Google vient de présenter le projet Cardboard : un casque de réalité augmentée fait de carton… Oui, vous avez bien lu. À la manière du projet de réalité virtuelle de Samsung, ce casque utilise la puissance de calcul et l’affichage d’un smartphone et surtout les capacités manuelles des utilisateurs pour monter eux-mêmes ce casque en carton.

Google Cardboard

Oculus VR (Facebook) possède l’Oculus Rift, un véritable casque de réalité virtuelle. Sony a présenté le projet Morpheus, dans la même veine de l’Oculus Rift. Il semblerait que Google prenne le même chemin que Samsung. Selon les rumeurs, le constructeur coréen travaille main dans la main avec Oculus VR pour créer un casque de réalité virtuelle qui fonctionne de la même manière que le Cardboard présenté par Google hier soir lors de la Google I/O. Le principe est le même : le casque ne comporte aucune partie électronique et il faudra insérer un smartphone afin de profiter de sa puissance de calcul, de son affichage et de son accéléromètre.

 

Un casque à monter à la main

Le Cardboard de Google est un projet un peu farfelu. Le casque de réalité virtuelle est en effet livré comme un carton d’emballage Amazon. Il faut alors l’ouvrir puis le plier selon les indications fournies par Google. Le kit est fourni avec un carton, deux lentilles, un élastique, un aimant et un velcro. Pour ceux qui ne disposeront pas du kit de Mc Gyver, il est possible de le faire soi-même en commandant sur Internet les composants et en téléchargeant les plans pour la découpe du carton sur le site de Google dédié au Cardboard. Une fois le carton transformé en casque de réalité virtuelle, il suffit d’insérer son smartphone. Pour le moment, seuls les Galaxy Nexus, Nexus 4 et 5, Galaxy S4 et S5 ainsi que le Moto X sont compatibles. Ils ont en commun le fait de partager une dalle AMOLED (sauf pour les Nexus 4 et 5), bien plus adaptée à cette utilisation.

Google Cardboard ingredients

Des applications de réalité virtuelle à venir

Le Projet Cardboard apporte également un toolkit aux développeurs pour qu’ils proposent sur le Play Store des applications ou des jeux qui utiliseraient le casque. Même si le Cardboard ne semble pas très au point niveau qualité comme l’ont relevé nos confrères de TheRegister avec leur Moto X, le projet a au moins le mérite de pousser les développeurs a proposer des applications de réalité virtuelle. Lorsque le casque de Samsung sortira, un écosystème pourrait donc déjà être disponible. Google propose pour le moment de tester la réalité virtuelle avec Google Street View et Google Earth pour se balader dans le monde.