Review of: LG Optimus G
testé par:
Tony Balt
Version:
4.1

Reviewed by:
Rating:
4
On 8 mars 2013
Last modified:17 avril 2014

Summary:

Après être sorti dans de nombreux pays dont le Canada, le modèle phare de LG débarque enfin en France. N’arrive-t-il pas trop tard ? La comparaison avec le Nexus 4 ne lui est-elle pas défavorable ? Autant de questions qui auront leurs réponses dans le test de l’Optimus G.

optimus g

Sorti il y a de nombreux mois dans plusieurs pays dont la Corée du Sud, le Canada ou encore les Etats-Unis, le nouveau modèle phare de LG arrivera en France pour 549 €, ce qui est bien moins cher que la nouvelle vague de smartphones haut de gamme qui se situe plutôt aux alentours de 630 € (prix public conseillé). Il est actuellement disponible chez SFR pour 599 € sans abonnement, soit 50 € de plus que le prix public conseillé.

Au Canada, le téléphone est vendu 649 $ pour la version LTE sans abonnement mais peut être trouvé à 0 $ chez la plupart des opérateurs comme Rogers et Bell avec un engagement de trois ans. 

Au niveau de son matériel, le LG Optimus G fait très fort avec des caractéristiques techniques à la pointe. Son écran de 4,7 pouces affiche une définition HD de 768 x 1280 pixels. La technologie utilisée est du True HD IPS+ qui se veut encore meilleure (mais qui aurait pu penser le contraire ?). Le processeur est un quadruple-coeur de Qualcomm : un Snapdragon S4 Pro cadencé à 1,5 GHz et soutenu par 2 Go de RAM.

Autant de caractéristiques qui ressemblent étrangement au LG/Google Nexus 4. En effet ces deux téléphones ont été conçus sur la même base technique et mis à part le châssis et la couche logicielle, les différences sont minimes. Toutefois une grande différence les oppose : le prix. Alors que le Nexus 4 est disponible dès 350 € sur le Play Store en version 16 Go, il faudra payer beaucoup plus pour le LG Optimus G qui embarque tout de même 32 Go de mémoire interne.

Fiche technique

Capture d’écran 2013-03-08 à 13.21.41

Modèle
LG Optimus G (E975)
VersionAndroid 4.1.2 Jelly Bean
avec l'interface Optimus UI 3.0
Ecran4,7 pouces
Résolution768 x 1280 pixels
TechnologieTrue HD-IPS + LCD
Densité de pixels~ 318 pixel par pouce
Traitement contre les chocsOui, Gorilla Glass 2
Processeur (CPU)Quad-Core Qualcomm (APQ8064)
cadencé à 1,5 GHz
Chipset graphique (GPU)Adreno 320
Memoire vive (RAM)2 Go
Mémoire interne32 Go
Support microSD-HCNon
APN (caméra)13 mégapixels
Caméra frontaleOui, 1,3 mégapixels
Carte SIMOui, microSIM
WiFi - Wi-Fi DirectOui - Oui
DLNA - Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth - Hotspot USB
Oui - Oui
Oui - Oui
BluetoothOui, 4.0 avec A2DP
RéseauxCompatible LTE 4G
DL : jusqu'à 100 Mbit/s
NFC (Near Field Communication)Oui
Boussole - GPSOui - Oui
Accéléromètre - GyroscopeOui - Oui
Capteur de proximité et lumièreOui - Oui
Port micro-USB - HDMIOui, 2en1 (MHL)
Tuner FM (Radio)Oui
Sortie jack 3,5 mmOui
Amélioration sonoresOui, Dolby Mobile
Batterie2100 mAh
Dimensions131.9 x 68.9 x 8.5 mm
Poids145 grammes
DAS/
Prix conseillé549 euros en nu

Prise en main

Entre le LG Optimus G et le Nexus 4, il est assez difficile de voir un lien d’affiliation au premier coup d’oeil : l’un est rectangulaire avec des bords légèrement tranchants (sans être réellement dangereux), là où le second est bien plus « rondouillard » et courbé sur les côtés. Toutefois, en regardant de plus près les détails, on voit les premières similitudes apparaître : les connectiques et les boutons sont situés aux mêmes endroits ; les téléphones ont des dos en verre.

