Dans la continuité des tests des Alcatel One Touch StarIdol UltraScribe Easy et Scribe HD, aujourd’hui, nous vous proposons un nouveau test consacré à l’Alcatel One Touch Idol Mini, l’un des derniers smartphones de la marque, doté d’un écran tactile FWVGA de 4,3 pouces et d’un processeur bi-cœur MediaTek MT6572 cadencé à 1,3 GHz, qui est issu d’un modèle chinois du fabricant TLC Corporation. Il est actuellement commercialisé par l’opérateur en ligne Sosh sous le nom de « Mobile Sosh ».

android alcatel one touch idol mini disponibilité 01

Lors de ces derniers jours, j’ai eu l’occasion de prendre en main l’Alcatel One Touch Idol Mini qui m’a beaucoup plu, et je pèse mes mots. Pour un smartphone vendu à moins de 70 euros chez Sosh, vous devez certainement vous dire qu’il y a un hic quelque part, mais en réalité pas du tout. Il y a bien quelques légers soucis, mais rien de réellement dérangeant. Par exemple, j’ai pu constater de légers ralentissements au niveau de la réactivité du système, mais il faut partir du principe que le SoC embarqué est l’entrée de gamme de MediaTek.

Alors, quel type de caractéristiques techniques nous propose le Mobile Sosh pour un prix aussi bas ? Tout d’abord, il faut savoir que l’Idol Mini embarque un écran IPS-LCD de 4,3 pouces en définition FWVGA (480 x 854 pixels), suivi d’un processeur bi-cœur MediaTek MT6572 cadencé à 1,3 GHz, qui est accompagné par une puce graphique Mali-400 et 512 Mo de RAM. Un appareil photo de 5 mégapixels, 4 Go de mémoire interne (avec microSD) complètent le tout, ainsi qu’une batterie de 1700 mAh dans un mobile de 7,9 mm d’épaisseur pour 96 grammes (très léger en main !).

Pour 70 euros, on a quelque chose de très intéressant qui, en plus de cela, est installé sur Android 4.2.2 Jelly Bean.

 

Contenu de la boîte

android alcatel one touch idol mini boîte emballage box image 01

Dans le packaging, vous pourrez retrouver :

  • un smartphone Alcatel One Touch Idol Mini (le mobile Sosh)
  • un câble micro-USB vers USB (de recharge et transfert de données)
  • un adaptateur secteur (compatible avec le câble micro-USB vers USB)
  • un kit main-libre filaire standard de couleur noire
  • un manuel de garantie et diverses notices

 

Fiche technique

ModèleAlcatel One Touch Idol Mini
VersionAndroid 4.2.2 Jelly Bean
Écran4,3 pouces
DéfinitionFWVGA = 480 x 854 pixels
TechnologieIPS-LCD
Densité de pixels~ 240 dpi
ArchitectureARM Cortex-A7
SoCMediaTek MT6572
Processeurbi-cœur à 1,3 GHz
Gravures28 nanomètres
Chipset graphique (GPU)Mali-400MP1 à 500 MHz
Mémoire vive (RAM)512 Mo (470 Mo exploitables)
Mémoire interne (ROM)4 Go (1,7 Go exploitable)
Support microSD-HCOui, jusqu'à 32 Go
APN (Caméra)5 mégapixels
Caméra frontale0,3 mégapixel
Carte SIMmicro-SIM
WiFi - Wi-Fi DirectOui (normes b, g, n) - Oui
DLNA - Hostpot WiFi
Hotspot Bluetooth - Hotspot USB
Oui - Oui
Oui - Oui
BluetoothOui (A2DP, EDR)
RéseauxGSM (850 / 900 / 1800 / 1900)
Vitesse internetHSDPA (jusqu'à 21 Mbit/s en réception)
NFC (Near Field Communication)Non
CapteursAccéléromètre, Boussole, GPS, Proximité, Luminosité, Orientation, Magnétique
Port micro-USB - HDMIOui - Non
Tuner FM (Radio)Oui avec application dédiée
Sortie jack 3,5 mmOui
Amélioration sonoresNon
Batterie1700 mAh
Dimensions127,1 x 62 x 7,95 mm
Poids96 grammes
DAS (oreille)0,566 W/kg
DAS (corps)0,857 W/kg
Prix conseilléSosh : 69 euros (promo)
Alcatel : 149 euros

 

Prise en main

À présent, nous allons nous attarder sur le design et les composants embarqués dans l’Alcatel One Touch Idol Mini.

