Après avoir été racheté par Verizon, une petite partie des actifs de la société va devenir indépendant. Marissa Mayer, ancienne Googler, a annoncé son départ. L’entreprise va également changer de nom, passant de Yahoo à Altaba.

315fee7100000578-4038332-image-a-10_1481831000405

Il n’y a pas très longtemps, Yahoo a annoncé son rachat par Verizon. Cependant, tout n’a pas été racheté par Verizon et ce qui reste évolue en changeant de nom. Yahoo devient donc Altaba et change de position. Altaba n’a pas vocation à devenir un géant du Web, mais un fonds d’investissement. D’ailleurs, Altaba garde donc sa participation dans le commerce électronique du géant chinois Alibaba et son partenariat dans Yahoo Japon. Pour rappel, Yahoo possédait 15 % du géant chinois Alibaba et 35,5 % de Yahoo Japan.

Un petit groupe du conseil d’administration de Yahoo va rester à la tête d’Altaba, mais Merissa Mayer, CEO de Yahoo, quitte l’aventure. L’ancienne tête de Yahoo pourrait rejoindre Verizon, mais aucun détail à ce sujet n’a été communiqué. D’autres démissions sont prévues, comme David Filo (co-fondateur de Yahoo) et quatre autres membres du conseil d’administration.

Un changement d’orientation qui n’est pas sans risque

Si Altaba a décidé de ne pas s’occuper de services comme Yahoo, c’est probablement pour éviter d’hériter de la triste réputation de ce dernier en matière de cyber-sécurité. Une réputation qui pourrait bénéficier à Verizon, le groupe américain pourrait donc en profiter pour renégocier le prix d’achat de Yahoo.

En devenant un fonds d’investissement, Altaba peut très bien retrouver une santé financière, ou épuiser ses maigres ressources dans des investissements mal avisés. De plus, Altaba n’a pas précisé dans quel secteur elle compte se développer. Ses actifs sont principalement centrés sur les services du Web, mais pourraient s’étendre à des secteurs en pleine croissance comme les énergies renouvelables ou la santé.