Quels sont les meilleurs serveurs NAS à acheter en 2021 ?

Des NAS pas nases

 

Voici un comparatif des meilleurs NAS à des prix différents pour ceux qui veulent une alternative au disque dur externe ou au stockage en ligne pour leurs sauvegardes.

Le stockage en ligne est idéal pour rassembler ses fichiers et y accéder depuis n’importe où, mais il ne convient pas à tous les usages. Si vous avez de gros volumes à stocker, il vous faut la fibre optique ou un forfait 4G généreux. Et l’espace de stockage plafonne souvent à 1 ou 2 To (Apple iCloud), ou bien les tarifs s’envolent au-delà (Google One par exemple passe de 2 To pour 100 euros par an à 10 To pour 100 euros… par mois). Enfin, certains préfèrent ne pas confier leurs données personnelles à un tiers.

Au lieu d’un disque dur ou d’un SSD externe pas toujours pratique, on peut utiliser un serveur NAS (Network Attached Storage) — ou NAS « tout court » — qui combine le meilleur des deux mondes, et plus encore : rapport capacité prix, accès à distance, polyvalence… Mais il est difficile de choisir le bon serveur de stockage, tant il y a de choix.

Nous vous proposons donc une sélection de marques et de modèles, pour différents profils et différents budgets.

Synology DiskStation DS220J : pour bien débuter

Vous souhaitez vous lancer dans les NAS, mais vous n’avez pas besoin d’une énorme capacité ni de débits très élevés. Le DS220J est là pour vous ! Ce modèle signé Synology peut accueillir deux disques et est donc particulièrement compact. On apprécie également son silence de fonctionnement. Il se laissera facilement oublier dans un salon par exemple.

Quels sont les meilleurs serveurs NAS à acheter en 2021 ?

D’un point de vue technique, disons-le tout de suite, c’est assez léger avec un quad core ARM et 512 Mo de RAM. Cela se traduit en pratique par des débits maximums autour de 100 Mo/s. Pas question en revanche de faire du transcoding et installer une multitude d’applications en tâche de fond posera des soucis.

En revanche, on apprécie toujours autant le système d’exploitation DSM. Il est toujours d’une simplicité d’utilisation remarquable et surtout bénéficie d’une grosse communauté. Parfait donc pour un débutant, la configuration ne prendra que quelques minutes.

Un excellent rapport qualité/prix pour commencer donc.

Le Synology DS220J en bref

  • Le prix
  • Compact et silencieux
  • Le DSM parfait pour les débutants

Asustor DriveStor AS-1104T V2 : 4 baies à petit prix

Si vous avez besoin d’une capacité importante et que vos besoins en performances sont secondaires, ce modèle est particulièrement intéressant. Doté de 4 baies, il se trouve en effet à un prix raisonnable (généralement autour de 290 euros). Évidemment, à ce tarif il fait quelques sacrifices : le processeur quad core n’est pas un foudre de guerre et le Go de mémoire vive pourra être limitant si vous avez beaucoup d’apps à faire tourner..

Quels sont les meilleurs serveurs NAS à acheter en 2021 ?

Cela dit, on salue le soin porté au design, l’engin étant étonnamment élégant. Pour faire baisser le prix, l’alimentation est externe, ce qui en ennuiera peut être certains. Pas question non plus d’avoir un système de hot swap permettant d’enlever facilement les disques, il faudra ouvrir la carcasse. Le processus ne prend toutefois qu’une dizaine de minutes pour remplir tous les emplacements.

L’installation est simple et l’on se retrouve rapidement sur un OS d’une grande clarté clairement inspiré du DSM de Synology. Les performances sont en revanche limitées par le processeur puisqu’on n’arrive pas à saturer le port Ethernet.

Asustor livre donc ici un produit à l’excellent rapport qualité/prix pour qui privilégie la capacité à la vitesse.

L’Asustor Drivestor AS-1104T en bref

  • Un bon rapport qualité/prix
  • Simple à utiliser
  • Une grosse capacité à petit prix

Asustor AS4004T : le multigigabit pour tous

Avec le 4004T, Asustor frappe un grand coup en réussissant à proposer une connectique 10 Gbits sous la barre des 400 euros ! Pour ne rien gâcher, sa finition est très correcte, avec des tiroirs extractibles pour une installation facile des disques. Au niveau de la connectique, c’est complet : avec 2 ports USB 3.0 auxquels s’ajoutent donc 3 ports Ethernet dont l’un est certifié 10 Gb/s.

Quels sont les meilleurs serveurs NAS à acheter en 2021 ?

En pratique, ne comptez pas saturer l’interface, le processeur étant trop léger pour cela. On arrive toutefois à des débits de l’ordre de 400 Mo/s en écriture, soit quatre fois plus que ce qu’atteint un modèle classique en Gigabit Ethernet. Pour profiter de cela, il faudra évidemment que votre ordinateur et le matériel réseau soient compatibles.

