LG serait prêt à investir massivement dans sa branche Display dédiée aux écrans. Son but ? Mettre l’accent sur la production d’écrans flexibles.

lg display 5 pouces écran incassable

LG Display, l’une des branches de LG Electronics, fait partie des plus actives. Elle équipe notamment smartphones, tablettes, téléviseurs et objets connectés, et compte bien procéder à de lourds investissements.

Dans un document repéré par le Wall Street Journal, lequel s’adresse à Apple en tant que fournisseur d’écrans, nos confrères indiquent avoir eu vent d’une vague d’investissement particulièrement importante : LG Display compterait investir 1 050 milliards de wons coréens (environ 825 millions d’euros) sur les deux prochaines années, afin de mettre en place de nouveaux équipements. Cette vague d’investissements démarrerait dès ce troisième trimestre 2015 et viserait un marché essentiel pour LG : les écrans de smartphones, et plus précisément, les écrans flexibles.

Pour l’heure, ces écrans n’ont été vus que dans de rares produits. Chez LG, la gamme G Flex, qui ne compte que deux smartphones, entre en concurrence avec les appareils de type « edge » popularisés chez Samsung, tandis que les smartphones de LG se sont vendus dans des proportions nettement plus confidentielles. La question du jour ne tient plus seulement à sa volonté d’accroître sa gamme de smartphones à écrans incurvés, mais à son investissement dans de futurs écrans pliables et, surtout, à l’identité de ses futurs clients. Lui qui est désormais deuxième fournisseur d’écrans pour Apple, derrière Japan Display, pourrait compter sur cet illustre client pour doper ses ventes d’écrans flexibles, mais aussi sur le segment croissant des bracelets connectés et, indique le WJS, sur des écrans intégrés à des voitures.