Test du Xiaomi Mi TV Stick : un tueur de Chromecast

Box Multimédia • 2020

La Xiaomi Mi TV Stick est un boitier TV sous forme d'une clé HDMI qui permet d'utiliser Android TV sur n'importe quel écran ou TV muni d'un port HDMI. Grâce à sa télécommande fourni, il permet d'accéder à une interface visuelle pour installer des applications et naviguer sur l'interface tout en profitant des fonctionnalités Chromecast. Il permet d'afficher une image en full HD (pas de 4K) jusqu'à 60 images par seconde.

 

Introduction

Avec Android TV et une bonne télécommande, le Mi TV Stick de Xiaomi est l'un des meilleurs dongles de streaming sur le papier. Que vaut-il vraiment ? Nous l'avons testé pendant 2 semaines.

Xiaomi Mi TV Stick

Xiaomi Mi TV Stick // Source : Frandroid

Si vous avez une TV non connectée ou si votre TV utilise un OS obsolète… Il existe actuellement de très nombreuses options sur le marché pour connecter votre téléviseur. Il y a l’Apple TV, en Full HD ou en 4K, les options Amazon Fire TV et de très nombreuses box sous Android TV. Parmi ces dernières, la Shield TV est la Rolls-Royce depuis 2015. Xiaomi a également la Mi Box S et on trouve aussi le Chromecast avec Google TV… et récemment le Mi TV Stick.

Xiaomi propose donc désormais deux produits. La Mi Box S compatible 4K lancée il y a près de deux ans, mais qui continue d’être une option décente, et le Mi TV Stick. Un dongle HDMI que nous avons eu l’occasion de tester.

L’exemplaire du test a été acheté par Frandroid

Qu’est-ce que le Xiaomi Mi TV Stick ?

Avec un design rappelant le Fire TV Stick d’Amazon (nous avons testé la version 4K, mais il y a 3 versions différentes), le Xiaomi Mi TV Stick se connecte au HDMI de votre téléviseur, alimenté en USB. Il dispose de 8 Go de stockage interne (eMMC) pour télécharger des applications et des jeux, et de 1 Go de mémoire RAM. L’ensemble tourne sous Android TV 9, avec la fonction Chromecast intégrée pour diffuser du contenu depuis un mobile.

Mi TV Stick dans la main

Mi TV Stick dans la main // Source : Frandroid

Ses dimensions sont très réduites, 92,4 x 30,2 x 15,2 mm, vous pouvez vous en rendre compte une fois dans la main. La connectique HDMI 2.0 est à l’avant, le port microUSB (non OTG) sur le côté. Sachez que Xiaomi fournit un câble USB avec une alimentation (DC 5V 1A), mais le port USB de ma TV a suffi à alimenter le dongle.

Cet appareil ne consomme quasi rien : 0,6 Watt quand il est en veille et entre 1,5 W et 5,4 W en fonctionnement. Théoriquement, de nombreuses TV pourront donc alimenter le dongle sans soucis via un port USB.

Le package complet du Mi TV Stick

Le package complet du Mi TV Stick // Source : Frandroid

L’ensemble peut vous faire penser au populaire et traditionnel Chromecast. Mais détrompez-vous, c’est bien plus complet : ce petit appareil offre une expérience Android TV avec une interface utilisateur qui permet de diffuser du contenu directement au lieu d’utiliser systématiquement votre téléphone. Android TV propose une grande variété d’applications, dont les plus populaires (Netflix, Prime Video, Disney+, Molotov TV, YouTube, MyCanal, ADN…), et il intègre également une fonction de cast. Cela signifie qu’il fonctionne de la même manière qu’un Chromecast classique si vous souhaitez diffuser du contenu à partir de votre téléphone.

En ce qui concerne ses performances, le Mi TV Stick est alimenté par un chipset ARM Amlogic S905 doté de quatre cœurs Cortex A53 avec GPU Mali-450 MP3, associé à 1 Go de RAM et 8 Go de stockage. Le dongle dispose d’une connectivité Wi-Fi 5 et Bluetooth 4.2.

Ce processeur est le même que celui qui équipe la Mi Box S… on retrouve seulement moins de mémoire vive (1 Go au lieu de 2). Cependant, en limitant le Mi TV Stick à une définition Full HD (1080p) à 60 IPS, Xiaomi a éliminé le problème qui affectait la Mi Box S. En effet, l’interface est relativement fluide alors que c’était l’une de nos critiques concernant la Mi Box S. Cependant, dans certaines applications, comme Disney+, nous avons constaté des ralentissements. Ce qui n’est pas le cas, par exemple, de l’application Netflix. Concernant les jeux, ce n’est vraiment pas un appareil adapté à cet usage. Le SoC est vraiment trop limité pour cet usage.