Pour la partie logicielle, on retrouve un OS simple à utiliser et offrant de nombreuses apps.

Difficile donc d’égaler le rapport performances/prix de ce NAS, même s’il est moins polyvalent que d’autres modèles un peu plus chers.

L’Asustor AS4004T en bref

  • La compatibilité Ethernet 10 Gbits
  • Le prix
  • L’OS bien pensé

Asustor Nimbustor : à mi-chemin

Enfin, quelque part entre Synology et Qnap, le challenger Asustor se fait une place avec des produits modernes et équilibrés et un système d’exploitation web ADM plus proche de DSM que de QTS. Cette filiale du Taïwanais Asus propose ainsi des processeurs récents et surtout de l’Ethernet à 2,5 ou 10 Gb/s sur des produits grand public.

Quels sont les meilleurs serveurs NAS à acheter en 2021 ?

Nous avons testé le Nimbustor 4, un modèle ciblant les joueurs, mais qui convient comme souvent à d’autres publics, qui propose de l’Ethernet à 2,5 Gb/s et la prise en charge du cache SSD. Il transfère ainsi des fichiers à 280 Mo/s (soit 2,24 Gb/s). La sortie HDMI est d’autant plus utile qu’une application Plex est fournie.

Ajoutez à cela un processeur relativement performant et vous tenez là un excellent NAS pour l’utilisateur exigeant qui ne veut pas pour autant vider son PEL.

L’Asustor Nimbustor 4 AS5304T est vendu 490 euros sans disque dur. Asustor propose en outre un adaptateur USB 2.5GBASE-T, l’AS-U2.5G, qui permet de profiter de l’Ethernet à 2,5 Gb/s pour environ 50 euros.

Les Asustor Nimbustor en bref

  • Bon compromis performance/prix
  • Produits modernes et équilibrés
  • OS pratique et offre applicative

Qnap TS-653D

Si vous voulez plus de quatre disques, les tarifs s’envolent rapidement. On trouve toutefois dans la gamme Qnap un TS-653D particulièrement intéressant. Le constructeur taïwanais propose un modèle 6 baies à la fiche technique particulièrement intéressante.

Quels sont les meilleurs serveurs NAS à acheter en 2021 ?

Il s’articule en effet autour d’un processeur Celeron et de deux connecteurs Ethernet à 2,5 Gbit. De quoi lui apporter une bonne polyvalence et des performances solides. S’il n’embarque « que » 4 Go de RAM, vous pourrez toutefois ajouter aisément une barrette supplémentaire. L’alimentation est externe, ce qui rend non seulement l’appareil plus compact, mais aussi plus silencieux. Pour finir, on trouve un connecteur PCI-Express qui pourra être utilisé pour ajouter une carte réseau plus rapide ou bien des SSD NVME pour du cache.

En pratique, on est en présence d’un modèle véloce, qui n’a aucun souci à saturer l’Ethernet 2,5 Gb/s utilisés soit un peu moins de 300 Mo/s. Le processeur a de son côté assez de punch pour faire tourner un bon nombre d’applications sans soucis et peut même transcoder la vidéo. D’une manière plus générale, Qnap a fait un excellent travail avec son OS QTS qui réussit à rivaliser avec le DSM de Synology.

Si vous êtes un particulier (très) exigeant ou un professionnel cherchant le TS65D est une très bonne option.

Le Qnap TS653D en bref

  • 6 baies
  • Configuration musclée et évolutive
  • Partie logicielle impeccable

Bien choisir son NAS

Qu’est-ce qu’un serveur NAS ?

Dans son plus simple appareil (et grossièrement résumé), un NAS n’est rien d’autre qu’un disque dur externe relié à un réseau. Autrement dit, vous pouvez y accéder depuis chez vous via une connexion locale, ou via Internet à distance à condition que celui-ci y soit connecté. La quasi-totalité des NAS du marché est désormais raccordée à Internet ce qui permet donc d’avoir une sorte de cloud personnel.

Si cela suffit théoriquement pour stocker vos données, les NAS possèdent désormais tous (ou presque) des systèmes d’exploitation qui rendent la configuration et l’accès à vos données beaucoup plus simples. Ces derniers embarquent également divers logiciels pour améliorer la sécurité des données ou diffuser du contenu multimédia.

Puis-je accéder à mon NAS à distance ?

Tous les NAS de notre sélection sont accessibles par Internet d’une manière ou d’une autre. La méthode précise peut changer selon la marque, mais rendre son NAS accessible ne prend généralement que quelques minutes.

À quoi sert le RAID ?

