La maison sera 100% connectée ou ne sera pas. Alors que l’intelligence artificielle et les objets connectés sont de plus en plus nombreux dans nos foyers, la maison connectée reste encore timide, mais ses possibilités et nos fantasmes infinis. Longtemps le cinéma nous a laissé entrevoir la maison du futur, elle n’a jamais été aussi proche.

La maison connectée, c’est une des pistes d’avenir pour la technologie. Les géants s’emparent petit à petit de ce segment, Amazon, Google, Microsoft, Apple… il s’agirait même d’un nouveau secteur prometteur pour le métier de conseiller d’intérieur ! L’intelligence artificielle s’est invitée dans nos maisons grâce à la panoplie d’objets connectés et les stations proposées comme le Google Home. Le smartphone joue un rôle très important puisqu’en plus d’intégrer les assistants virtuels de type Siri ou Google Assistant, il peut se transformer en télécommande intelligente pour contrôler les différents objets placés dans la maison comme les caméras, les ampoules ou encore la télévision. Grâce à certaines applications, il est possible aussi de surveiller et d’interagir avec ces derniers.

Un intérêt grandissant

On ne lui souhaite pas le même chemin que la réalité virtuelle qui depuis des décennies nous fait croire que c’est le moment alors qu’il s’agit d’une technologie difficile à démocratiser et à rendre indispensable. Cependant, nous sommes de plus en plus nombreux à posséder un voire plusieurs objets connectés dans notre foyer. Si les premières solutions domotiques à être arrivées sont avant tout dans le domaine de la sécurité, les services pratiques pour le quotidien ainsi que les loisirs font et surtout vont être de plus en plus présents et développés. Reste à savoir comment cela va gagner en intérêt pour les consommateurs et comment rendre ces nouveaux objets indispensables.

Les meilleures caméras connectées : Dossier : quelle caméra connectée choisir pour éviter les...

De plus en plus d’objets connectés de tout horizon font leur entrée, en plus des services. Par exemple, Google Home bénéficie de tous les outils de Google (moteur de recherche, YouTube, Tasks, Calendar, Google Play Music, etc.). Mais à cela vont s’ajouter tous les objets connectés comme les ampoules intelligentes (Philips Hue, Sylvania), les solutions pour la surveillance (Nest), les télévisions, les smartphones, les enceintes, etc. Même s’il n’a pas l’avantage du moteur de recherche de Google, Amazon et son Echo a plus de services, car cela fait déjà deux ans que son hub est commercialisé, comptant aujourd’hui une trentaine de services. Mais pour ce qui nous intéresse ici, c’est la maison connectée de demain.

Amazon Echo

Demain, la maison connectée

La maison connectée se dessine peu à peu, mais les foyers équipés sont encore peu nombreux. Cependant les objets connectés se multiplient et l’intérêt grandit. D’ici une dizaine d’années, nous imaginons facilement que notre maison se sera transformée en un logement où regorgent nombre de services et installations intelligentes. Peut-être même, nous l’espérons, que tout sera automatisé et relié. Une maison qui s’autogère pour améliorer le confort quotidien de ses habitants.

Déjà, on peut imaginer, outre les objets connectés en tant que tels, que tous ceux-là seront accessibles via la station centrale. Un seul appareil au centre de la maison qui permet de tout recentrer et d’interagir avec tous les autres appareils et surtout, qui permet aux appareils de communiquer entre eux. L’interopérabilité permettrait de donner une véritable nouvelle dimension à la maison intelligente et rendraient indispensable ces stations qui permettront de traduire chaque langage de chaque appareil pour qu’ils puissent entrer en communication.

la maison connectée pour améliorer son confort de vie

Avec l’évolution en parallèle de ce qu’on appelle les murs intelligents, nous pouvons imaginer que les surfaces de notre maison pourraient se transformer en écrans à la fois dynamiques et connectés, permettant de visualiser des contenus, mais aussi d’accéder à plusieurs fonctionnalités pour le confort, l’ambiance et la sécurité des lieux. Et soyons fous, grâce à la réalité augmentée et virtuelle ainsi que la cartographie 3D, nous faire voyager partout dans le monde sans avoir à franchir la porte de notre chez nous.

