile. Il a certes l’air solide — et pourrait même certainement vous casser un os ou deux si vous le laissez tomber sur votre pied –, mais il est imposant et lourd. Avec un écran plus petit et une batterie moins conséquente que l’Alcatel OneTouch Idol 3, il pèse tout de même 30 grammes de plus que son ancêtre. Il faut croire que le poids des âges lui est venu de bonne heure.

Mais si l’on oublie la partie esthétique, très subjective, il est en plus de cela assez peu ergonomique, avec des boutons positionnés trop haut et au clic bien trop mou (pour ce qui est du contrôle du volume). En outre, à une époque où les arrondis ont la part belle, l’A5 LED dispose d’arrêtes très marquées à l’avant, ce qui peut s’avérer désagréable à l’utilisation.

Enfin, il cumule les défauts de la coque amovible (emplacements SIM et microSD difficiles d’accès pour ceux qui n’ont pas d’ongle ou de force dans les doigts, manque d’isolation…) tout en ne proposant pas de batterie amovible. Alcatel a faux sur toute la ligne, même si cela permet d’utiliser une coque moins disco et bien plus fine.

Cette coque amovible a le mérite de sortir de l’ordinaire, même éteinte, avec son aspect écailleuse. Et puisqu’on est dans le positivisme, précisons qu’elle est tellement épaisse que le module photo ne ressort pas, comme c’est le cas sur la plupart des appareils, mais qu’il est au contraire légèrement renfoncé.

 

Lumineux même devant

En plus de briller dans le noir par sa coque, l’Alcatel A5 LED brille également par la luminosité de son écran. Avec un écran blanc mesuré à 550 cd/m² par notre sonde, il se positionne au niveau des smartphones haut de gamme concernant ce point. 

Pour en profiter, il faut cependant se positionner bien en face, puisque ses angles de vision sont plutôt mauvais et dégradent rapidement les couleurs et la luminosité de l’image.

Pour ce qui est de la définition HD 720p, on aurait préféré du 1080p, que la concurrence propose déjà. À moins de 200 euros, le public se montrera cependant beaucoup moins exigeant sur le sujet.

 

De l’idée pour les enfants

La partie logicielle d’Alcatel, basée sur Android 6.0 Marshmallow, est à la traîne et, à l’instar du téléphone lui-même, un peu grossière. Pourtant, on y trouve quelques idées bien senties comme le téléchargement accéléré (combinant WiFi et 4G), l’accès simple à la programmation des heures d’extinction/démarrage du téléphone ou les paramètres « Func » permettant d’ajouter cinq raccourcis à l’écran de verrouillage.

Enfin, l’option ColorWatch qui permet de sélectionner des couleurs grâce à son appareil photo et de les appliquer à son thème amusera certainement les enfants, et peut-être même les plus âgés.

 

Une coque LED amusante… 5 minutes

Mais rappelons que tout l’intérêt de l’Alcatel A5 LED est sa coque dotée de diodes lumineuses. Il existe plusieurs moyens de les activer :

  • Lors de la lecture audio
  • Pour signaler un appel entrant (avec une possible différenciation des contacts)
  • Lors de l’arrivée d’une notification
  • À l’activation d’une alarme

Plusieurs patterns sont préenregistrés (feu d’artifice, flammes, autoroute…), mais il est également possible de créer son propre rythme et de l’assigner à l’une des actions ci-dessus.

Enfin, et c’est une nouvelle qui ne va pas faire plaisir aux parents. Il existe un jeu dans lequel il faut faire du bruit pour faire grimper les LED et marquer le plus de points. Après 2 tours, le joueur ayant fait le plus de bruit a gagné.

Tout cela est amusant 5 minutes, mais vite lassant et on regrette notamment de ne pas pouvoir afficher des messages plus construits, comme des lettres ou des émojis.

 

Des composants dépassés, à peine suffisants

L’Alcatel A5 LED est équipé d’un processeur MediaTek MT6735 couplé à 2 Go de RAM. Pour rappel, il s’agit d’une combinaison moins puissante encore que le Wiko Fever 4G, présenté à l’IFA 2015 et alors commercialisé à 199 euros… Ce dernier proposait cependant 3 Go de RAM et un écran Full HD. Pas de quoi attendre d’énormes performances.

 Alcatel A5 LEDLenovo Moto G5Huawei P8 Lite 2017Honor 6XSamsung Galaxy J5 (2016)
SoCMediaTek MT6735Snapdragon 430Kirin 655Kirin 655Snapdragon 410
AnTuTu34 645 points44 697 points56 890 points 56 740 points27 335 points
PCMark3 911 points4 659 points4 379 points 4 998 points4 109 points
3DMark Ice Storm Unlimited General7 118 points9 398 points 11 405 points 11 896 points4 433 points
3DMark Ice Storm Unlimited Graphics6 546 points9 589 points10 907 points 11 483 points3 864 points
3DMark Ice Storm Unlimited Physics10 251 points8 786 points13 575 points13 612 points9 140 points
GFXBench (Manhattan offscreen / onscreen)4,5 / 9,2 FPS7,1 / 7 FPS7,8 / 8,5 FPS7,8 / 8,4 FPS1,8 / 3,8 FPS
GFXBench (T-Rex offscreen / onscreen)12 / 20 FPS16 / 16 FPS18 / 19 FPS19 / 19 FPS5,2 / 9,3 FPS

Et il faut se l’avouer, malgré son écran seulement HD là où la plupart de ses concurrents affichent du Full HD, ses performances sont d’un autre monde et nous renvoient quelques années en arrière.

Au sortir de sa boîte, il reste cependant plutôt fluide, même si on note quelques accrocs de-ci de-là, et il arrive à faire tourner des jeux tels qu’Asphalt 8 de façon correcte. On est loin des 60 FPS constants, mais c’est jouable.

 

Photo : tout juste bon pour les souvenirs

L’appareil photo de l’A5 LED est composé d’un capteur de 8 Mégapixels — extrapolé à 13 Mpx –, d’une optique ouvrant à f/2.0 et d’un flash dual-tone. On ne va pas y aller par quatre chemins, le résultat n’est clairement pas au rendez-vous.

Les détails sont noyés dans une masse de pixels, la gestion de la lumière est difficile et la mise au point aléatoire. L’utilisation du flash en conditions difficiles aide à peine sur l’arrière-plan et dénature les couleurs du cliché.

Enfin, en mode selfie, on dirait qu’un filtre « beauté » a été appliqué à toute l’image, lissant la totalité des détails.

 

Une coque qui consomme ?

Nous avons effectué notre test habituel consistant à visionner une vidéo YouTube durant une heure avec l’écran du téléphone calibré à 200 cd/m2. Sur cette période, l’Alcatel A5 LED a perdu 13 % d’autonomie, ce qui est plutôt dans la moyenne basse en 2017, montrant une nouvelle fois qu’il a un léger coût de retard.

Notons que nous avons réitéré le test avec l’activation des LED au rythme de la musique et qu’il a perdu cette fois-ci 15 % d’autonomie, confirmant que cette fonctionnalité nécessite un peu de puissance et réduit l’endurance du téléphone.

 

Galerie photo

 

Prix et disponibilité

L’Alcatel A5 LED est d’ores et déjà disponible chez certains revendeurs comme Amazon, Fnac, RueDuCommerce ou LDLC, ainsi que chez Bouygues Telecom.

 

Test Alcatel A5 LED Le verdict

design
5
Bien qu'a priori solide, l'A5 LED est grossier dans sa fabrication. Une impression confortée par son épaisseur et son poids.
écran
4
Très lumineux, l'écran de l'A5 LED réfléchit beaucoup les reflets, possède des angles de vision mauvais et sa définition 720p fait pâle figure face à la concurrence.
logiciel
7
La partie logicielle de l'A5 LED n'est pas à jour, mais ses quelques apports logiciels sont plutôt agréables.
performances
5
L'A5 LED est clairement en dessous de ce que proposent ses concurrents poru le même prix. Grâce à son écran seulement HD, il restent néanmoins fluide au quotidien. Au déballage en tout cas.
caméra
4
Flou, bouillie de pixels et problèmes d'exposition sont le quotidien de cet appareil photo. Au moins vous pouvez prendre une photo en espérant vous rappeler le moment, c'est déjà ça.
autonomie
6
Autant sa batterie que son processeur et son écran rappellent les caractéristiques des smartphones de 2015/2016. Pas surprenant donc qu'il soit dans la moyenne de l'époque, un peu en retrait par rapport à ce qui se fait aujourd'hui. Attention, l'éclairage de la coque vide la batterie un peu plus vite.
Note finale du test 5/10
Si vous cherchez un bon smartphone, performant et efficace pour un prix inférieur à 200 euros, l'Alcatel A5 LED n'est clairement pas le meilleur de sa catégorie. Il est daté et rappelle ce qui se faisait voilà un an ou deux en termes de specs et de performances.

On peut donc difficilement conseiller ce téléphone, si ce n'est pour les enfants, qui trouveront un amusement certain avec sa coque lumineuse et son interface simple et divertissante.

En dehors de ce petit détail, l'A5 LED reste donc un smartphone très moyen, même pour sa gamme de prix.
  • Points positifs
    • Les LED sont marrantes...
    • L'écran est lumineux...
    • Interface correcte...
  • Points négatifs
    • ... mais pas plus de 5 minutes
    • ... mais c'est bien son seul atout
    • ... mais pas à jour
    • Appareil photo très médriocre
    • Batterie moyenne, plus encore en utilisant les LED