La plupart des NAS du marché comportent 2 ou 4 « baies » pour disque dur, ce qui permet d’utiliser le RAID, une technologie consistant à unifier plusieurs disques pour répartir automatiquement les données. On utilise généralement le RAID 1 avec deux disques durs et le RAID 5 avec quatre, ou bien des dérivés propres aux fabricants. Avec ces « niveaux » de RAID, on ne perd aucune donnée en cas de défaillance d’un disque dur. On cède en contrepartie la moitié de la capacité à la redondance avec deux disques en RAID 1 et un quart avec quatre disques en RAID 5. Au-delà de 4 disques, la plupart des NAS proposent par défaut une capacité en N-1, ou seule la capacité d’un disque est sacrifiée pour la redondance.

Pour autant, le RAID n’est pas une sauvegarde. Il prémunit d’une panne de disque dur, mais pas d’une mégarde (les instantanés peuvent y remédier), d’une panne logicielle ou pire d’un vol ou d’une catastrophe naturelle. Pour protéger ses données, il faut les sauvegarder « hors site », par exemple en les transférant sur un service de stockage en ligne ou sur un NAS distant.

Quelle capacité de stockage choisir pour un serveur NAS ?

Il n’y a pas de réponse unique, tout dépend de vos besoins. Une capacité de 8 To nous apparait toutefois comme le minimum syndical. Les utilisateurs avancés ou les Pros favoriseront probablement 16 To. Compte tenu des standards actuels, ces capacités devraient vous permettre de stocker toutes vos données et garder un peu de marge. Rappelez-vous également qu’en fonction du modèle et de la configuration, il est possible d’augmenter plus ou moins facilement la capacité de votre NAS à postériori.

À quoi sert le cache SSD ?

Certains NAS permettent d’utiliser des SSD dits « de cache » pour exploiter pleinement les connexions Ethernet multi-Gigabit et pour accélérer les transferts dans un sens ou dans l’autre. Les données transférées vers le NAS sont d’abord écrites sur le SSD de cache, et les données fréquemment consultées sont copiées sur puis lues depuis le SSD de cache. C’est utile lorsque les disques durs sont moins rapides que la connexion réseau, ce qui peut arriver en RAID 1 avec de l’Ethernet à 2,5 Gb/s et en RAID 5 avec de l’Ethernet à 5 ou 10 Gb/s.

Quels disques durs choisir ?

Nous conseillons vivement d’acquérir des disques durs optimisés pour les NAS. Les trois derniers fabricants de disques durs en proposent. Les WD Red, les Seagate IronWolf et les Toshiba N300 sont un peu plus chers que des disques durs internes conventionnels, mais ils sont mieux adaptés, tant sur le plan matériel que de leurs micrologiciels, au fonctionnement 24 h/24, aux vibrations ou aux transferts séquentiels. Ils s’accompagnent d’une garantie plus ou moins étendue et parfois d’un service de récupération des données.

Les plus malins achèteront leurs multiples disques durs auprès de fabricants différents. Ceci réduit les risques que deux disques durs d’une série défaillante tombent en panne simultanément, ce qui entrainerait la perte de toutes les données.

Comment profiter de l’Ethernet à 2,5, 5 ou 10 Gb/s ?

Si l’Ethernet à 2,5, 5 ou 10 Gb/s commence à se démocratiser sur le marché des NAS, les ordinateurs intégrant ces connectivités sont encore rares, et généralement haut de gamme. Pour un PC de bureau, une carte Ethernet 25G ne coutera qu’une trentaine d’euros, tandis qu’une 10G se trouve autour de 80 euros. Si vous avez un PC portable, un adaptateur USB 2,5G coute environ 35 euros et un modèle 10G en Thunderbolt 3 est nettement plus couteux autour des 200 euros.

On pourra brancher directement le NAS et l’ordinateur, au prix d’une configuration manuelle, ou bien acquérir un switch multigigabit comme le QNAP QSW-2104-2T pour 180 €. Notons enfin que certains routeurs Wi-Fi 6 disposent d’un port multi-Gigabit afin de dépasser le Gigabit en Wi-Fi.

Peut-on recycler un PC en serveur NAS ?

Voici enfin quelques pistes d’alternatives à notre sélection pour refermer notre sélection. Signalons pour commencer qu’on peut recycler un PC et le transformer en NAS, par exemple avec les systèmes d’exploitation spécialisés FreeNAS ou OpenMediaVault. Les adeptes de la ligne de commande peuvent aussi utiliser un Raspberry Pi, de préférence un Raspberry Pi 4, avec une distribution Linux optimisée telle qu’Ubuntu Server ou Manjaro. Enfin, rappelons que les Freebox Server des Freebox Mini 4K, Freebox Révolution, Freebox One et Freebox Delta intègrent FreeboxOS, qui offre quelques-unes des fonctions essentielles d’un serveur NAS.

Quels sont les meilleurs serveurs NAS à acheter en 2021 ?


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles