Quelles sont les meilleures cartes mères AMD et Intel ?

Le vaisseau mère du PC

 

Véritable tour de contrôle de votre PC, la carte mère accueille tous les autres composants. Raison de plus pour bien la choisir : voici notre sélection maison des meilleures cartes mères.

Vous avez finalement décidé quelle puce animera votre nouveau PC ? Reste maintenant à choisir une carte mère. Cette dernière acceuille une grande partie des composants d’un ordinateur, tels que la RAM, la carte graphique et bien sûr le processeur via un socket. Une tâche plus compliquée qu’il n’y parait, car si les choses sont relativement simples côté chipsets, les constructeurs ne nous facilitent pas la tâche, avec des douzaines de variantes aux différences parfois subtiles.

De plus, ils tentent d’augmenter les prix en chargeant leurs cartes mères de toujours plus de fonctions qui ne vous seront pas toujours utiles. De notre point de vue, il est bien plus intéressant de partir sur un modèle « basique », mais fiable puis d’ajouter soi-même des cartes d’extension.

Oubliez donc le bling bling, les carters en titane de plastique et autres écrans programmables. Économisez plutôt des sous pour une meilleure carte graphique. C’est dans cet esprit que nous avons choisi six cartes mères pour processeurs AMD Ryzen et Intel Core. Vous avez d’autres questions concernant les composants à choisir pour un PC gamer ? Consultez nos guides dédiés :

Les meilleures cartes mères pour processeurs AMD

S’il y a bien une chose pour laquelle on doit saluer AMD du côté des cartes mères, c’est l’excellent support de compatibilité entre les différentes générations de processeurs via le socket. Ainsi, une carte en X470 pourra fonctionner avec pas moins de quatre générations de processeurs différents. Pour un support maximal de fonctionnalités, nous avons toutefois décidé de nous concentrer sur les cartes en B550 et X570.

Globalement, vous pouvez faire confiance aux cartes mères Asus, MSI et Gygabyte.

ASUS PRIME B550M-A WIFI II : une carte mère simple et efficace

Construite autour du chipset B550, cette carte mère accueillera tous les processeurs Ryzen 5000 ou 3000 sans le moindre souci. On a droit à deux emplacements M.2 dont un est câblé en PCI-Express 4.0. La carte mère Asus est doté de connecteurs USB A 3.1 mais aussi d’un connecteur USB-C sur son panneau arrière. Un modèle simple et de qualité qui conviendra à l’immense majorité des utilisateurs, notamment pour le gaming. Le Bluetooth et le Wi-Fi sont inclus.

ASUS TUF GAMING X570-PLUS : le plein format ambitieux

Si la taille n’est pas une contrainte pour vous et que vous voulez overclocker votre CPU et avoir un maximum de capacité d’extension, une carte AXT basée sur du X570 est idéale. Le modèle que nous avons choisi ici est relativement basique, faisant l’impasse sur des fonctions comme le Wifi ou le l’Ethernet Multi Gig, mais il représente une bonne base pour y ajouter tout ce que vous voudrez en matière de fonctionnalités.

Gigabyte B550I Aorus Pro AX : mini taille, maxi fonctionnalités

Si vous cherchez à vous monter le PC le plus compact possible, on ne fait pas mieux que le mini-ITX. Ce format a toutefois pour inconvénient de disposer de peu de capacité de mise à jour. C’est pourquoi nous avons choisi ce modèle particulièrement complet. Malgré sa petite taille il offre deux emplacements M.2, mais aussi un connecteur Ethernet 2,5 Gbit/s et une carte Wifi 6 et Bluetooth 5.0. Il ne restera donc qu’à ajouter une carte graphique et vous avez tout ce qu’il vous faut pour vous créer une machine compacte et puissante.

Les meilleures cartes mères pour processeurs Intel

Avec l’introduction de sa douzième génération de processeurs Alder-Lake, Intel a aussi présenté pas moins de quatre nouveaux chipsets. Chose rare, le processeur supporte à la fois la bonne vieille DDR4, mais aussi la DDR5, ce qui fait exploser le nombre de références disponibles.

Dans cette sélection, nous nous sommes concentrés sur les modèles DDR4. La spéculation autour de la DDR5 la rend encore trop chère, et ce pour un gain de performances plus que mineur dans l’immense majorité des scénarios.

