Testé par:
Richard Ying

Reviewed by:
Rating:
4
On 26 décembre 2012
Last modified:26 décembre 2012

Summary:

En apparence solide et très moderne, le Samsung Galaxy Camera donne des résultats assez corrects en photo, mais très variables selon les situations.

Longtemps en rumeurs, le Galaxy Camera (EK-GC100) a été annoncé par Samsung dans les semaines qui ont suivi l’annonce du compact de Nikon.

DSC03607

Malgré quelques points communs comme le capteur 16Mpix, wifi, Bluetooth et GPS intégrés, il est mieux pourvu techniquement avec un zoom 21x, une connectivité 3G, et surtout Android 4.1 ; pour un prix conseillé de 549€ (mais disponible à 434€, auxquels on peut déduire une ODR de 100€).

Vidéo de présentation

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Aspect général

Avec un écran de 4,8 pouces, le Samsung Galaxy Camera est assez massif (et pèse 480 grammes) tout en n’atteignant pas la taille d’un Galaxy Note.

DSC03578 DSC03584 DSC03585 DSC03586 DSC03587

Comparaison de taille du Samsung Galaxy Camera

De gauche à droite – un Samsung Galaxy S, un iPod Touch (5e génération), un Samsung Galaxy Camera, un Samsung Galaxy Note

Cette taille lui permet d’hériter d’une poignée antidérapante sur son côté droit. Très pratique en utilisation photo, cette forme convient moins si l’on a un usage baladeur numérique…

Avant du Samsung Galaxy Camera

Son objectif reste protubérant, même replié, ce qui donne à l’ensemble une bonne épaisseur : l’appareil ne sera pas discret dans une poche et la couleur blanche du boîtier vous fera passer encore moins inaperçu…

Interfaces

Grâce à sa taille (occupant presque tout le dos), la plupart des interactions se font par l’écran tactile du Galaxy Camera. Physiquement, seuls subsistent un bouton marche/arrêt, un déclencheur et un sélecteur de zoom/dézoom.

Dessus du Samsung Galaxy Camera

Flash rétractable, Bouton On/Off, Déclencheur et Sélecteur de zoom.

Equipé d’Android 4.1, l’appareil a ainsi ses boutons Accueil, Retour et Menu intégrés à l’écran. L’interface est facile à appréhender mais on peut regretter qu’en mode photo/vidéo, le bouton Accueil (qui sert de bouton Retour) change constamment d’emplacement d’un écran à l’autre.

Ecran photo Samsung

Toujours en mode photo, les réglages manuels se font grâce à des molettes virtuelles, très faciles d’utilisation.

Mode manuel

Optique

Comme Nikon, Samsung propose un capteur CMOS 1/2,3 pouce d’environ 17Mpix (avec 16Mpix effectifs soit 4608 par 3456 pixels).

Le zoom 21x est de conception maison avec une focale variant de 4.1 à 86.1mm (équivalent en 35mm à un objectif 23-483mm), et une ouverture maximale ƒ/2.8-5.9.
Cette longue focale de 483mm lui permet de rivaliser avec des téléobjectifs, surtout avec une ouverture de ƒ/5.9 qui reste raisonnable, mais l’autofocus a alors un peu de mal pour avoir une bonne mise au point.

Zoom à 4,1mm

Zoom à 4,1 mm

Zoom à 86,1mm

Zoom à 86,1mm

Ecran

L’écran LCD du Galaxy Camera est d’une taille confortable avec sa diagonale de 12cm (4.8 pouces). Il propose une résolution HD de 1280×720 avec une profondeur de 16 millions de bit.

Dos du Samsung Galaxy Camera

Doté d’un traitement brillant (“glossy”), il offre une apparence avantageuse à vos images et est (relativement) fidèle au rendu final, la contrepartie étant que les traces de doigts deviennent immédiatement plus visibles…

Stockage

De base, l’appareil dispose de 8Go de mémoire interne (4Go système et 4Go utilisateur) . Il dispose à côté de cela d’un slot pour carte micro-SD (compatible micro-SDHC et micro-SDXC dans la limite de 64Go).

Dessous du Samsung Galaxy Camera

Ce choix du format micro-SD est regrettable : même s’il permet de gagner en volume, à prix équivalent, on perd en vitesse d’écriture et en capacité à moins de sortir le portefeuille. La plupart des possesseurs d’appareils Android seront cependant heureux de pouvoir réutiliser les cartes acquises en complément de leur mobile ou tablette.

Connectivité

L’un des points forts du Galaxy Camera est sa connectivité variée qui permet de l’utiliser dans de nombreuses situations.

Doté de la 3G (HSPA+21) via une micro-SIM, ce qui le séparerait d’un smartphone ne serait que l’aptitude à émettre et recevoir des appels (et des SMS/MMS).
Il propose à côté les incontournables Wifi (a/b/g/n), Bluetooth (4.0), HDMI (format micro), micro-USB…

Profil droit du Samsung Galaxy Camera

Bonus : une prise jack destinée à recevoir un casque (mais a priori pas de micro externe), inutile pour filmer (vue la qualité médiocre des micros intégré) mais bienvenue si l’on utilise son Galaxy Camera comme baladeur ou mini-tablette.

Modes photo et vidéo

Le Galaxy Camera propose au premier lancement de prendre des photos en mode “Smart Auto” qui est simplement un mode Automatique.

Ses modes dits “Intelligents” correspondent à des scènes et effets (Beauté, Meilleure image, Rafale, Meilleures poses, Nuit, Panorama, Paysage, Coucher de soleil, Feu d’artifice, Macro, Action, Cascade, Lumière, Silhouette, Ton riche).

Des filtres sont aussi proposés, sous l’appellation “effets” : Sépia, Noir et Blanc, Négatif, Effet vieille image, Soleil, Classique, Rétro, Couleurs Atténuées, Nostalgie, Bande dessinée, Esquisse pastel, Noir Gothique, Impressionniste.

Contrairement au Coolpix S800c, des modes Expert avec plus de contrôles sont disponibles : P (Program : auto avec paramètres supplémentaires), A (Aperture : priorité à l’ouverture), S (Speed : priorité à la vitesse),M (Manuel). Les réglages disponibles deviennent alors très complets.

Ecran photo Samsung

Avec une montée en prix (et en gamme, n’ayant pas peur des mots) par rapport au Coolpix S800c, le Galaxy Camera aurait pu proposer les fichiers RAW, mais non, les photos sont directement enregistrées en JPEG.

En vidéo, il propose le FullHD 1920x1080px à 30ips, de la haute fréquence 1280x720px à 60ips voire du slow motion grâce à un mode d’enregistrement en 768x512px à 120ips. De nombreux formats vidéo et audio sont proposés : AVI, MP4/3GP, WMV, FLV, MKV, WEBM, MP3, AAC, AMR, WMA, OGG, FLAC, 3GA/M4A, WAV.

Qualité photo

Le piqué du Galaxy Camera est plutôt moyen. Pas de super netteté, c’est même mou en grand angle où les effets de flare et de diffraction sont fréquents et prononcés dès qu’une source lumineuse approche ou est dans le champ.

C’est en usage téléobjectif que le Galaxy Camera se révèle de bonne facture en proposant des images avec de nombreux détails même à bonne distance du sujet.

Ecran photo zoom Samsung

En terme de bruit, il reste raisonnable jusque ISO800 ce qui permet au Galaxy Camera de capturer des images de sujets se déplaçant un peu (par exemple parole ou marche) même s’il fait sombre. En revanche, il vaut mieux éviter de s’aventurer au-delà de ISO1600, l’ISO3200 étant vraiment un dernier recours.
La stabilisation optique fait son travail, mais trouve ses limites. De nuit et en mode auto, le Samsung privilégie une exposition longue à l’augmentation de la sensibilité et le système OIS est alors inefficace. Autant dire aussi qu’avec le zoom 21x, le moindre tremblement sera trop important pour être compensé.

Nuit Auto

 

 

Rapidité et réactivité

C’est avec une certaine lourdeur que le Galaxy Camera démarre. Malgré une configuration très à son avantage (processeur quadcore Exynos 1.4GHz et 1 Go de RAM), il se traîne et se lance presque 2 fois plus lentement que le Nikon en prenant jusqu’à 27 secondes.

Heureusement, il se met aussi en veille et permet ensuite de reprendre des photos en 3 secondes, le temps que sorte l’objectif.

Globalement, le Galaxy Camera est réactif et rapide, mais il est parfois même un peu trop sensible : la main agrippant l’appareil par la droite, l’écran est parfois en contact avec le pouce, activant inopinément le bouton Retour ou Accueil.

Autonomie

Avec une batterie de 1650mAh, le Galaxy Camera permet de faire 340 photos en norme CIPA.

En utilisation touriste, mes tests montrent une autonomie d’environ 11h. Sur wifi environ 7h, par contre ne pas compter sur plus de 3h avec le géotaggage GPS activé. Activer la 3G permet de réduire d’un tiers les durées mentionnées…

En résumé

En apparence solide et très moderne, le Samsung Galaxy Camera donne des résultats assez corrects en photo, mais très variables selon les situations. Le zoom – pratique dès qu’il faut prendre des sujets lointains – ne donne en effet pas des résultats homogènes sur toutes les focales et la détection autofocus peut être aléatoire. Il reste toutefois au-dessus des photophones grâce à une formulation optique plus complexe et à la taille de son capteur.

Il est en revanche très bien connecté avec l’alliance de la 3G au wifi. Attention toutefois à l’autonomie, car la mutliplication des liaisons sans-fil et le GPS réduisent très rapidement le niveau de batterie.

Au final, un appareil polyvalent – qui peut servir de baladeur ou de mini-tablette – mais pas discret car visible par sa couleur blanche, et volumineux dans les poches.
Par ses imperfections, le prix public conseillé du Galaxy Camera semble gonflé (plus cher qu’une tablette !), mais l’offre de remboursement en cours (pourvu qu’elle dure !) la ramène à un prix raisonnable.

Les plus

  • Zoom de grande amplitude
  • Version récente d’Android
  • Ecran confortable
  • Consommation optimisée

Les moins

  • Encombrant et voyant
  • Stabilisation d’image efficace que sur les plages grand angle
  • GPS énergivore

 

Ergonomie :
Note :

Un écran large, une poignée, des sous-menus bien conçus dans l’ensemble et le recours à Jelly Bean (4.1.1) confèrent au Samsung Galaxy Caméra un appareil agréable à utiliser.

Qualité optique :
Note :

L’objectif de Samsung a une grande amplitude de zoom, mais le “21x” ne fait pas tout et la qualité est variable. Dans l’ensemble, les détails ressortent mollement. La stabilisation est efficace mais connait ses limites dès qu’on zoome.

Qualité d’image :
Note :

Les images produites par le Samsung n’ont pas un très bon piqué : les détails ressortent légèrement floutés. Les autres défauts : un flare sur les sources lumineuses et des couleurs rapidement délavées s’il fait sombre.

Logiciel :
Note :

Equipé d’Android 4.1 et disposant d’un grand écran de 4,8 pouces, le Samsung Galaxy Camera permet la plupart des usages de smartphones. La connectivité 3G – si vous avez une micro-SIM disponible – permet d’étendre les possibilité de partage en direct.

Performances :
Note :

Très réactif sur les utilisations baladeur numérique, le Galaxy Camera se traine au lancement avec 27 secondes de temps de démarrage ! La sortie de mode veille fait aussi prendre du temps avec l’initialisation et la sortie de l’objectif. Néanmoins, cette architecture Exynos quadruple coeur est un des processeurs mobiles les plus puissants du marché.

Autonomie :
Note :

Samsung a relativement bien optimisé l’autonomie du Galaxy Camera pour des utilisations en appareil photo simple ou en baladeur numérique. Mais des utilisations combinées, ou requérant la 3G ou le GPS, vident rapidement la batterie.

Note finale

Note :

 

Test réalité par Richard Ying (twitter)

Richard Ying travaille sur les projets web et applications mobile d’un groupe média. Blogueur vétéran (mais retraité), c’est un amateur de photographie et de voyages, mais aussi de geekeries scifi+hightech.