Aujourd’hui, nous vous proposons un test du ZTE Blade III.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-1

Dans le vaste monde d’Android, il y a de nombreux constructeurs comme ZTE, Huawei ou encore LG qui cherchent chaque jour à aller de l’avant, en poussant de nouveaux terminaux sur le marché sur de multiples systèmes d’exploitation, afin de cibler un public le plus large possible. Le ZTE Blade III en est l’un des exemples avec un smartphone qui vient diversifier l’entrée de gamme, tout en préservant une personnalité qui lui est propre.

Soit, le Blade III n’abrite pas des caractéristiques techniques rêvées mais comble ses manques avec d’autres avantages intéressants, tels que son écran tactile réactif aux couleurs honnêtes, l’optimisation de son système d’exploitation avec une interface constructeur très peu envahissante, une led de notifications et une batterie amovible, et bien sûr un point crucial qui est l’autonomie en veille et en utilisation qui s’annonce plus que satisfaisante.

La fiche technique complète

ModèleZTE Blade III
VersionAndroid 4.0 Ice Cream Sandwich
Ecran4 pouces
Résolution480 x 800 pixels
TechnologieTFT-LCD capacitive
Densité de pixels~ 233 pixels par pouce
Traitement contre les chocsNon
Processeur (CPU)Qualcomm Snapdragon (MSM7227A) cadencé à 1GHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 200
Mémoire vive (RAM)512 Mo
Mémoire interne4 Go (2.5 Go disponibles)
Support microSD-HCOui, jusqu'à 32 Go
APN (Caméra)5 mégapixels (sans flash)
Caméra fontaleNon
Carte SIMStandard
WiFi - Wi-Fi DirectOui, b/g/n - Oui
DLNA - Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth - Hotspot USB
Oui - Oui - Oui - Oui
BluetoothOui, 2.1 avec A2DP
RéseauxHSDPA, 7.2 Mbps - HSUPA, 5.76 Mbps
NFC (Near Field Communication)Non
Boussole - GPS - BaromètreOui - Oui - Non
Accéléromètre - GyroscopeOui - Non
Capteur de proximité et lumièreOui - Oui
Port micro-USB - HDMIOui - Non
Tuner FM (Radio)Oui
Sortie jack 3,5 mmOui
Amélioration sonoresOui, Dolby Mobile
Batterie1600 mAh
Dimensions120.5 x 63.5 x 10,85 mm
Poids130 grammes
Prix~ 150 euros

Le contenu de la boîte

Avant de commencer, nous allons faire un tour complet sur le contenu de la boîte.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-0

  • le ZTE Blade III
  • une batterie de 1600 mAh
  • un kit mains libres standard
  • un câble microUSB vers USB
  • un adaptateur chargeur USB vers prise FR
  • un mode d’emploi pour apprendre à l’utiliser

Prise en main

Bien que le mobile soit nativement sous Android Ice Cream Sandwich, le constructeur a opté pour des touches sensitives tactiles, au lieu d’une intégration logicielle, avec notamment la touche Menu.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-5

A sa tête, on retrouve un récepteur sonore et une diode de notifications clignotante qui se limite à deux couleurs, le vert (pour les alertes d’appels manqués, de messages ou encore de mails) et le rouge (pour les alertes de batterie faible ou lorsque l’appareil est en charge).

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-6

Toujours à sa tête, on peut apercevoir la touche pour l’allumer/le déverrouiller/l’éteindre et la prise jack audio de 3.5 mm.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-4

Au pied, il y a un émetteur sonore et une sortie/entrée microUSB (simple).

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-3

Sur son flanc gauche, les habituelles touches de volume (+/-) sont présentes, tandis que le flanc droit est neutre de toute chose.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-2

Désormais, nous pouvons passer à la façade arrière.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-7

Sur le haut, nous retrouvons un appareil photo de 5 mégapixels sans flash, qui pourra s’annoncer comme un point noir pour certains d’entre vous.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-9

Tandis qu’au pied, on distingue deux petites fentes dédiées au haut parleur.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-8

Voici ce que donne le smartphone une fois ouvert.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-10

L’apparence des circuits imprimés peut laisser perplexe, cependant il faut souligner la présence d’un emplacement dédié aux cartes microSD.

android-zte-blade-iii-3-prise-en-main-et-présentation-image-11

Il y a également une fente pour les cartes SIM qui est un emplacement standard et non micro/nanoSIM.

D’apparence extérieure, le ZTE Blade III reste un mobile bien fini. Néanmoins il faudra faire attention à ne pas abîmer ses circuits imprimés qui restent hélas bien visibles par endroits lorsque la façade arrière est ouverte.

Ecran

Pour cette catégorie, j’ai pu réaliser plusieurs photo de comparaison avec les appareils dont je disposais.

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-0

Comme nous avons pu l’apercevoir un peu plus haut dans le tableau, le Blade III affiche un écran tactile de 4 pouces en technologie TFT-LCD. Ici la définition affichée est du WVGA, c’est-à-dire du 480 x 800 pixels avec une densité d’environ 233 pixels par pouce.

Une qualité tout à fait honnête que l’on retrouve sur la suite de cette comparaison en images avec le Galaxy Note (I), le Galaxy Nexus et le Blade III :

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-1

Un vrai blanc pour le Blade III.

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-2

Un rouge moins orangé qui est encore en faveur du Blade III.

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-3

Un vert moins fade et plus coloré pour le Blade III mais un peu bizarre par endroit

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-4

Un bleu correct avec un léger linéaire qui peut provenir de la façon dont je tenais l’appareil photo.

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-5

Ici, on peut encore constater que les gris sont un peu plus prononcées avec le Blade III. Après tout dépend de votre point de vue.

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-6

Voici une aquarelle complète pour vous faire une idée concise.

android-zte-blade-iii-3-qualité-écran-image-7

Pour conclure avec une dernière série qui témoigne que les noirs sont hélas bien moins profonds sur le Blade III (technologie LCD oblige).

Pour être tout à fait franc, j’ai réellement l’impression que la plupart des couleurs (pas toutes) de l’écran du Blade III se rapprochent de la réalité, tandis que celles du Galaxy Note (I) et du Galaxy Nexus restent plus contrastées.

Appareil photo

A présent, nous pouvons passer à la seule et unique caméra, l’appareil photo dorsal.

Qualité photo

La première fois où j’ai pris en main le Blade III, j’ai été interloqué par l’absence du flash qui est, je pense, un manque assez important.

Pour en revenir à l’aspect technique, ce ZTE embarque un appareil photo de 5 mégapixels capable de capturer des photos en 2592 x 1944 pixels. Il dispose également d’un autofocus, d’un zoom 4x et d’un ajusteur de contraste (uniquement en mode photo).

Afin que vous puissiez comparer, j’ai réalisé quelques clichés en plein jour avec un temps très neigeux.

android-compa-zte-blade-3-samsung-galaxy-nexus-sony-cybershot-hx5v-images-01

android-compa-zte-blade-3-samsung-galaxy-nexus-sony-cybershot-hx5v-images-03

Comme on peut le remarquer sur ces clichés, le ZTE Blade III a relativement tendance à tirer sur les blancs et qui évidement s’avance avec des photos moins colorées. Précédemment je vous parlais de l’ajusteur de contraste, cependant je n’ai pas trop voulu tirer vers le sombre afin que vous pussiez découvrir la meilleure qualité possible avec l’autofocus activé et un réglage optimal du contraste.

L’autre deception intervient sur cette tache rouge qui reste hélas bien visible au milieu de l’écran, et ce dans n’importe quelle circonstance.

Qualité vidéo

Pour le côté « capture vidéo », on est clairement loin d’une qualité exceptionnelle :

Il s’agit de la meilleure qualité vidéo que j’ai réussi à obtenir en format VGA (640 x 480 pixels) et c’est le meilleur format que l’on puisse avoir.. Conclusion : le ZTE Blade 3 possède une caméra suffisante pour un utilisateur occasionnel mais pas plus.

Android et son interface

Globalement, le Blade III est un smartphone relativement bien fourni sur la partie logicielle.

Actuellement, l’appareil tourne sur la version 4.0.4 d’Android (Ice Cream Sandwich) avec une interface constructeur qui est présente, mais reste très légère et discrète. J’irais jusqu’à dire qu’il y a ce qu’il faut là où il faut, et rien de plus.

Lorsque le mobile passe en veille et qu’il est rallumé, un écran de verrouillage apparaît.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-1

Depuis celui-ci, vous aurez une visibilité directe sur l’heure, la date et le nom de votre opérateur, mais aussi la possibilité d’afficher six bulles d’applications d’un simple glissement de doigt sur l’action de déverrouillage. Ces six bulles d’applications sont paramétrables à souhait depuis l’application Mi-Easy Acces.

Sur la page d’accueil, le constructeur adopte des bureaux très standards avec la fameuse option « classique » qui permet d’ajouter ou de supprimer des pages selon vos besoin en utilisation.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-0

En clair, il vous suffit simplement de pincer l’écran avec vos doigts pour accéder à la gestion rapide des différences pages.

La barre de notifications reprend la plupart des atouts que l’on retrouve sur l’interface de certains constructeurs, notamment avec les fameuses actions rapides placées entre la barre de notifications et la liste des alertes contextuelles.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-2

A souligner que la liste des actions rapides est très complète, cependant il n’est pas possible de supprimer une action non souhaitée.

Une fois de plus, le menu d’applications est très simple d’utilisation avec des possibilités d’accès étendues.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-5

En plus de pouvoir masquer des applications que vous ne souhaitez pas voir dans le menu d’applications, il vous est aussi possible de les afficher par fréquence, par Top hit et bien-sûr par ordre alphabétique.

Parmi les applications intégrées par ZTE, on retrouve un gestionnaire de fichiers simple qui offre un accès à tous les contenus présents sur la mémoire du téléphone et la carte SD.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-3

A partir de ‘Mes fichiers’, il est donc possible de consulter, déplacer, partager et visualiser/visionner des photos, des musiques et des vidéos par le biais des autres applications intégrées au système.

L’interface propose également l’accès à un ‘Bloc-notes’ standard qui ne sert qu’à ça et qui pourra être remplacé facilement par votre favori.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-4

Depuis le Bloc-notes, vous pourrez effacer les notes, modifier les titres et les partager par Bluetooth, E-mail, Facebook, Google+, SMS ou autres.

Voici à présent le Gestionnaire de tâches, une application native à l’interface de ZTE.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-6

Divisée en trois parties :

  • la première se nomme Tâche et vous permettra de supprimer des applications qui tournent en tâche de fond manuellement
  • la seconde se nomme Application et vous présente la liste complète de toutes les applications installées dans le terminal
  • la troisième se nomme Ressource et témoigne de la consommation, et plus précisément de l’utilisation en pourcentage du processeur et de la mémoire

Quant à la première option, nous vous conseillons tout de même de laisser gérer automatiquement le système puisqu’il est capable de supprimer automatiquement les applications en arrière-plan afin de mieux répartir les ressources nécessaires à un bon fonctionnement d’Android.

Un lecteur de vidéo très standard qui est compatible avec les formats DivX, Xvid et MP4 et c’est tout.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-7

Sympathique pour regarder une de ses séries favorites, seulement ça n’ira pas plus loin car les formats supérieurs à 480 pixels ne seront tout simplement pas soutenus par ce lecteur natif. Si vous souhaitez une plus grande compatibilité de ce coté-là, il faudra vous tourner vers des alternatives plus complètes disponibles sur Google Play.

Un magnétophone, tout ce qu’il y a de plus standard mais toujours utile d’en avoir un sous la main.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-8

Amputation de l’application Horloge au profit d’un réveil et d’une minuterie.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-9

Encore une fois, une application très standard qui s’avance avec la même présentation et les mêmes options que l’application native d’Android.

Cependant, il est toujours intéressant de posséder une minuterie capable de chronométrer ou de poser un compte à rebours, lorsque vous faites de la cuisine ou du sport.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-11

De plus, il est également possible d’activer l’option muet afin d’être par exemple alerté par vibrations.

L’application Sauvegarde & restauration est un bon atout pour le smartphone.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-10

Un avantage relativement intéressant lorsque vous souhaitez par exemple effectuer une réinitialisation totale du système. De plus, l’outil sera également capable de rechercher les dernières mises à jour (il sera néanmoins nécessaire d’avoir un accès au réseau mobile afin que le service puisse s’exécuter correctement).

L’interface inclue également une application dédiée à la Radio FM qui fonctionne avec n’importe quel casque audio.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-14

Avec cette application, on peut facilement scanner et sauvegarder ses canaux préférés, mais aussi les ajouter en favoris et aussi choisir la région du monde dans laquelle on souhaite écouter la radio (à condition que l’on soit dans le bon secteur).

En plus du clavier de base d’Android, le constructeur propose le clavier TouchPal (également disponible sur le Play Store).

android-zte-blade-3-iii-clavier-virtuel-touchpal-images-0

Avec cette suite TouchPal, vous pourrez accéder à de multiples fonctionnalités qui permettent d’écrire de différentes façons, ainsi que la possibilité de configurer le clavier en mode portrait ou paysage, les langues et un gestionnaire pour le dictionnaire.

Les paramètres ne présentent pas d’ajouts significatifs, seulement la coloration des icônes des menus.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-12

Pour appeler et recevoir des appels, l’application proposée est celle livrée sur la version de base d’Android.

android-zte-blade-3-iii-image-18

En communication la qualité est correcte, néanmoins j’ai remarqué une baisse importante de la qualité lorsque le mobile est en itinérance (Free Mobile oblige).

Pour en venir brièvement à la qualité du GPS, la synchronisation s’effectue en moins de 10 secondes.

android-zte-blade-3-iii-image-9

Enfin, je souhaitais vous toucher un mot sur X-Office.

android-zte-blade-iii-3-logiciel-image-13

X-Office est une alternative utile et gratuite qui permettra de visionner facilement ses documents Word, Excel, Powerpoint et PDF.

Performances et autonomie

Performances

Quant à ses performances, il ne faut clairement pas s’attendre à un e formule 1 puisqu’il s’agit encore une fois d’un smartphone d’entrée de gamme avec une architecture se rapprochant assez de ce qui se faisait sur le Nexus One ou encore le Nexus S (mono-coeur 1 GHz, 512 Mo de RAM, etc) à l’époque.

Afin que vous puissiez vous y retrouver, voici des tests réalisés sur deux outils de benchmark :

android-zte-blade-3-iii-benchmark-quadrant-antutu-images-0

Comme on peut le constater sur les images, Quadrant atteint un score de 2033 et AnTuTu 3499.

Quoi qu’il en soit, n’allez pas vous mettre en tête d’acheter ce smartphone pour jouer aux derniers gros jeux vidéo en date. Certes, il pourra parfaitement faire fonctionner des jeux comme Angry Birds ou encore Temple Run 2, mais ne lui en demandez pas d’avantage.

Quant aux comparaisons, je n’ai pas vraiment trouvé d’équivalent actuel en terme d’entrée de gamme, cependant les résultats obtenus sur les outils Quadrant et AnTuTu sont supérieurs à un Nexus S incluant des caractéristiques proches.

Autonomie

Pour ce qui est de l’autonomie générale, je dois avouer que j’ai été agréablement surpris par l’optimisation du constructeur qui est tout bonnement excellente.

Sur les deux captures d’écran que je vous expose ci-dessous, il s’agit de deux tests d’endurance sur la longévité en lecture de musiques et vidéos :

android-zte-blade-3-iii-autonomie-images-0

  • Pour la première capture d’écran, le test a été effectué sur la lecture de musique qui atteint les 16 heures (écran éteint et réseaux mobiles activés)
  • Pour la seconde capture d’écran, le test a été effectué sur la lecture de vidéo qui atteint les 6 heures (écran allumé et réseaux mobiles toujours activés)

En utilisation normale, le Blade III est amplement capable de répondre aux attentes avec une autonomie qui peut atteindre un jour et demi, et même un peu plus selon votre utilisation.

Sur ce point là, ZTE a réalisé une excellente performance qui mérite d’être remarquée.

Conclusion

Notre verdict :

Design :
Note :

Le Blade III s’avance avec un design commun et correct qui souffre cependant du symptôme des traces de doigts très visibles sur la coque arrière qui peut paraître salissante.

Ecran :
Note :

L’écran TFT-LCD du Blade III reste convaincant avec des couleurs honnêtes, seulement les noirs restent bien trop claires .. mais ça ce n’est pas la faute au constructeur mais bien des écrans qui emploient cette technologie.

Caméra :
Note :

L’appareil photo reste acceptable pour une utilisation occasionnelle avec des photos plutôt bonnes au détriment d’une qualité vidéo plus que passable.

Performances :
Note :

Pour son prix, le Blade III se défend assez bien sur l’aspect « performances » mais sans faire des folies.

Logiciel :
Note :

L’optimisation logicielle est selon moi pas assez poussée, il est possible de faire mieux de coté là. Peut-être dans une prochaine mise à jour d’Android Jelly Bean (qui n’est pas confirmée mais envisagée par le constructeur).

Autonomie :
Note :

L’optimisation qui a été réalisée par le constructeur sur la gestion de l’autonomie m’a clairement laissé bouche bée avec des seuils très importants !

Note globale :
Note :

Concrètement, le Blade III est un smartphone qui s’avance avec un écran lumineux de bonne facture, néanmoins la coque arrière reste hélas très sensible aux traces de doigts. Pour ce qui est de l’optimisation globale du système d’exploitation, le mobile souffre de quelques ralentissements par-ci et par-là qui ne sont finalement pas si handicapant que ça, mais qui jouent probablement en sa défaveur au vue de la quantité de la mémoire vive utilisée par le système.

Pour Contre
  • Ecran de bonne qualité
  • Batterie amovible
  • Autonomie excellente
  • Led de notifications
  • Interface constructeur très légère
  • Emplacement microSD
  • Smartphone d’aspect solide et robuste
  • Caméra : vidéo de mauvaise qualité, et ce même en 480p
  • La façade arrière qui est sujette aux marques de doigts
  • L’absence d’un flash avec l’appareil photo dorsal
  • L’apparition des circuits imprimés sous la coque de la batterie

Prix et disponibilité

Le ZTE Blade III sera disponible à partir de mi-février pour 149,90 euros en France chez Electro Depot, la Poste Mobile, Auchan, Boulanger et Darty. Egalement disponible en Belgique autour des 170 euros.