L’heure est aux bilans de l’année 2014 pour les marques de téléphonie mobile. Alors que certains se contentent encore d’estimations, Huawei vient de publier ses résultats. Pas étonnant qu’il compte parmi les premiers à les dégainer, puisque le Chinois annonce la livraison de 75 millions d’appareils.

Huawei_Logo

Difficile d’établir un classement final des vendeurs de smartphones pour l’année 2014. Toutefois, on commence à y voir plus clair, notamment grâce aux déclarations de Lei Jun, le CO de Xiaomi, qui indiquait, tout début janvier, que Xiaomi a écoulé 61,1 millions de terminaux durant l’année. Huawei apporte aujourd’hui sa riposte, annonçant avoir livré 75 millions de smartphones sur la même période. Autant dire qu’entre IDC qui, au troisième trimestre, plaçait Xiaomi au troisième rang des vendeurs de terminaux, et ces résultats, il risque d’y avoir du changement : Samsung devrait conserver sa première place, suivi d’Apple, tandis que Huawei devrait avoir repris son troisième rang mondial, suivi de Xiaomi puis de LG, qui semble approcher des 60 millions d’unités. C’est toutefois sans compter sur les chiffres de Lenovo, qui restent à paraître.

Huawei, le constructeur qui nous intéresse ici, revendique une excellente année dans le domaine des smartphones. Il révèle notamment avoir généré des revenus à hauteur de 12,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 30 % en un an : « Notre stratégie tenant à nous concentrer sur les produits du milieu au haut de gamme a porté ses fruits, avec des résultats en 2014 dans un grand nombre de domaines, qu’il s’agisse de la R&D liée aux produits, du taux de notoriété, du développement des canaux de distribution et de la croissance sur le marché mondial, ce qui a consolidé notre position en tant que numéro 3 sur le marché mondial du smartphone« , commente le CEO de Huawei, Richard Yu.

Et justement en matière de smartphones, Huawei revendique 75 millions de terminaux livrés dans l’année, soit 45 % de plus que l’année précédente, tandis qu’il annonce avoir livré 138 millions de téléphones au total (feature phones inclus), le tout pour une augmentation globale de 7,8 %. Parmi ces appareils, la marque note une croissance de 18 % dans le monde des smartphones milieu/haut de gamme, tels que les Ascend P7 et Mate 7. Huawei reste toutefois muet sur le terrain des bénéfices tirés de ces ventes, que l’on imagine justement en baisse, la faute à une section Recherche et Développement active et à des budgets marketing en hausse. Le prochain terminal à en bénéficier pourrait d’ailleurs n’être autre que l’Ascend P8, dont on évoque l’officialisation à l’occasion du prochain Mobile World Congress, début mars prochain.