Certaines informations dans la presse ce matin avancent que Xiaomi aurait volé des plans de drone pour réaliser la vidéo promotionnelle de son nouveau Mi Drone. Nous sommes partis à la pêche aux informations, et il semblerait qu’en réalité, Xiaomi n’ait rien à se reprocher dans l’histoire.

Xiaomi Mi Drone photo

Il y a deux jours, Xiaomi a dévoilé le Mi Drone, son premier quadricoptère. Le site sUAS News présent en Europe et aux États-Unis vient quant à lui de publier un article laissant planer le doute sur un vol d’images par Xiaomi dans la vidéo de présentation du Mi Drone. Plus exactement, l’article indique que le YouTubeur Sami Luo, à qui l’on doit la vidéo de teaser du Mi Drone, a posté sur son compte YouTube la vidéo de présentation, sur laquelle on trouvait une photo – retirée depuis -, prise depuis un drone, qui n’appartenait pas à Xiaomi.

Cette photo aurait été prise par Loretta Alkalay, ancienne avocate de la FAA (équivalent de la DGAC en France) et désormais professeure du droit des drones dans une université new-yorkaise.

 

Une miniature en cause

La vidéo du YouTubeur aurait été reprise – puis supprimée depuis – par le site The Verge. De notre côté, nous n’avions pas relayé la vidéo du YouTubeur, mais directement celle de Xiaomi, qui est identique en termes de contenu. Sam Luo se contente en fait de relayer de nombreuses vidéos d’origine chinoise, sur sa page YouTube, pour qu’elles puissent être davantage visibles en dehors d’Asie, où elles sont souvent stockées sur des plateformes locales, difficilement accessibles depuis l’Europe ou les États-Unis.

Malheureusement, le YouTubeur a décidé d’utiliser, en image de miniature, une photo de Loretta Alkalay, sûrement pour attirer l’internaute. Xiaomi, de son côté, n’avait pas utilisé cette miniature sur sa vidéo originale.

 

Xiaomi reste dans la légalité

Au final, les plans réalisés par Xiaomi dans sa vidéo de présentation semblent avoir été uniquement réalisés avec le Mi Drone, mais en aucun cas volés à Loretta Alkalay, qui utilise des drones DJI pour ses prises de vue. D’ailleurs, Xiaomi a indiqué à nos confrères ne pas avoir de lien avec le YouTubeur Sam Luo. Attention donc à la lecture des médias français ce matin, qui n’hésitent pas à annoncer que Xiaomi aurait volé des plans vidéo pour la présentation du Mi Drone.