À partir du 1er septembre prochain, une nouvelle brochure tarifaire entrera en vigueur pour les clients de l’opérateur Free Mobile. Mauvaise nouvelle, puisque le fonctionnement de l’enveloppe data destinée à l’étranger a été revue. Désormais, une fois les 3 Go par mois atteints à l’étranger, le débit ne sera plus réduit, mais l’accès au service coupé.

Free Mobile

Chez Free Mobile, la gestion des Pass Destination est un peu compliquée. En effet, les clients disposent d’autant de Pass Destination que de pays supportés par cette offre commerciale. Chaque Pass Destination permet de profiter des appels, SMS et Internet illimité pendant 35 jours par an, par pays. Concernant la connexion cellulaire, les clients disposent de 3 Go de données par mois, une enveloppe partagée entre la France et les pays des Pass Destination. Donc si vous avez consommé 2 Go en France pendant le mois et que vous partez au Portugal pour quelques jours, il ne vous restera plus que 1 Go de données à consommer jusqu’à la fin de la période de facturation. Lorsque le quota mensuel est atteint, le débit est réduit, que ce soit à l’étranger ou en France. Si vous avez utilisé 35 jours par an d’un Pass Destination, celui-ci est épuisé dans le pays en questions et vous ne pouvez alors plus accéder à Internet dans ce pays. Free Mobile compte durcir ces règles d’ici quelques semaines.

En effet, dès le 1er septembre prochain, une nouvelle brochure tarifaire entrera en vigueur pour les Freenautes. Relayée par le site iGen, on y apprend – à propos des 3 Go d’Internet par mois – « qu’au-delà, l’accès internet sera bloqué depuis l’ensemble des destinations du Pass et le débit sera réduit depuis la France métropolitaine, jusqu’à la prochaine date de facturation ». Une mauvaise nouvelle pour les gros consommateurs d’Internet mobile qui voyagent souvent à l’étranger.