Les nouvelles Galaxy Tab S2 de Samsung sont désormais officielles, pour une sortie dès la rentrée prochaine, ce qui justifie leur présentation au beau milieu de l’été. Nous avons pu faire connaissance avec ces deux tablettes qui ne laissent pas, n’en déplaise à Samsung, de nous faire penser aux iPad d’Apple.

Samsung Galaxy Tab S2 9,7 pouces

La Galaxy Tab S2 9,7 pouces

C’est sans surprise que Samsung dévoilait ce matin, après de longues semaines de rumeurs, sa nouvelle Galaxy Tab S2. Ou plutôt ses tablettes, puisque l’appareil se décline en réalité en deux modèles, l’un doté d’un écran de 8 pouces, et l’autre d’une dalle de 9,7 pouces. Les deux appareils se partagent une fiche technique en revanche similaire, à l’exception de leur batterie.

Le retour du Super AMOLED sur des tablettes

De leur fiche technique, on savait déjà à peu près tout ce matin, lors de la présentation de ces Galaxy Tab S2 8 et 9, 7 pouces. Il s’agit donc d’ardoises dotées d’écrans 4:3 Super AMOLED, comme la Galaxy Tab S première du nom, et première à adopter ce type d’écran sur un grand format. On y retrouve une définition de 2048 x 1536 pixels, un Exynos octo-core 5433 – celui de la mouture coréenne du Galaxy Note 4 – à 1,3 GHz, 3 Go de RAM et des capteurs photo de 8 mégapixels au dos et de 2,1 mégapixels en façade. On retrouve en outre le traditionnel bouton Home physique sous l’écran, lequel abrite un capteur d’empreintes digitales propres aux terminaux haut de gamme de Samsung.

Samsung Galaxy Tab S2

Ces tablettes, nous avons pu brièvement les découvrir à Paris, du moins dans des versions de pré-séries dont la partie logicielle est encore susceptible d’évoluer. On a pu toutefois constater que pour l’heure, les tablettes tournent sous Android 5.0.2 Lollipop – on peut espérer un peu mieux à leur sortie – avec une interface TouchWiz ressemblant à s’y méprendre à celle des derniers Galaxy S6 et S6 edge. On y retrouve, sur la gauche, l’agrégateur d’actualités Briefing, tandis que le lanceur d’applications ne regroupe nativement qu’une seule page d’icônes – autant dire qu’entre le Samsung de 2015 et celui de l’année précédente, il y a eu du changement. Tout juste remarque-t-on que le Coréen a conclu quelques partenariats avec des éditeurs français : on retrouve donc les apps L’Équipe et Le Monde avec deux mois d’abonnement premium offerts, et Le Kiosque, cette fois avec trois mois en cadeau. C’est également le cas de Google Play Musique, où trois mois d’abonnement illimités sont fournis aux clients de Samsung. Lequel ne semble pas franchement concerné par la rivalité entre Mountain View et Redmond puisque l’on retrouve aussi bien une suite Office complète que 100 Go de stockage OneDrive (valables deux ans) sur la tablette. Au moins tout cela a-t-il le mérite d’alléger le fonctionnement de la tablette, au fonctionnement très fluide lors de nos essais.

Samsung Galaxy Tab S2 8 pouces

Le dos de la Samsung Galaxy Tab S2 8 pouces

Si l’on retrouve ces applications tournées essentiellement vers l’information et la productivité, c’est bien parce que Samsung compte faire de ses Galaxy Tab S2 des produits très nomades, faits pour se divertir comme pour travailler. C’est à ce titre que l’on retrouvera, comme chez les premières Tab S, des covers avec clavier à fixer via les deux petits boutons situés au dos de l’appareil, et que la marque a affiné au maximum ses produits : elle annonce fièrement 5,6 mm (6,6 mm pour la première Galaxy Tab S) d’épaisseur et un poids situé à 265 ou 389 grammes, très adapté aux usages nomades. C’est d’ailleurs franchement agréable à utiliser, bien que pour tenir la Tab S2 à une seule main, même en format 8 pouces, mieux vaille ne pas avoir de trop petites menottes. Les boutons de fixation des coques Samsung ont d’ailleurs été affinés par rapport à la Tab S de première génération, et s’intègrent plus discrètement aux deux ardoises.

Samsung Galaxy Tab S2 8 pouces

La Samsung Galaxy Tab S2 8 pouces

Côté design donc, Samsung n’est pas peu fier de ses produits. Ils sont fins et légers, et ne « font pas plastique », nous dit-on. Ne font pas, mais sont bien en plastique, puisqu’en réalité, seul le chanfrein des tranches et le pourtour du bouton Home sont en métal. Le reste est en plastique paraissant de bonne qualité – les traces de doigt semblent peu y être marquées – même sur les côtés. C’est d’ailleurs là que l’on retrouve les ports microSD et SIM, du moins pour la version 4G des tablettes.

Prix et disponibilités

La date de sortie des Galaxy Tab S2 est encore imprécise, puisqu’il faut attendre les deux tablettes début septembre. Leur prix est en revanche fixé, à 399 euros pour la version 8 pouces (blanc uniquement), et à 499 euros en 9,7 pouces (noir ou blanc), toutes deux en 32 Go et WiFi. Des versions WiFi et 4G seront lancées par la suite (elles aussi en Exynos), bien que leur prix ne soit pas encore fixé par Samsung, et l’on retrouvera en outre une mouture 64 Go de la Tab S2 9,7 pouces. Quant aux accessoires, les BookCover seront facturées 49 euros et 59 euros en 8 ou 9,7 pouces, la deuxième tablette étant la seule à bénéficier d’une version clavier, cette fois vendue 149 euros. Des tarifs haut de gamme pour des tablettes qui ressemblent plus que jamais aux « iPad de Samsung ». Même type d’écran, même stratégie de gamme, et c’est une bonne chose…

Dommage toutefois que pour obtenir ce résultat, il faille concéder des batteries modestes – 4000 et 5870 mAh – et que le capteur photo dorsal des tablettes soit légèrement proéminent. Tout cela reste compensé par des écrans AMOLED similaires aux très belles dalles des Galaxy S6 et S6 edge, très convaincants, résolument l’atout maître de ces deux tablettes par ailleurs plutôt classiques. Espérons que malgré tout, elles sachent s’en sortir auprès des amateurs de jeux, et que leur autonomie permette aux joueurs comme aux travailleurs de les utiliser de longues heures. Réponse d’ici la rentrée, lors de notre test complet de ces Galaxy Tab S2.