Les connecteurs en métal destinés au chargement sans fil de la LG G Watch sont mis en cause par certains utilisateurs dans des cas de brûlures au poignet après une utilisation continue de l’appareil.

Screen-Shot-2014-07-27-at-11.36.46

Premier coup dur pour la LG G Watch. Depuis hier, des cas d’allergies, de corrosion, ou de brûlures au poignet ont été rapportés par des utilisateurs de la montre. On peut notamment voir certains récits sur le site Reddit, et des messages contenant le hashtag #corrosiongate fleurissent sur Twitter. Si beaucoup s’en amusent, certains utilisateurs ont déjà renvoyé leur montre après cette mésaventure.

Visiblement, ce sont les connecteurs en métal qui sont incriminés dans cette affaire, et s’oxyderaient à une vitesse déraisonnable. D’autres utilisateurs sont aussi montés au créneau pour défendre la montre et expliquer que leurs connecteurs sont toujours en bon état après un mois d’utilisation intensive. Pour l’instant, il y a plus de suppositions que de réponses, mais certains apprentis médecins/ingénieurs expliquent ces maux par un trop-plein de sueur, des allergies, ou une mauvaise utilisation. Dans tous les cas, quand ces soucis surviennent, les utilisateurs constatent un début de corrosion, ou de décoloration, sur les parties métalliques de la LG G Watch.

De son côté, LG n’a pour le moment pas communiqué sur ces retours de produits, et les désagréments qu’ils ont présumément causés. Une des victimes de ce type de brûlure les a contactés et raconte : « Ils ont expliqué que les métaux utilisé sont de l’acier inoxydable et du cuivre, et qu’il n’y a pas pas de métal lourd, capable de causer une allergie. J’ai demandé si cela pouvait être une décharge de tension et ils ont dit non. ». Maintenant que d’autres cas se sont manifestés, LG devrait prendre le problème plus au sérieux.

Nous avons pris contact avec la branche française de la firme pour obtenir de plus amples informations, et devrions en savoir plus d’ici peu.