Le Japon est privilégié. Oui, il l’est. Les fabricants japonais ont pour la plupart souffert ces dernières années de l’intrusion d’acteurs étrangers, comme Apple et Samsung (par exemple). Néanmoins, c’est un marché où les opérateurs sont suffisamment forts pour exiger des modèles dédiés, comme aux Etats-Unis. Le voici donc, le HTC J Butterfly 3. Et ce dernier va sûrement vous donner envie.


htc-J-butterfly-3-htv31

Même si le cauchemar de HTC est loin d’être terminé, le fabricant taïwanais n’a pas dit son dernier mot. Après les One M9, M9+, ME9… voici le HTC J Butterfly 3. La gamme « Butterfly » est réservée pour l’opérateur japonais KDDI depuis le début. Le tout nouveau HTC J Butterfly 3 a de vrais arguments à faire valoir.

Commençons par ce qui est classique et que l’on retrouve sur le One M9 : un SoC Qualcomm Snapdragon 810 (MSM8994) cadencé à 2 GHz, 3 Go de RAM et 32 Go d’espace de stockage, un slot microSD, une batterie de 2700 mAh (2840 mAh pour le M9), des haut-parleurs BoomSound ou encore du Wi-Fi IEEE802.11 a/b/g/n/ac. Notez également la compatibilité 4G LTE-A Categorie 6 qui promet 225 Mbps en débit descendant, mais aussi du WiMAX 2+ pour le marché japonais.

img_01

Dimensions : 73 × 151 × 10,1 ㎜

Passons à ce qui le différencie du One M9, à commencer par sa résistance à l’eau. En effet, avec sa coque en plastique, le HTC J Butterfly 3 est résistant à l’eau (PX5/IPX7), comme de nombreux smartphones vendus au Japon. Une caractéristique qui nous rappelle, bien entendu, le Galaxy S5 et la gamme Xperia Z.  A l’avant, on retrouve un capteur de 13 mégapixels ainsi qu’un écran de 5,2 pouces en technologie Super LCD3 et en définition WQHD, un écran Quad HD comme sur le M9+.

A l’arrière, on retrouve un capteur de 20 mégapixels, accompagné d’un second capteur. Ce second capteur permet d’améliorer les effets bokeh, c’est-à-dire la qualité du flou d’arrière-plan d’une photographie. Bizarrement, il est situé sous le capteur principale, ce qui devrait être dérangeant lors de la prise de photo. Enfin, il tourne sous Lollipop avec l’interface HTC Sense.

Bref, le HTC J Butterfly 3 est réservé pour le marché japonais, mais avouez qu’il possède de vrais arguments, qui me ferait rapidement oublier le One M9. HTC devrait désormais s’attaquer aux bordures, toujours trop épaisses autour de l’écran.