Comparativement aux autres smartphones Alcatel One Touch sortis en 2013, force est d’avouer que j’ai trouvé la qualité et la finition du produit meilleure que les précédents modèles avec une légèreté assez stupéfiante en main (seulement 96 grammes). Un bon point qui pourrait tourner à son désavantage puisque l’on perd aussi cette impression robustesse. Après, je ne suis pas en train de dire que le mobile se cassera dans vos mains, mais certains préfèrent les mobiles robustes tandis que d’autres optent pour la légèreté.

Sur la partie avant, on rencontre un écran tactile de 4,3 pouces qui s’appuie sur la technologie d’écran IPS-LCD et une définition FWVGA (480 x 854 pixels) avec environ 240 pixels par pouce. De manière générale, j’ai agréablement été surpris par la qualité d’écran qui se calque parfaitement à la taille et à la définition de l’écran. À titre d’exemple, si vous prenez l’exemple d’un Scribe Easy avec la même définition et un écran de 5 pouces, il est clair que la qualité de l’image affichée à l’écran sera moins bonne.

android alcatel one touch mini idol prise en main 00

Au dessus de l’écran, on peut apercevoir la caméra frontale VGA (0,3 mégapixel) et les capteurs de proximité et luminosité qui sont camouflés à gauche de l’écouteur.

android alcatel one touch mini idol prise en main 02

Partant du fait que TCL/Alcatel One Touch commençaient à suivre la politique de Google avec des touches d’actions rapides tactiles, je ne vous cacherai pas ma déception concernant ce choix de touches tactiles sensitives. Encore une fois, il faut partir du principe qu’avec un tarif de vente aussi bas, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

android alcatel one touch mini idol prise en main 04

Bien que très léger, le produit est agréable à tenir en main et vous pouvez constater que mon pouce arrive sans difficulté à la barre de notifications (et même plus haut).

android alcatel one touch mini idol prise en main 16

Au pied du Idol Mini, on retrouve un port micro-USB (dédié uniquement à la recharge et au transfert de données), sans oublier le microphone à gauche.

android alcatel one touch mini idol prise en main 10

Sur son flanc droit, se trouvent les emplacements microSD (jusqu’à 32 Go) et carte SIM (au format micro-SIM).

android alcatel one touch mini idol prise en main 03

À sa tête, on suit la ligne d’aspect chromé pour tomber sur le bouton d’allumage et une entrée mini-jack audio de 3,5 mm.

android alcatel one touch mini idol prise en main 05

Sur le flanc gauche, Alcatel One Touch a préféré nous laisser contempler cette bande chromée en y posant seulement les touches de Volume (+/-).

android alcatel one touch mini idol prise en main 06

Comme nous vous l’avons déjà mentionné à plusieurs reprises dans le test, il faut savoir que l’Idol Mini est le smartphone porte-étendard de Sosh avec comme petit nom « Le Mobile Sosh ». À l’arrière, vous pourrez découvrir une personnalisation de la coque aux couleurs de la société de la téléphonie mobile française (une des filiales d’Orange).

android alcatel one touch mini idol prise en main 09

En relevant légèrement les yeux, on tombe sur l’appareil photo de 5 millions de pixels accompagné d’un flash LED et d’un second microphone.

android alcatel one touch mini idol prise en main 07

Sur la partie basse de la coque arrière, on découvre un haut-parleur qui dégage une qualité sonore très correcte pour un entrée de gamme (j’en suis presque impressionné).

android alcatel one touch mini idol prise en main 08

Pour conclure la prise en main, il faut savoir que l’Idol Mini est un mobile unibody, et donc que la batterie n’est pas amovible.

 

Qualité d’écran

Angles de vision

Du côté des angles de vision, ils sont globalement assez bons, même si on a tendance à remarquer des variantes de contraste en vue verticale ou horizontale.

android alcatel one touch mini idol angle de vision image 1

Comme nous pouvons le constater ensemble, l’écran reste parfaitement lisible avec une orientation d’environ 150 à 160 degrés.

android alcatel one touch mini idol angle de vision image 2

Un écran avec de bons angles de vision prouve sa qualité, mais le changement de contraste lui fait tout de même perdre des points en crédibilité.

Les couleurs

En ce qui concerne la qualité des couleurs de l’écran, nous avons décidé de le comparer avec trois autres smartphones (dont un ancien haut de gamme).

