Au CES 2017, le constructeur chinois LeEco a annoncé deux smartphones. Si les composants en font des smartphones avec des prix attractifs, leur interface logicielle est plutôt déroutante.

capture-decran-2017-01-06-a-15-55-53

Au CES 2017, l’entreprise chinoise LeEco a annoncé deux nouveaux smartphones. Les LePro et Le S3 bénéficient de composants haut de gamme et milieu de gamme à des prix intéressants. En revanche, il reste à voir si vous pourrez vous habituer à une interface plutôt déroutante.

Le Pro 3, un concurrent au OnePlus 3T

Le premier des deux smartphones annoncés, le LePro 3, dispose de composants haut de gamme pour un prix serré. En effet, il embarque un Snapdragon 821, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage, ainsi qu’un appareil photo 16 mégapixels à l’arrière. On retrouve également au-dessus de son écran 5,5 pouces en Full HD un appareil photo de 8 mégapixels pour vos selfies et une batterie de 4070 mAh avec Quick Charge 3.0. Annoncé à 399 dollars, il affiche donc un très bon prix pour les composants qu’il embarque, encore plus attractif qu’un OnePlus 3T lancé à 439 dollars. Un oubli cependant, pourrait refroidir les ardeurs de ceux qui seraient intéressés : il ne dispose pas de port jack 3,5 mm.

leeco-le-pro-3

Le S3, le petit frère milieu de gamme

L’autre smartphone annoncé par LeEco, c’est le Le S3. Plutôt milieu de gamme, il embarque sous son écran 5,5 pouces en Full HD un Snapdragon 652, 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. Côté appareil photo, on retrouve les mêmes 16 mégapixels à l’arrière et 8 mégapixels à l’avant que sur le Le Pro 3. Enfin, côté batterie, on a droit cette fois à 3000 mAh, toujours avec Quick Charge 3.0. Comme sur son grand frère, il n’y a cependant pas de port jack 3,5 mm.

leeco-le-s3-angles

Une interface LeEco plutôt déroutante

Comme nous le notons dans notre prise en main vidéo, c’est plutôt le logiciel qui pourrait refroidir certains potentiels utilisateurs. En effet, LeEco a utilisé sa propre interface constructeur. La barre de notifications ne donne donc pas accès aux réglages rapides et il faut appuyer sur le bouton de multitâche pour accéder aux réglages. Le bouton central dans l’interface ne renvoie pas non plus vers un tiroir d’applications, mais vers un service vidéo de LeEco, pas présent en Europe. Enfin, on remarquera qu’en plus de fournir une expérience assez déroutante, LeEco annonce des smartphones sous Android 6.0 Marshmallow. Un point un peu décevant alors que les premiers appareils sous Android 7.0 Nougat commencent à être annoncés.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid