Après de longs mois de bêta, la version 12.1 de la célèbre ROM alternative devient stable, apportant Android 5.1.1 à un grand nombre d’utilisateurs. Attention néanmoins, tous les terminaux ne sont pas encore concernés par cette nouvelle mise à jour.

CyanogenOS

L’équipe de CyanogenMod vient d’annoncer la mise à jour de diverses versions de la célèbre ROM alternative. Beaucoup seront ainsi ravis d’apprendre que la toute dernière mouture en date, la version 12.1, est désormais disponible de façon stable, quittant son statut de bêta. Cette version, basée sur Android 5.1.1, apporte quelques nouveautés, comme l’ajout du support de l’IMAP idle qui permet de notifier de l’arrivée d’un nouvel e-mail sans avoir à interroger le serveur régulièrement, et donc de consommer de la batterie. En outre, cette update s’accompagne de l’arrivée de la v1 du SDK, et comprend tous les correctifs de sécurité nécessaires pour ne plus avoir à craindre Stagefright.

Les utilisateurs des versions 11.0 et 12.0 de CyanogenMod sont donc invités à mettre à jour leur terminal afin de passer à ce nouveau firmware. Celui-ci ne présente aucun problème de compatibilité, pas même avec les changements tiers, comme les kernels et autres mods. Tout le monde n’est toutefois pas concerné par ce déploiement. En effet, chaque mise à jour doit être vérifiée et notifiée comme « bonne » par le responsable du portage de chaque appareil. Tous ne proposent pas (encore) ce nouveau logiciel donc.

Les anciennes versions aussi mises à jour

Pour ceux qui ne sont pas intéressés par Android 5.1.1, ou qui justement ne pourraient pas profiter de CyanogenMod 12.1, d’autres mises à jour ont été déployées pour les versions 11.0 et 12.0 qui passent désormais respectivement aux versions 11.0-security et 12.0-security. Celles-ci corrigent les récentes failles d’Android découvertes, et notamment les dernières vulnérabilités concernant Stagefright.

Quelle que soit votre version actuelle de CyanogenMod (sauf si vous êtes déjà sur des nightlies), vous devriez pouvoir trouver une mise à jour, à télécharger sur le site officiel.