Dans l’ordre, voici les smartphones que nous avons comparé :

Acer Liquid Z3 (écran TFT-LCD) est à gauche – Alcatel One Touch Scribe Easy (écran TFT-LCD) est à droite
Alcatel One Touch Idol Mini (écran IPS-LCD) sur le milieu gauche – Google Galaxy Nexus (écran Super AMOLED) sur le milieu droit

Précision : La luminosité de chaque écran a bel et bien été réglée au maximum de sa puissance avant le début de ce test.

Les blancs

SONY DSC

Sur les blancs, l’Idol Mini est sans aucun doute le vainqueur avec un vrai blanc, face aux autres qui sont ternes et fades.

Les rouges

SONY DSC

En ce qui concerne le rouge, bien qu’un peu orangé, il demeure tout de même assez correct sur l’Idol Mini.

Les verts

SONY DSC

Quant au vert, j’aurais tendance à dire qu’il est trop lumineux chez  l’Idol Mini.

Les bleus

SONY DSC

Le bleu est assez bon sur le Idol Mini, face aux autres qui penchent assez bleu nuit.

Les noirs

SONY DSC

Quant au noir, il est très clair sur l’Idol Mini et se faire clairement devancer par le Galaxy Nexus en sAMOLED.

Les aquarelles

SONY DSC

Et pour conclure, voici les aquarelles de couleur pour vous faire une opinion finale.

 

Logiciel

Quant à l’interface logicielle et l’optimisation globale, Alcatel marque un point avec de très bons résultats en termes de fluidité.

Sur la capture d’écran affichée ci-dessous, nous pouvons voir que l’Alcatel One Touch Idol Mini est bien installé sur Android 4.2.2 Jelly Bean.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 03

Pour ce qui est de l’apparence de l’interface, on reste sur une expérience très proche des produits de la gamme Google Nexus avec de petits ajouts mineurs et utiles que l’on retrouve éparpillés un peu partout dans le système. Concrètement, c’est une très bonne chose pour Alcatel qui préserve une interface stock tout en l’améliorant pour le bon plaisir de l’utilisateur.

À l’instar de DashClock ou cClock (sur Cyanogen), on peut voir sur la première capture d’écran que Alcatel a implémenté une fonctionnalité qui permet d’afficher les notifications sur l’écran verrouillé. Sur la seconde capture d’écran, on découvre l’implémentation de nouveau menu Gestes tactiles qui permet notamment de couper la sonnerie des appels ou d’activer l’alarme en retournant le mobile. En mode baladeur, il vous suffit de secouer l’appareil pour changer la musique (une fonctionnalité déjà vue dans certaines applications).

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 07

En plus cela, on retrouve un gestionnaire de partage de connexion Internet avancé qui permet d’accéder à des options normalement inaccessibles sur Android stock.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 05

Depuis l’écran verrouillé, vous pourrez accéder à plusieurs fenêtres :

  • première capture d’écran : une fenêtre qui permet d’intégrer des widgets et accéder à des actions rapides (bureau, recherche, message, météo, Facebook, paramètres, etc.).
  • seconde capture d’écran : la fenêtre de base principale qui permet de déverrouiller l’écran, mais aussi d’accéder à l’appareil photo, aux appels, aux emails, à la recherche, au navigateur et aux contacts du répertoire
  • troisième capture d’écran : une fenêtre qui présente un condensé des réseaux sociaux populaires : Facebook, Instagram et Twitter (sauf Google+)
  • quatrième capture d’écran : la dernière fenêtre affiche un navigateur mobile Web dans lequel on peut rapidement réaliser une recherche

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle écran verrouillé 01

Comme d’habitude, les profils prédéfinis sont également de la partie avec la possibilité d’en ajouter à la volée.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 04

Également disponible sur les mobiles d’Alcatel One Touch, la présence d’un indicateur de pourcentage de batterie restante. Les paramètres d’appels embarquent aussi une suite d’options très sympathiques : rappel des minutes (à la 50e seconde) et une autre option utile qui permet d’améliorer la réduction du bruit des deux microphones.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 08

En plus des paramètres de bases, on retrouve aussi un centre de téléchargements dédié aux mises à jour système du constructeur.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 01

Pas envie d’attendre 3 heures pour le démarrage ? Vous pouvez activer l’option de démarrage rapide accessible dans les Paramètres généraux.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 10

Encore mieux, on peut déterminer quand le téléphone s’allume et s’éteint (tel jour et à telle heure).

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 09

Pour les inconditionnels de radio FM, sachez qu’une application d’origine destinée à cela est disponible dans l’OS.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 02

Ce n’est pas une fonctionnalité, mais Alcatel permet aussi à l’utilisateur d’avoir accès à plusieurs informations concernant les Lois et sécurité : le modèle du produit, le nom du fabricant, le lieu de fabrication, l’IMEI, la référence, l’ID Bluetooth, Avertissement (audio), Où le jeter, ainsi que le DAS/SAR (débit d’absorption spécifique).

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh interface logicielle 06

Une fois de plus, je maintiens ma position en affirmant que l’interface est relativement légère et fluide au quotidien. Bien sûr, on sent que le SoC MediaTek MT6572 a certaines limitations logicielles qui apparaissent quand on lui en demande beaucoup plus que la normale, mais globalement c’est du tout bon.

 

Réseau mobile et GPS

En premier lieu, l’application téléphone installée est la version d’origine d’Android.
Ensuite, j’ai été plutôt satisfait par une bonne accroche réseau et une qualité sonore acceptable :

  • une accroche 3G ou H+ (3G++) maintenue et souvent au maximum
  • la vitesse de connexion est également bonne (vitesse classique avec le réseau Orange en H+ sur Paris)

android alcatel one touch idol mini test internet gps geolocalisation

Quant à la localisation GPS, il faudra environ 10 à 15 secondes pour effectuer une synchronisation stable (à ~ 5 mètres).

 

Photo et vidéo

Qualité photo

À présent, nous allons passer à la partie photo du Alcatel One Touch Idol Mini, et autant vous dire que c’est concluant.

Avant de passer à la qualité photo, sachez que la plupart des fonctionnalités de l’appareil photo sont tirées directement la version d’Android stock avec l’autofocus et le focus au doigt, un zoom digital, un mode panorama, ainsi qu’un mode HDR classique.

Avec le mobile Sosh, il vous sera possible de réaliser des photos en 2592 ? 1944 pixels assez acceptables pour un mobile entrée de gamme. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’elles sont magnifiques, mais quand même !

Exemple 1

android alcatel one touch idol mini qualité photo mode normal exemple 01

En mode normal, la répartition des couleurs est assez bien gérée, même si les contrastes affichent une photo qui reste tout de même assez sombre. On oubliera la surexposition en arrière-plan…

android alcatel one touch idol mini qualité photo mode hdr exemple 01

En ce qui concerne le mode HDR, on voit tout de suite une différence de qualité avec des pixels bien plus visibles et une image bien trop claire.

Exemple 2

android alcatel one touch idol mini qualité photo mode normal exemple 03

Même constat sur le second test, une photo en mode normal sombre et une photo plus éclaircie de moins bonne qualité en HDR.

android alcatel one touch idol mini qualité photo mode hdr exemple 03

Voici les photographies prises avec l’Alcatel One Touch Idol Mini en pleine définition :

 

Qualité vidéo

Comme nous pouvons le constater ensemble, la qualité de l’image en enregistrement vidéo haute définition (720p) reste tout de même acceptable.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Évidemment, on est loin de la qualité d’image de mobiles milieu/haut de gamme, même s’il terrasse la plupart des mobiles entrée de gamme actuels.

 

Caméra frontale

Du côté de la caméra frontale, il ne faut clairement pas s’attendre à quelque chose de très poussé.

IMG_20131105_152508

Utile pour la visio, mais pas plus.

Avec cette caméra frontale VGA, il vous sera possible de réaliser des photos en 640 x 480 pixels et des vidéos en 720p à 30 fps.

 

Performances

En termes de performances, le smartphone Alcatel One Touch Idol Mini n’est clairement pas un foudre de guerre. Quoi qu’il en soit, le smartphone se défend bien face aux Acer Liquid E1 et Acer Liquid E2 que nous avions testé pendant l’été et qui sont également basés sur des processeurs de MediaTek (des séries MT6577 et MT6589).

Voici l’attirail de ces trois mobiles :

  • Idol Mini : processeur double-cœur MediaTek MT6572 cadencé à 1,3 GHz (ARM Cortex-A7)
  • Liquid E1 : processeur double-cœur MediaTek MT6577 cadencé à 1 GHz (ARM Cortex-A9)
  • Liquid E2 : processeur quadricœur MediaTek MT6589 cadencé à 1,2 GHz (ARM Cortex-A7)

Soulignez que les puces graphiques (GPU) installées diffèrent également :

  • Idol Mini : puce graphique ARM Mali-400MP1 cadencée à 500MHz
  • Liquid E1 : puce graphique PowerVR SGX531 cadencée à 394MHz
  • Liquid E2 : puce graphique PowerVR SGX544 cadencée à 288 MHz

Sans oublier que les définitions d’écran ne sont pas du tout identique :

  • Idol Mini : écran tactile de 4,3 pouces en définition FWVGA (480 x 854 pixels)
  • Liquid E1 : écran tactile de 4,5 pouces en définition qHD (540 x 960 pixels)
  • Liquid E2 : écran tactile de 4,5 pouces en définition qHD (540 x 960 pixels)

Concrètement, plus la définition est faible et plus les performances se marieront avec l’optimisation.

À présent, nous pouvons passer à la comparaison des performances de ses trois smartphones entrée de gamme :

Linpack

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh benchmark linpack 01

Le premier test effectué sur Linpack témoigne un score de :

  • Idol Mini : 59,079 Mflops en Single Thread, puis 69,755 Mflops en Multi-Thread
  • Liquid E1 : 27,139 Mflops en Single Thread, puis 31,24 Mflops en Multi-Thread

 

Quadrant, AnTutu, Smartbench 2012

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh benchmark quadrant antutu smartbench 2012

Le second test a été effectué sur trois des célèbres outils de benchmark (Quadrant, AnTutu, et Smartbench 2012…) :

  • Idol Mini : 3389 pts sur Quadrant, 11025 pts sur AnTuTu
  • Liquid E1 : 2517 pts sur Quadrant, 6210 pts sur AnTuTu

 

Nenamark 1 & Nenamark 2.4

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh benchmark nenmark 1 2.4 images 0

Pour le troisième et avant-dernier test, voici un test sur Nenamark1 et Nenamark2 (2.4) :

  • Idol Mini : 63,8 fps sur Nenmark1 et 40,3 fps sur Nenamark2
  • Liquid E1 : 45,7 fps sur Nenmark1 et 23,9 fps sur Nenamark2

 

Malheureusement, il n’y aura pas de test d’Epic Citadel, étant donné que l’application n’arrive tout simplement pas à se lancer sur l’Idol Mini.

Pour récapituler le tout, voici un tableau comparatif des performances :

 Acer Liquid Z5 DuoQuechua Phone 5ZTE Blade QAlcatel One Touch
Idol Mini
Acer
Liquid E1
Acer
Liquid E2
Linpack (Single Thread)104.27 Mflops51,781 Mflops56,226 Mflops59,079 Mflops27,139 Mflops37,21 Mflops
Linpack (Multi-Thread)118.114 Mflops104,632 Mflops79,937 Mflops69,755 Mflops31,24 Mflops126,532 Mflops
Quadrant4338 pts4251 pts3343 pts3389 pts2 517 pts3 946 pts
AnTuTu11340 pts11228 pts10753 pts11025 pts6 210 pts13 844 pts
Smartbench 2012Productivity : 2293
Gaming : 1957
Productivity : 3796
Gaming : 2133
Productivity : 2100
Gaming : 1856
Productivity : 2192
Gaming : 2076
//
Nenamark 148,1 fps59,3 fps53,2 fps63,8 fps45,7 fps47,0 fps
Nenamark 238,5 fps38,2 fps40,0 fps40,3 fps23,9 fps52,5 fps

Pour parler un peu de la maniabilité et la qualité graphique dans les jeux, globalement, l’Alcatel One Touch Idol Mini offre une expérience de jeu intéressante sans ralentissement notables sur des titres récents comme Angry Birds Star Wars II ou encore Giant Boulder of Death. En contrepartie, il faudra sacrifier la qualité au détriment des performances avec des jeux souvent pixellisés.

android alcatel one touch idol mini le mobile sosh multimédia jeux 4x msaa opengl es 2.0

Quoi qu’il en soit, il existe une option disponible dans les Paramètres de Développement qui permet plus ou moins de pallier ce problème. L’option se nomme « Forcer 4x MSAA » et permet d’améliorer légèrement le rendu graphique à l’écran au détriment des performances.

 

Autonomie

Pour conclure ce test, nous allons faire un point général sur l’autonomie globale du smartphone.

Au premier abord, je dois avouer que les tests d’autonomie réalisés sur l’Idol Mini sont assez bons pour un un smartphone à si petit prix. En utilisation quotidienne, on parvient à tenir une journée complète de travail avec une utilisation normale (ex : 20 à 30 minutes de jeux, 30 minutes de navigation web, 1 heure d’appels avec une luminosité à 40% et les réseaux mobiles activés). Notez que si vous disposez d’une connexion Wi-Fi au travail, l’autonomie en sera encore plus réduite.

android alcatel one touch idol mini test autonomie batterie durabilité 01

Autant vous dire qu’avec une bonne optimisation logicielle, une faible définition d’écran et un processeur à faible consommation, l’Idol Mini arrive à faire :

  • ~ 1h30 à 71% en vidéo sur YouTube (luminosité à 100% et Wi-Fi activé)
  • ~ 1h15 de 70 à 66% en écoute musicale sur Play Music (écran éteint, WiFi toujours activé)

Globalement, il faut dire ce qui est, l’Alcatel One Touch Idol Mini se montre endurant, ce qui, comme je vous le disais un peu plus haut, est en partie du à optimisation logicielle, et pas que ! En regardant les caractéristiques techniques de plus près, on se rend compte que l’écran en définition FWVGA (480 x 854 pixels) et le SoC bi-cœur MediaTek MT6572 à 1,3 GHz contribuent également beaucoup à offrir une expérience appréciable et soutenue en utilisation quotidienne (visible via Paramètres>A propos du téléphone, puis appuyez 4 fois sur le numéro du build pour débloquer l’option Développeur dans les Paramètres généraux).

 

Test Alcatel One Touch Idol Mini Le verdict

design
8
Au premier abord, l’Idol Mini est un smartphone relativement bien fini avec un certain charme que l’on retrouve dans les bordures et la finesse du produit. Une fois en main, le smartphone est assez agréable et très léger à tenir, et peut-être même trop léger. Contrairement aux derniers smartphones de la gamme Alcatel One Touch, on aurait pensé à l’implémentation logicielle des touches d’actions rapide.
écran
8
De manière générale, l’écran de l’Idol Mini est relativement bon avec un profondeur de pixels plutôt honnête, des couleurs assez fidèles et une belle luminosité. Beaucoup penseront qu'Alcatel One Touch aurait pu faire le choix d’un écran avec une meilleure résolution et des angles de vision plus convaincants, mais nous ne nous en plaindrons pas pour autant, vu le petit prix du smartphone.
logiciel
9
Sur la partie logicielle, l’Alcatel One Touch Idol Mini se porte comme un charme sur Android 4.2.2 Jelly Bean avec une interface légèrement modifiée et qui pourrait parfois nous faire penser à une ROM Custom modifiée avec des options ajoutées ici et là. Pour l’heure, notons tout de même qu’aucune mise à jour vers Android 4.3 semble être prévue pour l’Idol Mini.
caméra
7
En ce qui concerne l’appareil photo, il ne faut clairement pas s’attendre à des photos et des vidéos d’excellente qualité. Bien que la netteté de l’image reste correcte en mode normal, la luminosité des photos laisse à désirer.
performances
8
En termes de performances, on sent que le système est réactif et costaud avec l’intégration d’un Mali-400MP1 qui viendra soutenir la partie graphique. Un point important pour l’aspect multimédia qui ne sera ici pas épargné avec un beau catalogue de jeux compatibles et fonctionnels.
autonomie
9
Malgré une batterie de 1700 mAh peu impressionnante, deux mots pour l’autonomie : ténacité et endurance !
Note finale du test 8/10
Si vous êtes en quête d’un bon cru à petit prix, le smartphone Alcatel One Touch devrait pouvoir répondre à un grand nombre de vos attentes (à condition que vous ne soyez pas trop exigeant). Pour un mobile disponible à 69 euros avec un abonnement dès 5 euros par mois (avec engagement 2 mois), autant dire que c’est une affaire à ne pas manquer !
Son prix est annoncé à 69 euros chez Sosh en abonnement avec engagement de deux mois. Il s'agit là d'un excellent rapport qualité-prix qui pourra faire pardonner ses petits défauts, alors même que l'on aurait probablement été moins indulgent s'il avait été commercialisé à son tarif initial annoncé, c'est-à-dire environ 150 euros.
  • Points positifs
    • Expérience Android stock
    • Qualité de l’écran
    • Led de notifications
    • Emplacement microSD
    • Autonomie concluante
  • Points négatifs
    • Résolution de l’écran
    • Batterie non amovible
    • Impression de fragilité en main

Disponibilité

android alcatel one touch mini idol prise en main 01

  • Sosh à 69 euros (99 euros – 30 euros de promotion) avec un forfait sans engament à 4,99 euros /mois
  • Alcatel One Touch à 149 euros en nu (sans abonnement ou engagement quel qu’il soit)

Note : le smartphone sera aussi prochainement disponible chez Orange sous le nom d’Orange Hiro.