LG-Optimus-G-Nexus-4-Sony-Xperia-Z

Le premier élément qui « choque » lorsque l’on regarde le téléphone est son aspect sobre… un peu trop sobre à notre goût. Contrairement au Galaxy S3 qui fait un peu jouet, au HTC One avec une belle finition aluminium ou encore au Sony Xperia Z et son châssis entièrement en verre, le LG Optimus G ne se différencie pas sur ce point-ci, mais c’est aussi une force ! En faisant un téléphone passe-partout, il pourra plaire à un public bien plus large.

Au niveau des dimensions, on note qu’il est légèrement plus grand en hauteur que le Nexus 4, pour une largeur équivalente. Il est en revanche légèrement plus fin, mais d’une plus grande hauteur. En main il procure une impression de solidité et de durabilité. Malgré son dos en verre qui peut paraître à première vue glissant, il n’en est rien : le téléphone tient bien dans la main.

Passons maintenant en revue les différents éléments qui caractérisent ce téléphone :

LG-Optimus-G-Bas

Sur le bas, on retrouve un microUSB 2.0 qui permet à la fois de recharger le téléphone, mais aussi de transférer des données depuis un ordinateur. Juste à côté, la fente est utilisée par le micro qui prend tout son sens lors des conversations téléphoniques. Sur les deux extrémités, on note deux petites vis qui participent à la finition du téléphone.

Juste en dessous de l’écran on retrouve un bord argenté qui est suivi par des tranches en plastique qui procurent une sensation proche d’une gomme et permettent d’avoir un meilleur grip.

LG-Optimus-G-Haut

Si on passe maintenant sur le dessus, on note la prise jack de 3.5 mm et un deuxième micro qui permet de supprimer le bruit ambiant. Certains regretteront que le jack ne soit pas situé en bas du téléphone, mais malheureusement LG n’a pas fait ce choix (valable pour le Nexus 4).

Sur la partie haute du téléphone, on observe le haut-parleur avec sur ses côtés la caméra frontale de 1,3 mégapixels et les capteurs classiques de luminosité et proximité, ainsi qu’une LED de notifications qui s’illumine lorsque le téléphone est en charge ou qu’un événement est survenu dans le système.

LG-Optimus-G-Gauche

Si on passe sur le côté droit, on remarque les touches du volume et l’emplacement pour les cartes microSIM (ici ouvert). Pour y accéder, il faut utiliser la pointe qui est fournie avec le téléphone. Ce n’est certes pas des plus pratiques, mais un utilisateur lambda ne changera pas tous les jours de carte SIM.

LG-Optimus-G-Droite

De l’autre côté, on retrouve uniquement le bouton ON/OFF, qui est très bien situé, car il est pile poil à l’endroit où le pouce tombe.

LG-Optimus-G-Touches-Sensitives

Contrairement au Nexus 4 qui utilise des touches tactiles, le LG Optimus G embarque trois touches sensitives : Retour / Accueil / Menu. Nous déplorons une fois de plus que les constructeurs utilisent encore ce dernier bouton, dans la mesure où c’est le rôle de l’ActionBar depuis Honeycomb / Ice Cream Sandwich.

Pour accéder à Google Now (vu que le téléphone est sous Jelly Bean), il faut passer par l’appui long sur le bouton Accueil qui affiche à la fois le Multitâche, mais aussi un raccourci vers cette fonctionnalité.

LG-Optimus-G-Dos

Passons maintenant au dos du téléphone qui est entièrement en verre. LG nous assure avoir traité l’écran contre les rayures et les chocs, mais les nombreux retours que nous avons sur le Nexus 4 ne sont pas si encourageants. Acheter une protection pour le dos est par conséquent plus que recommandé.

Tout comme sur le Nexus 4, selon l’angle de vue, la texture affichée est différente. La caméra est située sur le haut et à gauche, ce qui n’est pas forcément une bonne idée, car les doigts s’immiscent plus facilement sur les photos et les vidéos. Il aurait été préférable de le mettre dans une position plus centrale horizontalement.

LG-Optimus-G-Appareil-photo

Au final le châssis du LG Optimus G prouve que le téléphone est bien un haut de gamme. On aurait aimé un peu plus de fantaisies et des bords d’écran plutôt strictes.

Qualité écran

Intéressons nous maintenant à l’écran tactile de 4,7 pouces avec son définition HD de 768 x 1280 pixels. Entre le Nexus 4 et l’Optimus G, il y a une légère différence en ce qui concerne la technologie : l’un est True HD IPS + LCD, alors que l’autre est simplement True HD IPS Plus.

DSC01528

Que ce soit sur le Nexus 4 ou l’Optimus G, les deux écrans se valent en terme de qualité et les angles de vision sont également très bons.

android-lg-optimus-g-nexus-4-image-0

Comme il est possible de le voir sur les captures, les couleurs se valent avec un contraste plus prononcé en faveur de l’Optimus G.

android-lg-optimus-g-nexus-4-image-1 android-lg-optimus-g-nexus-4-image-2

Sur la dernière capture, l’image « resistance is futile » s’avère effectivement un peu mieux contrastée. Continuons à présent sur une comparaison des couleurs des écrans de chaque smartphone, avec dans l’ordre :

Samsung Galaxy Nexus (Super AMOLED HD)
LG Optimus G (True HD IPS+ LCD) – Sony Xperia V (LCD Bravia Engine 2) – LG Nexus 4 (True HD IPS+)

Les smartphones présentés ont tous leur luminosité réglée au maximum.

DSC01526

J’ai un avis partagé sur les blancs que je trouve jaunâtre le Xperia V, bleuté sur les Optimus G et Nexus 4 et enfin pas assez éclairci sur le Galaxy Nexus

DSC01518

Incontestable vainqueur sur les noirs, le Galaxy Nexus suivi de près par le Xperia V.

L’Optimus G et le Nexus 4 sont clairement hors course, étant donné que les écrans True HD IPS ne sont clairement pas réputés pour avoir des noirs très profonds, à contrario de l’AMOLED du Galaxy Nexus.

DSC01519

Ici l’Optimus G et le Nexus 4 remporte cette manche avec des rouges vraiment beaux et sans défaut. Bien que le Xperia V reste sur un rouge très orangé, le dégradé présent sur la photo n’est qu’un effet de lumière nullement lié à l’écran.

DSC01520

J’aurais tendance à préférer le vert du Xperia V.

Les verts des Optimus G et Nexus 4 restent beaux, seulement ils sont peut-être un peu trop flashy sur les bords.

DSC01522

Les bleus sont très beaux sur les Optimus G et Nexus 4, mais je préfère tout de même celui du Galaxy Nexus qui est bien plus agréable à l’œil.

DSC01524

Sur cette aquarelle, les violets s’avèrent très contrastés sur le Nexus 4, tandis qu’ils le semblent moins sur l’Optimus G. Le Galaxy Nexus les suit de près, pour terminer avec le Xperia V où les couleurs sont vraiment très claires.

Interface

Pour ce qui est de l’interface sous Jelly Bean, LG nous a concocté un Optimus UI 3.0 avec une suite logicielle fournie. Le constructeur a fait un réel travail d’optimisation et d’intégration avec une multitude d’applications et de fonctionnalités utiles, qui utilisent pour la plupart de nouvelles technologies. Nous aborderons ici uniquement l’interface, les applications et les petits ajouts de LG, car nous avons déjà évoqué à maintes reprises les atouts et faiblesses de l’écosystème de Google.

android-lg-optimus-g-logiciel-027

Cette interface que nous allons découvrir ensemble renferme quelques petits secrets, mais aussi d’autres fonctionnalités qui étaient déjà connues chez d’autres constructeurs.

Interface et applications

Avec son écran de verrouillage, LG a voulu offrir carte blanche à ses utilisateurs grâce à une personnalisation presque sans limite. Depuis celui-ci, on peut vraiment tout personnaliser : le design de l’horloge, les raccourcis vers les applications, le fond d’écran jusqu’à l’effet de déverrouillage (par défaut une sorte de loupe).

android-lg-optimus-g-logiciel-2 android-lg-optimus-g-logiciel-31

Disponible depuis les Paramètres -> Dispositif -> Ecran de verrouillage, on peut modifier :

