HTC vient de prendre la décision de retirer de la vente le HTC One M9+ aux Pays-Bas. Cette décision fait suite à un problème qui toucherait la partie modem du téléphone et plus exactement le support des réseaux 4G. Une mauvaise nouvelle pour HTC dans une période où le constructeur n’a pas vraiment le droit à l’erreur.

HTC-M9plus-hero-bg

HTC propose depuis quelques semaines le One M9+ dans certains pays d’Europe. Il s’agit d’une version différente du One M9 puisque l’écran de 5,2 pouces y bénéficie d’une définition QHD (2560 x 1440 pixels) et le SoC est l’Helio X10 (MT6795) de MediaTek. Le modem gère la 4G sur les bandes 2100, 1800, 850, 900, 2600 et 700 MHz selon le site de HTC. Il lui manque donc uniquement la bande 800 MHz pour être pleinement compatible avec les réseaux 4G des opérateurs néerlandais. Ce qui ne lui empêche pas de fonctionner tout de même sur les autres bandes disponibles dans le pays, à savoir 900, 1800 et 2600 MHz. Mais il semble pourtant que la partie modem du HTC One M9+ connaisse quelques soucis, ce qui a conduit HTC à prendre la décision de retirer le terminal de la vente.

 

50 produits retirés de la vente

En effet, comme le précisent nos confrères néerlandais du site Mobile Cowboys, la chaîne de boutiques Phone House a annoncé qu’à la demande de HTC, les boutiques devaient retirer de la vente les HTC One M9+ et retourner les stocks au constructeur taïwanais. Il semblerait qu’il soit seulement question de 50 pièces pour l’ensemble de la chaîne, puisque le terminal n’était pas en vente depuis longtemps. HTC a commenté cette décision en précisant que le retrait de la vente était temporaire, le temps pour les ingénieurs de pouvoir identifier et résoudre le problème. Toutefois, le constructeur ne s’est pas étendu sur les raisons ou conséquences du bug. Selon le site Androidworld, le souci proviendrait de la gestion de la 4G.

Il manque toutefois encore des détails puisqu’il semble étrange que seule la chaîne Phone House soit touchée par le rappel. Dans tous les cas, ce petit incident ne doit pas faire plaisir à HTC, qui enchaîne les résultats financiers difficiles depuis le début de l’année à cause, notamment, d’un One M9 peinant à convaincre. Le One M9+ devait justement parvenir à redorer le blason de HTC. Espérons alors que ce petit souci soit uniquement logiciel, ce qui éviterait à HTC de perdre trop d’argent dans cette affaire. Les Néerlandais sont assez malchanceux puisqu’on se rappelle de la mise à jour vers Lollipop pour les Nexus 4, 5 et 6 dont le déploiement avait dû être stoppé temporairement dans le pays en raison d’un bug touchant la partie SMS du téléphone.