Introduction

Review of: Samsung Gear Fit
testé par:
Ulrich Rozier

Reviewed by:
Rating:
3
On 14 avril 2014
Last modified:10 juillet 2015

Summary:

La Gear Fit offre juste assez de fonctionnalités pour justifier son achat, la vie de la batterie est décente, l'écran est de qualité mais les fonctions de remise en forme sont incomplètes et l'offre logicielle insuffisante. Comme la montre Gear d'origine, le Gear Fit a tout d'un excellent produit qui n'est pas encore prêt.

Avec le Gear Fit, Samsung a combiné deux des catégories les plus populaires des objets « portables ». Une partie « montre connectée » et l’autre dédiée à la remise en forme. Pour 149 euros, le Gear Fit ne promet pas seulement de vous notifier de l’arrivées d’alertes,  il vous accompagne également dans vos séances d’entraînement – et inclut même un moniteur de fréquence cardiaque. Avec toutes ces fonctions, le Gear Fit est-il le bracelet ultime ? Nous l’avons testé pendant une semaine, et voici notre avis.

c_Samsung Gear Fit - FrAndroid - DSC09858

La première génération de gadgets connectés avait un positionnement un peu trop techno, avec des produits qui ont attiré des premiers adeptes technophiles. L’élégante Pebble Steel a été la première montre connectée à inverser cela, néanmoins sa partie logicielle ne facilite pas son accessibilité.

FrAndroid - Samsung - DSC02515

Samsung a choisi une approche tout-en-un en 2014, avec des produits « bien-être ». Avec un Galaxy S5 équipé d’un capteur de fréquence cardiaque, il ne faut pas être étonné de voir débarquer ce capteur sur toute la gamme : Gear 2, Gear 2 Lite et Gear Fit. Ce dernier était sûrement la surprise du MWC 2014, nous ne l’attendions pas vraiment : un bracelet équipé d’un écran incurvé.

  • Processeur : CPU ARM Cortex M4 cadencé à 180 MHz et 512 Mo de RAM
  • Ecran : 1,84 pouces incurvé en technologie Super AMOLED
  • Définition d’écran : 432×128 pixels
  • Dimensions : 36,9 x 58,4 x 11,95 mm
  • Poids : 68 grammes
  • Connectivité : Bluetooth 4.0 LE
  • Capteurs :accéléromètre, gyroscope, moniteur de fréquence cardiaque
  • Batterie :  300 mAh

 

Un écran impressionnant !

Ce qui frappe en premier lieu, c’est l’écran Super AMOLED incurvé de 1,85 pouces. En effet, ce bracelet se différencie de tous les bracelets connectés grâce à un écran tactile. Les noirs sont vraiment noirs, les couleurs sont vives. L’écran impressionne, il est lumineux, réactif, coloré et incurvé. La définition est très correcte pour cette taille d’écran : 432 x 128 pixels.

c_Samsung Gear Fit - FrAndroid - DSC09860

Le Gear Fit s’enroule autour du poignet confortablement. Un seul bouton est utilisé pour allumer l’écran, ou vous pouvez également l’allumer automatiquement quand il détecte que vous avez déplacé votre poignet pour vérifier l’heure. Je regrette que Samsung n’ait pas intégré des fonctionnalités « double tap » sur cette montre afin d’éviter de devoir passer par un bouton pour allumer l’écran. Une fois en veille, vous ne pourrez pas vérifier l’heure. Dommage, surtout avec ce type de technologie d’écran censée consommer très peu d’énergie.

FrAndroid - Samsung - DSC02532

Le Gear Fit est incroyablement léger avec seulement 27 grammes, ce qui me permet de dormir avec. J’ai pris ma douche avec, l’appareil semble résistant à l’eau. D’après Samsung, il serait possible de le laisser à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes.

FrAndroid - Samsung - DSC02521

Enfin, dernier reproche à lui faire : je le trouve un peu trop épais (11,95 mm d’épaisseur). Sans vouloir faire dans la théorie du genre, ce bracelet est très masculin, il semble avoir été prévu pour des poignets imposants.

 

Votre rythme cardiaque au poignet !

Comme la Gear 2 et Gear 2 Lite, la Gear Fit peut mesurer votre rythme cardiaque, grâce à un capteur placé sous le bracelet. Il démarre automatiquement le suivi quand vous lancez une activité comme la course ou le vélo, et se synchronise avec l’application S Health 3.0 de Samsung.

c_Samsung Gear Fit - FrAndroid - DSC09849

Ma fréquence cardiaque a été mesurée en quelques secondes, au moins une centaine de fois en une semaine. Les résultats semblent plutôt cohérents, néanmoins il faut les interpréter avec quelques pincettes : on ne peut pas s’attendre à obtenir des données détaillées sans avoir à porter une sangle de poitrine.

Gear Fit FrAndroid.001

 

RTOS et Gear Fit Manager !