Gigabyte Z690 Gaming X DDR4 : une carte mère pour la 12e gen

Vous avez craqué pour un processeur Alder Lake Lake ? Le choix d’une carte mère est un peu plus compliqué que d’habitude puisque des modèles DDR4 et DDR5 sont disponible. En pratique, le choix est vite fait puisque la pénurie de DDR5 rend les modules honteusement chers alors que le gain de performances est de moins de 5 % dans la plupart des usages. Partez donc sur une solide carte mère DDR4 comme cette Gigabyte Z690 Gaming X DDR4. Elle est fiable, dispose de toutes les fonctions utiles et n’est pas trop chère.

MSI PRO B660M-A DDR4  : le meilleur choix pour une carte mère

Envie d’exploiter les derniers processeurs Intel dans de bonnes conditions sans pour autant vider votre compte en banque ? Cette carte mère de MSI basée sur le chipset B660M est un excellent compromis. Elle embarque toutes les fonctions indispensables et se paye même le luxe d’offrir de l’Ethernet 2,5 Gb. Son format micro-ATX limite quelque peu ses capacités d’expansion, mais pour être tout à fait honnête elle suffira pour la grande majorité des utilisateurs de Core i3 ou i5.

ASRock Z690M-ITX/AX : elle fait le plein

Comme toujours, avec les cartes mères en Mini-ITX, nous avons privilégié les fonctionnalités embarquées pour compenser le manque de capacités d’expansion. Et cette carte ne fait pas les choses à moitié avec sept ports USB, deux prises Ethernet (dont une 2,5 Gbit/s), mais aussi le Wifi 6E et le Bluetooth 5.2. De quoi se faire une véritable petite bête de course autour d’un processeur Comet Lake.

Comment choisir sa carte mère ?

ATX, Micro-ATX, ITX ? Quel format choisir ?

Toutes les cartes mères ne font pas la même taille. Plusieurs douzaines de formats existent, mais à ce jour trois dominent le marché grand public :

  • ATX (305 x 244 mm) : introduit en 1995 par Intel, c’est de loin le format le plus commun, accueillant généralement 5 ports PCI-Express.
  • Micro-ATX (244 x 244 mm) : cette variante plus courte de l’ATX se contente généralement de 3 ports PCI-Express.
  • Mini-ITX (170 x 170 mm) : créé par Via, ce format très compact se contente d’un seul connecteur PCI-Express et se limite généralement à 2 emplacements RAM.

Bien qu’imparfaits, en particulier d’un point de vue de l’optimisation thermique, ces formats continuent de dominer le marché des cartes mères depuis des décennies. Certains constructeurs (comme Intel) ont bien tenté d’améliorer les choses avec des formats comme le BTX, mais ces derniers ont été des échecs retentissants. Si le standard reste donc l’ATX, l’espace et les capacités d’expansion supplémentaires n’ont qu’une utilité limitée à une époque ou la seule carte du PC sera la carte graphique. Économisez donc quelques euros et de la place en choisissant une carte mère micro-ATX.

Quelles sont les différences entre les chipsets ?

Que ce soit chez Intel ou AMD, on trouve en ce moment deux chipsets par plateforme. L’un d’entrée/milieu de gamme (B560 chez Intel et B550 chez AMD) et l’un dédié au haut de gamme (Z590 chez Intel et X570 chez AMD). Le gros des différences se trouve au niveau du nombre de lignes PCI-Express disponibles et donc de la connectique et des possibilités d’expansion. Chez Intel, l’overclocking est toutefois réservé aux chipsets de la série Z.  La grande majorité des utilisateurs seront donc parfaitement comblés par un chipset de série B, que ce soit chez les rouges ou les bleus.

Pourquoi certaines cartes mères coûtent-elles plus cher ?

Le prix des cartes mères peut vite s’envoler jusqu’à 400 euros environ. Le gros des différences est à trouver du côté de la connectique, avec des raffinements comme le Wi-fi ou l’Ethernet multigigabit.

Les modèles plus onéreux ont aussi tendance à embarquer des étages d’alimentation plus avancés ouvrant la porte à une meilleure tenue des fréquences boost. Passé un certain seuil, les gains sont franchement minimes, se résumant surtout à des ajouts esthétiques, notamment sur le RGB.

À moins d’avoir besoin d’une connectique très particulière ou de prévoir un overclocking massif, pas besoin donc d’investir dans un modèle très haut de gamme, les performances hors overclocking seront les mêmes. Côté fonctionnalités, des cartes d’extension (pour de l’Ethernet multi gigabit par exemple) seront plus flexibles et moins chères.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles