Google et Levi’s s’associent pour créer le premier vêtement pour cycliste « connecté ». Ce prototype, présenté parallèlement à la Google I/O, permet de répondre au téléphone en frôlant simplement le tissu de la veste.

Screenshot2016-05-2010.19.26-ed-640x359

Pensé notamment pour les cyclistes, le Projet Jacquard, que Google a présenté pour la première fois il y a un an, consiste à exécuter des fonctions basiques sur son téléphone sans avoir à le sortir. Il est possible de répondre ou de refuser un appel, de demander son itinéraire, ou encore d’initier une nouvelle activité (faire du vélo, dans l’exemple fourni par Google). Tout cela en effleurant la partie tactile de son vêtement, comme on le ferait sur son smartphone. Par exemple, il suffit de glisser son doigt sur sa manche pour accepter un appel.

Quels sont les usages ?

levi's

Module embarquant une LED et une antenne Bluetooth qui se connecte à la manche

À l’aide d’une petite portion du vêtement qui devient tactile grâce à Jacquard, un cycliste n’a plus à sortir son téléphone pour décliner un appel, demander son itinéraire, ou être informé sur les points d’intérêt à proximité. Glisser sa main sur toute la surface permet à l’utilisateur de demander à son smartphone d’être informé sur ce qui l’entoure, de répondre à des appels par le biais d’écouteurs, de lancer de la musique, tandis que tapoter sur le tissu informe l’utilisateur sur la direction à prendre.

Avec un nouveau dispositif intelligent embarquant toute la technologie nécessaire pour que la magie opère, contenue dans un module externe, la veste – encore à l’état de prototype – ne semble pas souffrir de problèmes de confort ou d’esthétisme, comme ce qu’on a pu voir à l’aube des montres connectées. D’ailleurs, il suffit de retirer ce module pour nettoyer son habit, avec précaution tout de même.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Comment ça marche ?

Les ingénieurs en charge du projet ont voulu créer une technologie la plus simple possible afin de faciliter son intégration par les usines de tissage. Ainsi, ils en sont venus à créer une fibre semblable à une matière classique, mais intégrant des fils d’alliages métalliques conducteurs. Cela permet ainsi d’intégrer une interface tactile directement dans le tissu. Cette simplicité d’intégration est ce qui fait l’intérêt de Jacquard.

L’ambition de Jacquard ne s’arrête pas là : les équipes en charge du projet comptent réduire au maximum les composants électroniques afin de les intégrer dans des éléments de l’habit, comme des boutons. Google compte aussi développer des solutions d’interface plus diversifiées, comme des LED, un retour haptique, voire des micros, et de proposer des API pour les fabricants et aux développeurs qui aimeraient voir leurs applications utilisées avec des vêtements.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

On pourra s’interroger sur l’ergonomie générale des produits : chaque fabricant proposerait-il ses propres fonctionnalités ? Quant aux développeurs, chacun utilisera-t-il ses propres codes pour naviguer dans son service ?

Si vous êtes toutefois intéressé, préparez-vous à une commercialisation pour le printemps 2017, après une livraison des développeurs à l’automne 2016. Les marchés concernés restent encore à être déterminés, même si les USA seront sans nul doute les premiers servis.