Panasonic vient d’annoncer un « nouvel » appareil sous Android, le Lumix DMC-CM10. Les guillemets ne sont évidemment pas anodins, il s’agit en fait d’un appareil que l’on connaît déjà, mais auquel Panasonic a enlevé quelques fonctionnalités.

panasonic lumix dmc cm10 1

À la fin de l’année 2014 sortait un smartphone qui détonait dans le petit monde de la mobilité, le Panasonic Lumix DMC-CM1. Cet appareil avait en effet une particularité unique : c’était un appareil photo sur lequel on avait greffé un smartphone. Et le mélange était franchement réussi, au point que Laure parlait dans sa prise en main de photos bénéficiant d’ « un niveau de détail photographique qu’aucun smartphone ne parvient à égaler à ce jour » et d’un aspect smartphone qui s’en sortait « avec les honneurs ».

En savoir plus : Prise en main du Panasonic Lumix DMC-CM1 : un compact expert qui joue les smartphones

Presque un an plus tard, voilà que Panasonic sort une nouvelle version de son appareil photo-smartphone, le Lumix DMC-CM10. Un rapide détour par la fiche technique mise en ligne sur le site japonais du constructeur nous apprend qu’il s’agit exactement du même appareil. On retrouve ainsi un capteur photo dorsal d’une taille de 1 pouce et de 20,1 MP dont la qualité n’est plus à démontrer, mais aussi du même SoC, un Snapdragon 801, de la même quantité de RAM (2 Go) et le même écran (de 4,7 pouces en définition Full HD).

panasonic lumix dmc cm10 4

Un « simple » appareil photo sous Android

La seule chose qui change, c’est le fait que ce DMC-CM10 n’est désormais plus un téléphone, puisqu’il ne peut plus passer d’appels ni en recevoir. C’est désormais un simple appareil photo sous Android, capable de recevoir la 3G et la 4G et dont l’écran sert désormais essentiellement à faire de la retouche ou à voir les photos prises.

panasonic lumix dmc cm10 3

Pour l’instant le Panasonic Lumix DMC-CM10 n’est disponible qu’au Japon à un tarif encore inconnu. Avec la fonction téléphonie en moins et une fiche technique inchangée, on s’attend toutefois à un tarif moindre que celui du CM1, qui était vendu près de 750 euros lors de sa sortie en 2014. Il devrait être annoncé officiellement dès demain par son constructeur à l’occasion du CP+ 2016, un salon japonais dédié à la photo et à la vidéo. On ne sait pas encore si Panasonic compte le vendre en Europe ou aux États-Unis.

panasonic lumix dmc cm10 2