Enfin notez également que ce SoC, gravé en 28 nm, a une faible consommation d’énergie, mais il n’est pas très efficace. Il va donc chauffer assez vite. Rien de grave, mais on voit rapidement les limites d’un design compact avec un processeur d’entrée de gamme.

Télécommande du Mi TV Stick

Télécommande du Mi TV Stick // Source : Frandroid

Xiaomi a combiné ce dongle à la même télécommande que la Mi Box S compatible 4K (il faut 2 piles AAA), et c’est une bonne chose. La télécommande dispose d’un bouton pour accéder à Google Assistant (microphone intégré à la télécommande), d’un D-pad pour la navigation, de boutons de retour, d’accueil et de menu, de commandes de volume et de boutons dédiés pour lancer Netflix et Prime Video.

Quelles sont les limitations du Xiaomi Mi TV Stick ?

Comme nous l’avons précisé plus haut, ce boitier est limité à une définition Full HD (1080p). Si vous avez un téléviseur 4K, cela serait dommage d’investir dans ce produit quand vous pouvez trouver des alternatives compatibles 4K pour 20 euros de plus.

La Mi TV Stick ne prend pas en charge de nombreuses normes, y compris le Dolby Vision, HDR10+… si vous avez le matériel pour profiter de ces technologies, cela serait dommage d’être bloqué par le Mi TV Stick. Cependant, notez le support audio Dolby Audio 5.0 et DTS 2.0.

Enfin, le port microUSB n’est pas OTG. Vous ne pourrez donc pas y brancher une clé USB, un disque dur, un clavier ou une souris. Pour les périphériques de navigation, il faudra passer par le Bluetooth, et pour le stockage externe… par des solutions distantes (cloud, réseau LAN, etc.).

Quelles différences avec un Chromecast avec Google TV, Amazon Fire TV Stick ou une Xiaomi Mi Box S ?

Parmi les produits cités, il y a des produits Android TV et un produit Fire OS. Le Mi TV Stick proposera une expérience similaire qu’un Chromecast avec Google TV (différent d’un Chromecast 3) ou une Xiaomi Mi Box S. Une interface Android TV avec les mêmes applications. Cependant, les performances ne sont pas les mêmes. Les définitions prises en charge seront élevées sur le Chromecast avec Google TV et la Mi Box S, Full HD vs 4K, et il y a des différences à propos des normes prises en charge.

Concernant les Fire TV Stick ou encore le Fire TV Cube, la différence est importante : ces produits n’ont pas le même système d’exploitation. Certes, toutes ces box fonctionnent sous Android, mais les produits Amazon sont équipés de Fire OS. Il s’agit d’un fork d’Android dans lequel vous trouverez l’écosystème d’Amazon, et non celui de Google.

La principale différence est la présence de l’Appstore d’Amazon en lieu et place du Play Store pour télécharger des apps et des jeux. Cela donne accès à moins d’applications, MyCanal n’est pas disponible sur l’Appstore par exemple, mais vous avez accès à l’application Apple TV (qui n’est pas sur le Play Store). C’est une question de choix.

Prix et disponibilité du Mi TV Stick ?

Le Mi TV Stick est disponible à 40 euros maximum, c’est un prix plancher qui lui permet d’être vendu au même prix qu’un Chromecast 3.

Note finale du test
7 /10
Le Mi TV Stick, tout comme la Mi Box S, est un appareil de diffusion multimédia en streaming, un accessoire TV qui transforme n'importe quel téléviseur standard en smart TV avec Android TV. Similaire à l'Amazon Fire TV Stick fourni avec l'assistant vocal Alexa, le Mi TV Stick utilise Google Assistant avec le Play Store et ses nombreuses applications. Notez également la présence de la fonction Chromecast pour diffuser du contenu depuis votre smartphone.

Pour 40 euros, ses limitations seront ses performances (pas de 4K, pas de Dolby Vision, pas de HDR10+). Néanmoins, l'interface est relativement fluide et la télécommande fournie fait très bien son travail. Si vous voulez une box TV pour jouer ou pour des usages avancés, oubliez la Mi TV Stick qui sera trop limitée par ses performances.
Points positifs
  • Interface Android TV relativement fluide
  • Dongle compact et télécommande pratique
  • Fonction Chromecast intégrée
Points négatifs
  • Full HD maximum pour le streaming
  • Pas d'OTG avec la prise microUSB
  • A tendance à chauffer mais consomme peu
  • Des ralentissements sur certaines apps

Les derniers articles