Comme prévu, Apple a dévoilé l’Apple TV 4K. Elle supporte le HDR (HDR10 et Dolby Vision) et peut lire des vidéos en Ultra HD. Elle bénéficie de tvOS 11, la dernière version. Eddy Cue a surtout évoqué le contenu avec quelques surprises.

L’attente n’était pas très élevée autour d’un nouveau produit TV après des années de rumeurs et de clins d’oeil sournois et de plans abandonnés. Apple a annoncé à plusieurs reprises avoir inventé l’avenir de la télévision, nous en sommes encore assez loin.

En sachant très bien que Steve Jobs a travaillé sur une nouvelle TV Apple en 2011, comme il l’a confié à son biographe. Le fondateur d’Apple voulait créer « un téléviseur intégré, facile à utiliser avec l’interface utilisateur la plus simple que vous puissiez imaginer« .

En 2017, Apple n’a va pas révolutionner ce secteur. La nouvelle Apple TV 4K ressemble réellement à l’une des idées les plus anciennes en matière de technologie : la convergence dans le salon. Les gens ont essayé de mettre des ordinateurs sous les TV depuis 20 ans maintenant, Google le fait, Amazon aussi. Ces derniers ont compris qu’il était plus simple de mettre un smartphone sous la TV.

L’Apple TV n’est donc pas un PC sous la télévision, c’est un iPhone. Et tout comme l’iPhone à inaugurer la révolution de la convergence mobile, cet Apple TV a pour objectif objectif d’être la révolution de la convergence à la maison.

De la 4K, Ultra HD et du HDR

L’Apple TV 4K n’a pas changé visuellement, ni sa télécommande, elle supporte néanmoins tout ce qui fait la TV de 2017 : l’Ultra HD, le HDR10, le Dolby Vision et le HLG. Ce nouveau modèle est compatible Ultra HD et il prend en charge tous les standards HDR actuellement utilisés, tels que le HDR10, le HLG (Hybrid-Log Gamma) et même le Dolby Vision.

Apple en profite pour introduire un nouveau SoC avec davantage de puissance : l’Apple TV 4K est capable de lire de l’Ultra HD en H.265, à 60 et 120 images par seconde. Le SoC intègre 3 cœurs hautes performances ainsi que de 3 Go de mémoire vive : il s’agit plus précisément Apple A10X Fusion, le processeur du dernier iPad Pro.

 

Du contenu pour se différencier

La conférence a surtout fait un focus sur le contenu, en dévoilant des partenariats avec les acteurs du milieu ainsi que du contenu exclusif. Ils ont annoncé avoir signé des accords avec les studios américains pour offrir les films en 4K au même prix que les films HD. D’ailleurs, si vous avez déjà acheté des films HD sur iTunes, ils seront également disponibles en 4K sans devoir repayer.

Il était question par exemple du sport en direct, avec la NBA par exemple. Pour la France, Apple a également prévu des partenariats avec myCanal, Molotov et OCS pour son app TV. Des services que l’on retrouve déjà sur Android TV à travers des apps dédiées.

Ces chaînes seront disponibles dans l’application TV, qui sera présente dans tvOS 11. Il faudra patienter jusqu’à la fin de l’année en France.

Les jeux étaient également de la partie, avec une exclusivité sur mobile et Apple TV, il se nomme Sky. Il exploite Metal 2, un des frameworks GPU d’Apple, que l’on peut utiliser avec l’Apple A10X. A priori, vous pourrez jouer avec votre Remote Magic fourni avec l’Apple TV.

 

tvOS 11

Depuis juin dernier, il est possible de tester les premières builds de tvOS 11. Cet OS basé sur iOS est conçu exclusivement pour l’Apple TV, sa dernière monture intègre quelques maigres nouveautés. Notez, par exemple, l’arrivée d’AirPlay 2 : cette technologie permet de diffuser sans fil de la vidéo et du son entre deux appareils. Un des changements majeurs est l’arrivée d’une fonction multiroom mais aussi de l’application TV, évoquée plus haut.

 

Prix et disponibilité

L’Apple TV 4K sera disponible en France dès le 22 septembre avant des précommandes dès le 15 septembre. Elle sera vendue à partir de 179 dollars pour 32 Go, 199 dollars pour 64 Go. L’ancien modèle reste en vente à 149 dollars. Nous n’avons pas encore les tarifs pour la France.

Quelles alternatives ?

La concurrence la plus intéressante est celle de Google, que l’on retrouve à travers deux produits : Android TV d’un côté, Chromecast de l’autre. Vous pouvez donc opter pour une Shield TV, environ 200 euros pour le premier modèle, qui est compatible 4K UHD.

Vous avez également la possibilité d’adopter un Chromecast Ultra. Certes l’usage est un poil différent, mais si vous avez votre smartphone greffé en main, y compris un iPhone, c’est une solution performante et économique en 4K.