  • la manière de déverrouiller : Glisser – Débloquer par reconnaissance faciale – Schéma – Code Pin – Mot de passe
  • le fond d’écran
  • le type d’horloge (Horloge numérique – Grande horloge – Pendule – et deux types d’Agenda)
  • les applications
  • l’effet de déverrouillage : Basique – Ondes avec feuilles – Diffusion de l’encre – Dewdrop
  • les informations sur le propriétaire (son nom et prénom, pseudonyme, lieu de travail…)
  • le temporisateur de verrouillage : déterminer après combien de temps l’écran se verrouille (entre 5 secondes et 30 minutes) et même le verrouiller depuis le bouton On / Off
  • choisir ou non d’ajouter un effet de vibration lorsque l’on déverrouille l’écran

Une fois le téléphone déverrouillé, on arrive naturellement sur le bureau (ou launcher) :

android-lg-optimus-g-logiciel-35

La page d’accueil est entièrement personnalisable : modification des icônes du bureau (images prédéfinies ou via l’appareil photo), création de dossiers et ajout de widgets. On peut également ajouter jusqu’à six icônes dans la barre d’accès rapides.

Sur la capture de gauche, vous pourrez découvrir un petit aperçu de la personnalisation des bureaux avec jusqu’à sept bureaux que l’on peut déplacer et supprimer comme bon nous semble.

android-lg-optimus-g-logiciel-3

Depuis le(s) bureau(x), on peut également demander des informations sur une applications ou tout simplement la supprimer.

android-lg-optimus-g-logiciel-30

En dépliant la barre de notifications, on arrive sur un autre point central de l’interface : les accès rapides.

  • qui permettent d’une part, de gérer les différents modes du smartphone : Hotspot, Miracast, Economie d’énergie, Bluetooth, GPS, Mode avion, etc..
  • et d’autre part d’accéder aux QSlide Apps qui sont des applications flottantes qui viennent se greffer par dessus l’application courante
  • mais aussi de personnaliser la luminosité de l’écran ou de passer en mode automatique

android-lg-optimus-g-logiciel-5

Quant au menu d’applications, on retrouve quelque chose de très classique avec la possibilité d’accéder à trois onglets : Applications, Téléchargements (applications non système) et Widgets.

android-lg-optimus-g-logiciel-7

Depuis le menu d’applications, il est aussi possible de déplacer ou de supprimer des applications depuis le dernier onglet « Paramètres ».

Comme Samsung, LG intègre également la fonctionnalité du Multifenêtre (QSlide) mais seulement avec certaines applications système : navigateur web, lecteur vidéo, etc.

android-lg-optimus-g-logiciel-34

La valeur ajoutée est ici la possibilité de gérer la taille, mais aussi de pouvoir modifier l’opacité (= transparence) et ajouter jusqu’à un maximum de deux fenêtres sur l’écran.

Contrairement à Sony qui implémente ce type de fonctionnalité, il est ici possible d’avoir plusieurs applications QSlide affichées en même temps sur l’écran.

android-lg-optimus-g-logiciel-4

Pour ce qui est du navigateur, LG ne propose pas que Chrome (navigateur par défaut sur Jelly Bean), car il intègre le sien basé sur WebKit. Rien de transcendant à ajouter, si ce n’est qu’il supporte nativement le multi-fenêtre comme vous avez pu l’apercevoir un plus tôt.

android-lg-optimus-g-logiciel-15

Lorsque l’on consulte une page web, une application ou n’importe quoi d’autre… il est possible de gribouiller par dessus à la manière du Galaxy Note.

android-lg-optimus-g-logiciel-29

Cette fonctionnalité se nomme QuickMemo et est directement accessible depuis la barre de notifications.

android-lg-optimus-g-logiciel-21

… qui s’accompagne du Carnet qui permet de stocker toutes vos créations.

android-lg-optimus-g-logiciel-19

Une sorte de mini-GIMP de poche, si vous préférez.

android-lg-optimus-g-logiciel-20

Seul hic dans l’histoire, alors que les Galaxy Note et Optimus Vu ont un stylet, il n’en est rien pour l’Optimus G. Par conséquent l’utilisation de la fonctionnalité Quick Memo est bien moins intuitive et se révèle plutôt gadget.

Un autre atout d’Optimus UI 3.0 est Quick Translator qui permet de traduire du texte dans plus de 40 langues différentes. Il fonctionne autant en mode déconnecté (traduction mot à mot), que connecté (traduction de phrases entières). L’application peut également détecter le texte à partir d’une photo : le menu d’un restaurant par exemple. On a donc un mélange entre Google Translate et Google Goggles.

android-lg-optimus-g-logiciel-1

J’ai beaucoup aimé l’application Météo et ses différentes animations selon le temps et l’heure de la journée.

android-lg-optimus-g-logiciel-11

Comme toutes les applications Météo qui se respectent, il est possible de visualiser les températures minimales et maximales, l’état du ciel, ainsi que l’humidité et la force du vent (les données proviennent de AccuWeather). De plus, on peut connaître le temps de la journée, mais également celui de la nuit ou encore sur quatre jours. Trois onglets sont disponibles : 4×2, 4×1 et 2×2.

Une inspiration créative ? LG propose également un Éditeur de vidéos et un Assistant de vidéos intuitifs.

android-lg-optimus-g-logiciel-22

On peut créer une vidéo avec des images, du texte et même de la musique en plus. Très bon et surtout rapide à éditer !

Envie de blablater ? il y a également un Dictaphone pour enregistrer tout ce qu’on veut.

android-lg-optimus-g-logiciel-25

Et aussi un Tuner FM intégré pour écouter ses radios préférées.

android-lg-optimus-g-logiciel-9

L’application Radio est relativement bien construite et permet de :

  • mémoriser ses stations favorites
  • rechercher manuellement des stations
  • activer une minuterie de sommeil (à la manière du marchand de sable : ) )
  • être contrôlée directement depuis la barre de notifications

Bref. Que du bon pour l’application Radio !

La Galerie d’images fait un peu penser à celle du Xperia Z avec l’intégration du multitouch sur les miniatures d’images.

android-lg-optimus-g-logiciel-12

En plus d’être disponible en natif, LG va plus loin avec son application maison de Sauvegarde et restauration.

android-lg-optimus-g-logiciel-14

android-lg-optimus-g-logiciel-13

Les Paramètres ont été complètement redessinés et refondus, avec plusieurs fonctionnalités qui ont tout bonnement été améliorées.

android-lg-optimus-g-logiciel-6

Depuis Paramètres -> Ecran, on peut par exemple activer l’option Ecran intelligent qui est capable de déterminer si vos yeux sont dirigés vers celui-ci ou non, ou encore modifier la police d’écriture et même calibrer les capteurs de mouvement.

android-lg-optimus-g-logiciel-16

Depuis Paramètres > Ecran d’accueil, il possible de modifier le Thème, les Animations, les Effets de défilement et aussi de sauvegarder et restaurer un écran d’accueil avec ses applications et ses widgets favoris.

android-lg-optimus-g-logiciel-018

Un petit essai du GPS Test pour vérifier que tout est fonctionnel.

android-lg-optimus-g-logiciel-40

Temps calme permet de bloquer les alertes sonores pendant une période choisie.

android-lg-optimus-g-logiciel-017

Economie d’énergie est un outil qui s’avère très utile surtout avec nos appareils très gourmands.

android-lg-optimus-g-logiciel-32

Ici, on retrouve les options classiques qui permettent de couper certaines fonctionnalités de l’appareil lorsqu’un seuil prédéfini de batterie a été franchi. En plus d’un mode d’économie d’énergie, il y a également le Contrôle du processeur qui est capable d’optimiser au mieux les ressources du système pour améliorer encore plus l’autonomie. Vraiment un beau mariage avec l’architecture asynchrone du Snapdragon S4 Pro.

Pour conclure le Gestionnaire d’applications permet de mettre directement à jour les applications natives de LG (si elles arrivent un jour…).

android-lg-optimus-g-logiciel-26

Quant aux autres applications et utilitaires, il y a également un gestionnaire de tâches et gestionnaire de fichiers qui restent néanmoins assez standards.

Photo et vidéo

L’Optimus G propose deux caméras, une caméra frontale de 1,3 mégapixels et une dorsale de 13 mégapixels.

Qualité des photos

En photo, le capteur LGr Innotek situé au dos est capable de réaliser des clichés jusqu’en 13 mégapixels.

lg-optimus-g-menu-photo-1

Comme pour le mode photo et vidéo, vous pouvez régler la luminosité, le mode scène, réduire la résolution, et même y intégrer des effets sonores.

Photos en extérieur (temps très nuageux vers midi)

CAM00003 CAM00002

 Aujourd’hui, le temps très nuageux ne profite vraiment pas à l’Optimus G sur deux clichés très sombres.

Photos en extérieur (luminosité normale)

CAM00008 CAM00006

Fort heureusement, les deux clichés que j’ai réalisé en intérieur se sont avérés un peu plus convaincants avec une luminosité plus prononcée.

Si vous le souhaitez, les photos sont disponibles en format original sur ce lien de téléchargement.

Qualité de l’enregistrement vidéo

En vidéo, le capteur dorsal est également capable d’enregistrer de la vidéo jusqu’en Full-HD 1080p à 30 images par seconde.

lg-optimus-g-menu-video-1

D’ailleurs voici deux vidéos de démonstration (l’une tournée en extérieur et l’autre en intérieur) :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

L’éclairage était en mode « normal » réglé à 0, il est également possible d’éclaircir ou d’assombrir.

Caméra frontale

Rien de très transcendant pour la caméra frontale, je m’attendais à mieux de ce côté là.

device-2013-03-08-153630

A partir de celle-ci, il est possible de réaliser des photos jusqu’en 1280 x 960 pixels et des vidéos jusqu’en 1280 x 720 pixels.

Voici une démonstration photo :

CAM00017

Et une courte vidéo réalisée en HD (1280 par 720 pixels) :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Un résultat plutôt correct sans être fou, mais tout à fait potable pour une utilisation fréquente.

Performance et autonomie

Performances

Alors qu’il existe déjà plusieurs smartphones hauts de gamme avec des caractéristiques similaires à l’Optimus G, il est important de soulever un point important qu’est l’optimisation.

lg-optimus-g-000

Pour faire un retour sur les caractéristiques techniques, il est propulsé par une mouture quadruple-coeur de la génération Krait, avec le Qualcomm AP8064 cadencé à 1,5 GHz, accompagnée de la célèbre puce graphique Adreno 320 et de 2 Go de mémoire vive (RAM).

Inutile de rappeler que l’Optimus G se place clairement parmi les meilleurs smartphones du moment en terme de performances. Avec un système d’exploitation ultrarapide et confortable en utilisation, il est capable de faire fonctionner les derniers jeux compatibles sortis sans rechigner. Etant déjà compatible avec un grand nombre de titres, le Snapdragon S4 Pro a déjà fait ses preuves de ce côté-là.

J’ai réalisé des tests avec une multitude d’outils de benchmark connus et je vous invite à découvrir les résultats recueillis :

AnTuTu

android-antutu-lg-optimus-g-images-0

Sur AnTuTu, il réalise un score de 18098 points, soit 6741 sur la partie processeur, 7469 sur la partie chipset graphique et enfin 2988 sur la partie RAM et 900 sur la partie I/O.

Quadrant et Smartbench 2012

android-quadrant-smartbench-lg-optimus-g-images-0

Sur Quadrant, il affiche un score de 7514 points.
Sur Smartbench 2012, il réalise également un beau score de 5230 points en productivité et 3353 points en jeu.

Nenamark 1 & Nenamark 2

android-nenamark-1-2-lg-optimus-g-images-0

Sur Nennamark 1 le meilleur score possible est de 60 images par seconde (limitation voulue), tandis qu’il réalise un score de 59.5 images par seconde sur Nenamark2. C’est loin d’être dramatique, c’est tout de même un excellent résultat qui se positionne à la hauteur des concurrents.

Epic Citadel

android-epic-citadel-lg-optimus-g-image-0

Très convaincant sur Epic Citadel avec une moyenne de 56.7 images par seconde en haute performance.

Benchmark Pi

android-benchmark-pi-lg-optimus-g-image-0

Un bon temps de réponse de 271 millisecondes sur Benchmark Pi.

Concrètement, l’Optimus G n’a pas à rougir face aux autres concurrents du secteur haut de gamme, enfin peut-être un peu quand même devant le Xperia Z ou le HTC One.

Si on visualise le tableau présenté ci-dessous, il faut souligner que tous les terminaux qui y sont présentés embarquent un processeur quadruple-coeur et un écran HD (720p ou 768p), à l’exception du Xperia Z qui est en Full-HD (1080p) :

LG Optimus G Sony Xperia Z Google/LG Nexus 4 Samsung Galaxy Note II
AnTuTu 18098 20676 17461 17513
Quadrant 7514 8122 4980 6932
SmartBench 2012 Productivité : 5230
Jeux : 3353
Productivité : 5061
Jeux : 2409
Productivité : 3157
Jeux : 3053
Productivité : 4638
Jeux : 1627
BenchmarkPi 271 263 544 325
EpicCitadel 56.7 fps 56.7 fps 51.3 fps 45.5 fps
GLBenchmark Egypt Classic 6670 frames
59 fps
6531 frames
58 fps
5250 frames
46 fps
6511 frames
58 fps
GLBenchmark Egypt HD 3898 frames
34 fps
3381 frames
30 fps
2868 frames
25 fps
1978 frames
18 fps
Nenamark 1 60.0 fps 60.0 fps 59.8 fps 58.3 fps
Nenamark 2 59.5 fps 60.0 fps 58.2 fps 58.0 fps

Note : les scores les plus hauts sont les meilleurs, à l’exception de Benchmark Pi où le résultat le plus bas l’emporte.

Autonomie

J’ai été assez satisfait par l’autonomie de l’Optimus G qui tient une bonne journée sans broncher :

android-lg-optimus-g-logiciel-28

D’après les deux tests que j’ai pu réaliser, j’ai pu constater une autonomie de :

  • 3h11 à 50% en lecture de vidéo continue avec écran allumé à 50%, WiFi et réseau téléphonique activé
  • 7h49 à 57% en lecture de musique continue avec l’écran éteint, le WiFi et  réseau téléphonique activé

Bien sûr, une journée n’est pas vraiment représentative puisque on le sait tous : chacun utilise son smartphone d’une manière différente.

Conclusion

Notre verdict :

Design :
Note :

Le design est assez standard dans l’ensemble : il offre une bonne prise en main avec un dos en verre qui fait penser à celui-ci du Nexus 4, tout en préservant l’effet 3D mais sans les paillettes. Petit bémol pour les bords : ils ne sont pas biseautés et les bordures sont trop « coupantes ».

Ecran :
Note :

L’écran est vraiment de bonne facture avec une gestion des couleurs réellement travaillée. On se demande même si le Nexus 4 n’est pas derrière des fois : optimisation du constructeur oblige.

Caméra :
Note :

Les deux caméras sont généralement assez bonnes, la caméra dorsale est peut-être parfois trop sombre mais la faute au mauvais temps…

Performances :
Note :

De très bonnes performances graphiques et logicielles, l’Optimus G répondra sans aucun problème à toutes vos attentes de ce côté là.

Logiciel :
Note :

L’optimisation et l’intégration logicielle qui ont été réalisées par le constructeur sont tout bonnement bluffantes. Certains utilisateurs trouveront cette interface trop perturbante, mais elle permet tout de même à LG de se différencier.

Autonomie :
Note :

Dans l’air du temps, on a rien de très convaincant de ce côté là mais ça reste très correct (et meilleur qu’un Nexus 4).

Note globale :
Note :

Que dire de plus, si ce n’est que ce smartphone répondra certainement à un grand nombre d’utilisateurs qui souhaitent, une fois de plus, rester dans des dimensions d’écran inférieures à 5 pouces. On rencontre également un processeur performant, soutenu par une puce graphique à la hauteur et beaucoup de mémoire vive pour offrir d’excellentes performances. Ce LG Optimus G est sûrement le meilleur téléphone de la fin d’année 2012. Il débarque en retard en France, néanmoins nous profitons d’un smartphone Android qui a fait ses preuves : performances, finition et expérience utilisateur. Enfin, cette interface Optimus UI permet de compléter avec de très bonnes idées le système de base Android.

Pour Contre
  • Ecran de bonne facture
  • Verre anti-choc Gorilla Glass 2
  • LED de notifications
  • Interface logicielle ergonomique, optimisée et très rapide
  • Caméras de qualité corecte
  • Bel effet 3D sur la coque arrière
  • Batterie non amovible
  • Les traces de doigt assez apparentes
  • L’absence d’un emplacement microSD
  • Les contours en métal peuvent paraître désagréables en main avec cette impression de tranchant.

Disponibilité

optimus g

Le LG Optimus G est disponible en exclusivité chez SFR :

Il arrivera chez d’autres opérateurs et revendeurs très rapidement autour de 549 €.

[nggallery id="505"]