Contrairement à ce qui a été dit, le Gear Fit ne fonctionne ni sur Android, ni sur Tizen. Il fonctionne sous un OS propriétaire RTOS  adapté aux petits appareils connectés. Pour faire fonctionner cet OS, on retrouve un CPU ARM Cortex M4 cadencé à 180 MHz. Bien évidemment, cette architecture permet de faire tourner correctement les petites apps intégrées au bracelet, et on ne ressent ni lag, ni bug.

c_Samsung Gear Fit - FrAndroid - DSC09843

D’ailleurs, la montre reçoit une mise à jour dès le premier appairage. Cette mise à jour permet à la montre de pouvoir afficher son contenu dans une vue horizontale et verticale. Pour le coup, la vue verticale semble plus adaptée, même si la lecture de texte un peu plus long est moins évidente.

FrAndroid - Samsung - DSC02522

Gear Fit Manager est nécessaire sur votre smartphone pour fonctionner avec la Gear Fit. Même si Samsung assure qu’un smartphone Galaxy sous Android 4.3 est obligatoire, il s’avère que cela est faux : je vous invite à lire mon tutoriel complet pour utiliser la Gear Fit avec n’importe quel smartphone Android.

Gear Fit FrAndroid.003

Gear Fit FrAndroid.004

Liste des appareils Samsung compatibles (sans avoir à bidouiller) : Samsung Galaxy S5 / Galaxy Grand 2 / Galaxy Note 3 / Galaxy Note 3 Neo / Galaxy Note 2 / Galaxy S4 / Galaxy S3 / Galaxy S4 Zoom / Galaxy S4 Active / Galaxy S4 mini /Galaxy Mega 6.3 / Galaxy Mega 5.8 / Galaxy Note 10.1 (2014 Edition) / Galaxy NotePRO (12.2) / Galaxy TabPRO (12.2/10.1/8.4).

 

À quoi sert-il ?

La question est légitime, surtout que vous êtes prêts à dépenser 150 euros dans cet objet. Le Gear Fit permet de donner l’heure, la date ainsi que l’accès à de nombreuses fonctionnalités autonomes : podomètre (en gros, ça compte le nombre de pas), chronomètre, minuteur… voilà les fonctionnalités « hors-ligne ». Comme vous pouvez le voir, les fonctionnalités sont assez limitées par rapport à la montre Gear 2. Point de mémo vocal, pas de fonction « télécommande » (pas de port infrarouge), etc.

FrAndroid - Samsung - DSC02525

Vraiment cool de contrôler sa musique !

Dès que vous synchronisez votre Gear Fit avec votre Samsung Galaxy. Les fonctionnalités évoluent : vous pouvez recevoir quelques notifications (appels, SMS, etc.), contrôler la musique de votre appareil, faire sonner à distance votre smartphone (pratique si vous avez la tête en l’air comme moi), récupérer toutes les données recueillies sur l’application S Health 3.0.

Gear Fit FrAndroid.005

Comme vous pouvez le voir, les données peuvent également être analysées par RunKeeper. Je suis sûr que cette application parle un peu plus au coureurs du dimanche.

Les notifications s’affichent directement sur l’écran, vous pourrez consulter une partie du contenu poussé. Par exemple, sur GMail sera possible de lire l’e-mail, de le supprimer ou de l’afficher sur le smartphone pour y répondre. Pas de réponses pré-enregistrées prévues, dommage.

gearfit

Et l’autonomie ? Annoncée entre 3 et 5 jours, elle est plutôt de 3 jours avec une utilisation « classique » en week-end. Une autonomie correcte, prévoyez un cycle complet de recharge tous les trois jours.

 

En conclusion

Note finale 7/10
Alors que j'étais très enthousiaste au départ, le Gear Fit me laisse un goût amer. En effet, il est plus petit, plus léger et moins intrusif que les montres connectées, néanmoins les mesures "fitness" sont moins précises qu'avec les bracelets connectés (Fitbit Flex, Jawbone Up et le Misfit Shine). On aimerait pouvoir s'en servir de façon plus autonome, mais cette capacité semble réservée aux montres connectées. Enfin, malgré une construction impressionnante et un design réussi, l'offre logicielle est encore mince et l'on peine à trouver des applications compatibles.

Le Gear Fit offre juste assez de fonctionnalités pour justifier son achat, la vie de la batterie est décente, l'écran est de qualité mais les fonctions de remise en forme sont incomplètes et l'offre logicielle insuffisante. Comme la montre Gear d'origine, le Gear Fit a tout d'un excellent produit qui n'est pas encore prêt.
  • Points positifs
    • Design réussi
    • Ecran impressionnant
    • Stabilité logicielle et réactivité
    • Autonomie correcte
  • Points négatifs
    • Les fonctions
    • Offre logicielle maigre
    • Seulement compatible Galaxy, à moins de bidouiller un peu ! 😉