Sans mentir, Layar n’est pas la premiere application de réalité augmentée. Avant-elle il y a wikitude ou les experimentations d’ING. C’est pourtant la première application sortie proposant des données provenant d’entreprises partenaires. Le principe est toujours le même, se servir de la caméra pour rajouter en sur-impression des informations localisées (grâce au GPS, à la boussoles et aux accélérometres).

Screenshots Partners with background.Funda

Le concept de Layar est donc de rester le plus proche possible d’un « navigateur web ». Il propose donc des POI (Point of Interest) comme si c’étaient des sites web. Comme le web, l’information ne provient pas d’une source unique.

Layar propose donc une API pour publier du contenu sur la plate-forme via des « calques ». L’application est seulement disponible aux Pays Bas pour le moment (C’est Amsterdam que l’on voit sur la video), l’ouverture à d’autre pays est prévue, mais pas encore planifiée.

Les premiers partenaires sont ING (ATM), Funda (Immobilier), Hyves (reseau social par hot spots), Tempo-team (interim) and Zekur.nl (assistance).