Samsung mène son enquête, mais cela n’empêche pas d’autres ingénieurs d’investiguer. Voici les conclusions de l’entreprise instrumental.ai.

samsung-galaxy-note-7-review

Des semaines après l’affaire du Galaxy Note 7, l’appareil défectueux continue de faire parler de lui. En effet, des responsables de Samsung ayant préféré garder l’anonymat ont affirmé à The Investor que l’enquête en interne était toujours en cours, mais que des résultats devraient être présentés avant la fin de l’année. En attendant, voici les conclusions de l’entreprise instrumental.ai.

Comme vous le savez, plusieurs sources de Samsung ont rapporté des raisons différentes des explosions du Galaxy Note 7. Selon ces dernières, les batteries se seraient court-circuitées : une histoire de ruban isolant mal positionné, avec des cellules trop serrées. Ces théories suggèrent toutes que le problème serait au niveau de la batterie, Samsung aurait poussé trop loin la miniaturisation de sa batterie. Mais, si cette hypothèse était seulement une partie du problème ? Pourquoi avoir annulé la commercialisation du Galaxy Note 7 ?

Les ingénieurs instrumental.ai pensent que le problème fondamental provient de la conception même du smartphone. En effet, la batterie gonfle au fur et à mesure que le lithium migre dans la batterie, il faut donc laisser la batterie « respirer ». Pour eux, c’est une histoire de 0,1 à 0,3 mm, la très grande majorité des Galaxy Note 7 aurait donc rencontré un soucis de déformation à termes.

dsc_0864-1

Ils ont donc acquis un Galaxy Note 7, et l’ont soumis à un protocole de test. L’idée était de compresser la batterie et d’observer les réactions chimiques, entre le lithium et le cobalt, la couche en graphite, et les couches de séparation en polymère.

telechargement

En regardant la conception de plus près, ils se sont aperçus que les ingénieurs de Samsung ont essayé de trouver un équilibre entre le risque d’explosion et une fabrication ultra-agressive pour maximiser la capacité de la batterie, tout en essayant de la protéger en interne.

Pourquoi les ingénieurs coréens ont-ils pris ce risque ?

Pour instrumental.ai, les « ingénieurs de Samsung sont intelligents. L’innovation signifie : repousser les limites. Pour concevoir quelque chose d’innovant, vous concevez les meilleurs tests, et vous validez le fait que la conception est correcte grâce à ces tests. Les tests de batterie sont longs, et des milliers de batteries doivent être testées pour obtenir des résultats significatifs. Il est possible que le processus de fabrication de Samsung ait pu changer au cours du développement, et que les versions les plus récentes des batteries n’aient pas été testées avec la même rigueur que les premiers échantillons.« .

Selon eux, « Samsung a pris des risques, et a conçu un produit dangereux« .