Nous nous attendions à un produit à environ 7 dollars, il coûtera finalement 3,60 dollars, soit environ 3,30 euros. Comment expliquer ce tarif si bas ?

Argent-Pièces-de-monnaie-Euro-domaine-public

Soyons clairs. En France, en l’état actuel des choses, avec les diverses taxes – dont l’écotaxe – ce n’est clairement pas possible. En Inde, il faut dynamiser le marché en plein développement, voici donc le Freedom 251. 251, c’est son prix : 251 roupies indiennes, soit 3,30 euros au taux courant.

ringing-bells-freedom-251_0

Le Freedom 251 affiche un écran de 4 pouces en définition qHD (960 x 540 pixels), un processeur quad-core cadencé à 1,3 GHz (dont on ne connaît pas la nature), assisté par 1 Go de mémoire vive et 8 Go de mémoire pour le stockage, sans oublier un slot microSD. Notons également la présence de deux capteurs photo, 3,2 mégapixels à l’arrière et 0,3 mégapixel à l’avant, du WiFi 802.11 b/g/n, du Bluetooth, GPS, et une batterie de 1450 mAh. Notons également le support de la 3G uniquement. Un autre modèle pourra proposer de la 4G LTE pour 40 euros environ.

img_freedom2

L’Inde est désormais le second marché du smartphone dans le monde, et le gouvernement a décidé d’investir massivement pour augmenter le taux d’équipement. Les pré-commandes, ouvertes à partir du 18 février, se feront en présence du Ministre de la Défense. Google doit également être derrière l’initiative, le smartphone sera équipé d’Android Lollipop avec les services Google, dont le Google Play.

Il est possible d’importer ces produits directement de Chine, nous sommes tombés sur un produit à environ 20 euros, sans taxes. Il s’agit du H-mobile Y625, un produit sous Android 4.4.2 avec un écran de 4 pouces, et du double SIM en 3G. D’ailleurs, sa batterie est une batterie de téléphone portable (Nokia BL-4C) et il ne possède que 2 Go de mémoire interne. Bref, ses caractéristiques sont largement inférieures au Freedom 251.

 H-moible Y625

H-moible Y625

Derrière le Freedom 251, des subventions massives

Comme on pouvait le penser, il n’est pas rentable de vendre un produit à ce prix. Les subventions expliquent donc un tarif si bas. En somme, une belle opération de communication… qui fonctionne.

Ce n’est pas la première opération du genre, DataWind avait promis un smartphone à 13 euros, tandis que WalMart a commercialisé un smartphone LG sous Android à 10 dollars aux États-Unis.