Votre logement en 2027

Imaginez une journée typique d’un habitant — vous — dans une maison connectée, d’ici quelques années. Déjà, commençons par le commencement, le réveil. Ce dernier aura sonné pendant la meilleure phase de votre sommeil possible, pour vous éviter de vous lever du mauvais pied. Réveil qui sonne = machine à café ou bouilloire qui se met en route automatiquement. Tout comme la lumière et pourquoi pas la musique. Quand vous arrivez dans votre cuisine, votre tasse est déjà prête, vous pourrez la savourer en consultant sur votre smartphone ou bien sur n’importe quelle surface lisse le débrief de votre sommeil, consulter les informations, les réseaux sociaux, etc. Vous allez prendre votre douche et pour éviter de consommer plus qu’il n’en faut, votre pommeau de douche va s’illuminer pour vous le rappeler. En sortant de celle-ci, un simple « OK Google, comment puis-je m’habiller aujourd’hui ? » vous permettra de savoir quelle tenue sera appropriée en fonction de la météo, ou de votre agenda si vous avez planifié certains rendez-vous ou sorties.

La chambre connectée : Et si votre chambre était connectée ?

Comme il est maintenant 10h, et que nous sommes samedi, la tondeuse va se mettre en marche, tout comme l’aspirateur et autres appareils pour l’entretien de votre maison, des corvées qui n’en seront plus. Et qu’allons-nous manger aujourd’hui ? Si vous avez trouvé une recette sur votre tablette ou autre, votre frigidaire pourra toujours vous indiquer les ingrédients que vous possédez déjà et ceux que vous devrez aller acheter. Vous avez la flemme de sortir faire des courses ? Pas de problème, votre réfrigérateur pourra vous proposer des recettes en fonction de ce que vous avez déjà. Pour vous aider à accomplir votre repas, vous pourrez vous faire aider d’un hologramme qui vous présentera les différentes étapes et techniques de préparations et de cuisson.

La cuisine connectée : Et si votre cuisine était connectée ?

Pour le reste de votre journée, vous pourrez vous rendre à une exposition, depuis votre salon, grâce à l’avancée des techniques de cartographie 3D. Les œuvres s’afficheront directement chez vous. Si vous avez l’intention de vous faire une séance cinéma avec votre télévision connectée ou que vous recevez des invités, vous pourrez choisir l’ambiance souhaitée grâce au contrôle des lumières, réajuster le chauffage ou la clim, déverrouiller ou verrouiller des accès, etc. Tout cela, en donnant quelques directives à l’oral à votre station, en programmant à l’avance ou bien de façon automatisée grâce aux machines learning.

Le machine learning : Comment le machine learning compte-t-il révolutionner notre...

La santé, secteur prometteur

En dehors des loisirs et du confort, il existe un secteur qui semble radieux pour l’avenir, celui de la santé. Déjà, pour les personnes âgées cela pourrait changer et améliorer grandement leur confort de vie. Grâce à la sécurité et les services à la personne, cela pourra leur simplifier la vie et retarder le passage dans la maison de retraite par exemple. C’est Samsung, intéressé par la maison connectée également, qui avait notamment parlé de sa volonté de proposer une solution comprenant tensiomètre ou encore glucomètre à gérer avec son smartphone ou tablette et qui pourrait être connecté avec un médecin ou spécialiste. Ainsi les personnes peuvent avoir une première prise en charge dans leur foyer. Toute la famille pourrait profiter de ces services, comme la surveillance de notre alimentation ou de notre sommeil, grâce à l’installation de capteurs disséminés dans notre maison. Le but est de créer une médecine préventive ainsi que le data de la santé qui est clairement un segment d’avenir qui concerne aussi les bracelets ou montres connectées à venir.

L’intérêt est d’avoir une maison connectée avec des appareils qui sont capables d’apprendre tout seuls au fur et à mesure et en regroupant toutes nos données captées par le data et qui donc doit pouvoir anticiper nos habitudes. Les objets connectés à la maison apprennent de nous et sont là pour nous conseiller, nous assister et nous faire gagner du temps. Le respect de la vie privée est un point sensible, Apple avec son assistant personnel et son enceinte connectée HomePod, a d’ailleurs choisi de jouer la carte de la sécurité en mettant en avant son choix de diminuer la personnalisation au profit d’un plus grand respect des informations à caractère privé des utilisateurs. Reste une peur, toujours la même, qui peut encore subsister, mais qui est à rattacher à l’intelligence artificielle au sens large, celle de la technologie prenant le pouvoir.

Les esquisses de la maison connectée de demain commencent à se dévoiler. Qu’il s’agisse de la sécurité, des loisirs, du confort ou encore de la santé, tous les objets connectés pourront trouver leur place au sein de la maison du futur.

À lire sur FrAndroid : Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ?