La reconnaissance faciale n’est pas nouvelle dans le monde de l’informatique. Objet de tous les fantasmes dans la vie des espions ou dans le quotidien, cette technologie a toujours suscité la méfiance, surtout au moment où elle gagne en précision et en fiabilité. Facebook, le réseau social géant, a de quoi être intéressé, et ses scientifiques travaillent sur le projet DeepFace dont les résultats en termes de reconnaissance faciale dépassent les espérances.

DeepFace-reconnaissance-facialeMarc’Aurelio Razento, Ming Yang et Yaniv Taigman travaillent tous les trois pour Facebook sur le projet DeepFace. Ils présenteront les conclusions de leurs recherches lors du Conference on Computer Vision and Pattern Recognition qui aura lieu à Colombus, dans l’Ohio, en juin prochain (un événement scientifique dont Facebook est un sponsor privilégié). En attendant, on connait déjà quelques détails sur DeepFace et sur ses résultats. DeepFace est un programme informatique permettant de retrouver une seule et même personne parmi plusieurs photos. Selon le résumé de la recherche publié par Facebook, la nouvelle technologie donne un taux de précision de 97,25 %, sans se soucier l’angle ou de la lumière,  « réduisant ainsi la marge d’erreur de 25 % par rapport à ce que permet aujourd’hui la reconnaissance faciale » précise Facebook.

Dans les faits, DeepFace agit par étapes successives. Après la phase de détection du visage viennent les processus de découpage sous plusieurs formes de modélisations (dont des modélisations 3D). C’est grâce à ces étapes que DeepFace fournit de bons résultats, des résultats presque similaires à ceux présents chez l’homme. Quand on demande à quelqu’un de reconnaitre une personne qu’il ne connaît pas sur deux photos, son taux de succès atteindra les 97,53 % selon le site Technology Review.

 

Vérification faciale ou reconnaissance faciale ?

Pour être précis, DeepFace n’est pas un programme de reconnaissance faciale, mais un logiciel de vérification faciale : son but premier n’est pas de coller un nom sur une image, mais de trouver une seule et même personne dans deux images. Bien entendu, il s’agit pour Facebook d’augmenter la précision et le nombre de tags de photos sur le réseau social. Nous vous laissons juge de décider si il ne s’agit réellement que de « vérification faciale ». Ce « DeepFacebook » reste encore au stade de la recherche et n’est pas encore prêt à être ajouté comme fonctionnalité dans le réseau social. Mais il donne une bonne idée des ambitions du réseau social de croiser encore plus ses utilisateurs entre eux.