Sundar Pichai, CEO de Google, s’est exprimé au sujet du programme Nexus lors d’une interview donnée à Recode et TheVerge. On y apprend que la firme souhaite davantage contrôler la création de ses terminaux et pourrait envisager de donner davantage de possibilités à leur partie logicielle.

Nexus 6P 2

Recode et TheVerge ont eu l’occasion de s’entretenir avec Sundar Pichai au sujet des Nexus. Celui-ci a confirmé la volonté de Google de continuer à travailler avec les constructeurs, son but n’étant pas de créer ses propres smartphones comme la sortie de la Pixel C pouvait laisser penser à certains. En revanche, les partenaires risquent d’être plus limités dans leurs choix à l’avenir.

Des Nexus à la pointe

En effet, Sundar Pichai affirme que son entreprise devrait « être plus exigeante concernant le design de ses téléphones » pour les faire aller de l’avant. TheVerge y voit là un signe que Google souhaite mettre l’accent sur certaines technologies, comme c’était le cas l’année dernière par exemple avec l’apparition du capteur d’empreintes sur les Nexus 5X et 6P. Le prochain point sur lequel Google pourrait appuyer (mais pas cette année), ce sont les écrans « Force Touch » à capteur de pression.

Une nouvelle interface ?

Tous les Nexus disposent de la même interface, à savoir Android « stock ». Un élément qui facilite les mises à jour et pèse dans le choix de certains utilisateurs. Certains pourraient néanmoins profiter de nouvelles fonctionnalités inédites à en croire le rapport de TheVerge. En plus des nouveautés matérielles, Sundar Pichai veut aussi apporter des nouveautés logicielles aux Nexus et donc « ajouter des fonctions aux Nexus au-dessus de l’interface Android ».

Il n’est pas précisé si tous ces changements seront visibles dès cette année ou s’il faudra encore attendre une génération ou plus avant de les ressentir. Peut-être serons-nous surpris en fin d’année…