La nouvelle phablette de Samsung, le Galaxy Note 3 résiste plutôt bien aux crashs… pourvu qu’il ne tombe pas sur sa façade !

Capture d’écran 2013-09-30 à 13.52.34

Cette fois ce n’est pas Samsung qui fait lui-même le crash test de son smartphone, à l’instar du Galaxy S4. Il s’agit plutôt, comme nous l’avions vu notamment pour le Moto X de Motorola, d’un crash test effectué par la presse en ligne et en particulier par nos confrères d’Android Authority. Et contrairement aux autres smartphones haut de gamme de la place, pour la plupart arborant des écrans de 4,7 pouces, le Galaxy Note 3 ne semble pas avoir été prévu pour les chutes libres. En effet, dans une vidéo diffusée sur YouTube, on constate que si la phablette de Samsung résiste plutôt bien aux crashs sur le dos et ses parties latérales (on note toutefois l’apparition de quelques égratignures ça et là), il n’en va pas de même pour sa face avant. Il aura suffit au testeur d’un seul essai pour que l’écran du Note 3 soit affublé de plusieurs fissures mais qui ne rendent toujours pas l’usage du smartphone impossible. Malgré ces cassures, on retiendra que la dalle tactile est toujours réactive. La vidéo indique également que S Pen fonctionne toujours.

[ytpub:PCX3qNtzGzI#t]

Mais si le Galaxy Note 3 résiste peu aux chutes, ce n’était toutefois pas le cas de son prédécesseur, le Galaxy Note 2 qui, lors d’un crash test effectué par la même rédaction, n’avait accusé aucun défaut suite aux contraintes qui lui ont été imposées. Pourtant, les deux smartphones sont dotés d’écran Gorilla Glass !