Parrot vient de lancer Sequoia, une caméra multispectrale vendue 3200 euros à destination des agriculteurs. Elle se fixe sur un drone (multirotor ou aile volante) afin de collecter les données d’un champ pour optimiser la gestion de l’irrigation, la diffusion des pesticides ou estimer le rendement. De quoi faciliter la vie d’agriculteurs de plus en plus connectés.

Parrot Sequoia

Il est loin, au moins aux USA, le temps où les agriculteurs se contentaient de leur tracteur pour récolter le fruit de leurs cultures. Parrot entre dans la danse de l’agriculture connectée avec Sequoia, un capteur multispectral qui prend la forme d’une petite GoPro à fixer sur un drone. Grâce à différents capteurs dans quatre bandes spectrales distinctes, Sequoia est capable de récolter de nombreuses informations sur les champs d’un agriculteur. Une fois la caméra fixée à un drone, celui-ci va pouvoir survoler les champs à la recherche d’éléments clefs pour la gestion de l’agriculteur.

 

Irrigation, pesticides et fertilisation

La caméra Sequoia permet de mieux gérer la fertilisation “en détectant les carences en substances nutritives”, d’optimiser la gestion des pesticides “en prévenant et détectant les stress biotiques”, d’avoir un meilleur contrôle de l’irrigation “pour mieux identifier les parcelles menacées de stress hydrique” et enfin “d’estimer le rendement” des parcelles. En d’autres termes, Sequoia promet de grandement faciliter la gestion au quotidien des agriculteurs, qui pourront alors réaliser une agriculture de précision.

Parrot Sequoia plans

 

Les ailes volantes et les multi rotors

Sur une aile volante comme la eBee de senseFly (une filiale de Parrot) ou la Parrot Disco, Sequoia permet d’analyser plusieurs centaines d’hectares de terre avec une précision de 2 cm par pixel en un vol. Les multi rotors seront plus précis puisque Parrot parle de quelques millimètres par pixel, mais prendront plus de temps à couvrir une même zone. Sequoia n’a pas besoin de batterie puisque l’appareil est alimenté par le port USB du drone.

aile volante vs multi rotor

3200 euros pour une solution complète

Sequoia sera commercialisée en mars prochain à un tarif de 3200 euros, ce qui semble compétitif pour une solution clé en main. En effet, elle a été réalisée conjointement entre Parrot, ses différentes filiales et quelques partenaires. Ainsi, le logiciel Pix4Dmapper Pro converti les données du Sequoia en une carte précise alors que la plateforme ATLAS de l’entreprise MicaSense prête son cloud pour le stockage des cartes et enfin la société ARINOV qui, en partenariat avec l’INRA et Terres Inovia propose des conseils aux agriculteurs. Pratique pour dépenser moins d’engrais, éviter d’en gaspiller, mais aussi respecter les seuils réglementaires.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid