Dans sa liste de règles à destination des vendeurs tiers, Amazon a clairement indiqué que les câbles USB Type-C de mauvaise qualité ou non conformes au niveau des composants sont désormais interdits.

usb-type-c-nexus-6p-5x

Vous vous souvenez de Benson Leung ? Nous avons parlé à plusieurs reprises par le passé de cet ingénieur chez Google qui s’est mis en tête de tester le maximum de câbles USB Type-C afin de séparer le bon grain de l’ivraie. Un homme qui a d’ailleurs payé de sa personne dans cette quête désespérée, puisqu’il a notamment grillé les connecteurs de son Chromebook Pixel 2 en testant l’un de ces câbles de mauvaise qualité.

Sa détermination et la couverture médiatique de son action ont toutefois eu de l’effet puisqu’Amazon a décidé de réagir à ces câbles qui peuvent potentiellement endommager les appareils. Le marchand américain a ainsi ajouté une ligne supplémentaire dans la liste des produits électroniques interdits à la vente :

« [Sont interdits] Tous les câbles USB-C (ou USB Type-C) ou adaptateurs qui ne respectent pas les standards établis par l’USB Implementers Forum, Inc. »

Alors que les câbles et ports USB Type-C se démocratisent (très) doucement, c’est une excellente nouvelle pour le grand public. Ce dernier n’est en effet pas forcément au courant que deux câbles en apparence identiques peuvent avoir des caractéristiques techniques très différentes.