Le Galaxy Alpha est maintenant disponible depuis quelques jours de l’autre côté de l’Atlantique. Et alors que nous attendons toujours le nouveau téléphone de Samsung à la rédaction, nos confrères américains ont mis en ligne leurs tests et impressions. Voici un résumé des tests américains.

Galaxy Alpha

Plus que quelques jours avant la sortie du Galaxy Alpha en France et en Europe. Le « petit » téléphone de Samsung est intéressant sur de nombreux points, à commencer par son design, que nous avions beaucoup aimé lors de notre première prise en main, mais aussi par sa compatibilité 4G+.

The Verge : un mauvais écran, mais un très beau design

De la vitesse de sa réception de la data, The Verge n’en parle pas une seule fois dans son test du Galaxy Alpha. Le site américain, bien connu pour son amour immodéré des iPhone, a écrit un test-fleuve et dithyrambique sur le dernier de Samsung. Selon Vlad Savov, le testeur, les dimensions du Galaxy Alpha sont parfaites et le téléphone tient admirablement bien en main. Vlad félicite d’ailleurs longuement Samsung pour le choix des matériaux. Les bords en aluminium sont vraiment très beaux et agréables en main et le fait d’avoir mis une coque arrière en plastique « doux » est une bonne chose puisque cela permet d’éviter à avoir à prendre en main un téléphone glacial le matin (je n’invente rien). Pour le journaliste, la définition de l’écran n’est pas un problème et il apprécie particulièrement sa forte luminosité, très pratique en extérieur. En revanche, il ne lui pardonne pas sa très mauvaise balance des blancs et ses teintes bleutées qui, à l’écouter, sont atroces.

sam-iphone-alpha.0

The Verge trouvé – à raison – que le Galaxy Alpha possède un air de famille avec l’iPhone 5S.

Toujours dans les mauvais points, Vlad Savov aborde longuement le cas de TouchWiz, qu’il n’aime pas du tout et trouve trop bordélique. Du point de vue matériel, c’est un peu mieux. Le capteur photo est légèrement moins performant que celui du Galaxy S5. Les clichés en extérieurs et de jours sont très convaincant, mais l’Alpha se comporte très mal quand il y a peu de luminosité. D’une manière générale, il manque de versatilité. Enfin, la batterie de 1860 mAh lui semble un peu juste. Elle parvient à tenir la journée, mais à peine plus. Selon le journaliste, elle a été sous-évaluée et mériterait un peu plus de capacité. Au final, le Galaxy Alpha écope de la note de 7,9/10. En dépit d’un design réussi, l’écran bleuté vient gâcher l’ensemble.

alpha-big-back.0

Pour The Verge, la coque arrière est très agréable à prendre en main.

TechRadar : le problème du rapport qualité-prix

Contrairement à The Verge, TechRadar prend en compte le prix du téléphone. Et si grosso modo ses conclusions sont les mêmes que The Verge, TechRadar regrette que les avancées en design du Galaxy Alpha le rendent plus cher que le Galaxy S5 « alors que ce dernier possède des caractéristiques techniques bien plus impressionnantes ». D’une manière générale, TechRadar a beaucoup aimé le design du Galaxy Alpha et appelle de tous ses voeux Samsung à faire de même avec TouchWiz, qu’il considère comme le plus gros point faible du téléphone.

Volume key-900-100

Tous les testeurs s’accordent à dire que les boutons de réglage du volume sont confortables et bien placés.

Si le site déplore que l’écran (« avec des couleurs riches et des niveaux de contrastes exemplaires ») soit seulement en 720p alors que l’écran du HTC One M7 (de 2013) proposait déjà du 1080p. Dernier point critiqué par TechRadar, la batterie du téléphone ne tient pas plus d’une journée. Comme The Verge, TechRadar ne la trouve pas honteuse (elle affiche 84 % après une heure et demie de vidéo en 720p), mais il aurait été appréciable qu’elle soit plus grosse. Au final, TechRadar apprécie beaucoup le téléphone et trouve que son format est idéal pour un usage quotidien. Il regrette toutefois son prix, son interface et l’absence de port carte SD.

Android Police : « un bon téléphone, mais probablement surtarifé »

Chez Android Police, la critique est un peu plus positive que pour les deux autres sites américains. Et pour cause, l’auteur de l’article précise que « TouchWiz est probablement mon launcher non-stock favori sur Android ». Ce qui ne l’empêche d’ailleurs pas de critiquer le nombre astronomique d’applications Samsung préinstallées sur l’appareil et de préciser avec malice que certaines d’entre elles fonctionnent réellement. De fait, le testeur d’Android Police est peu à peu tombé amoureux du téléphone. Si le design global est réussi, il regrette le plastique de la coque arrière – cheap, et l’absence d’étanchéité à l’eau. L’absence de port carte-SD n’est pas franchement un problème puisque les 32 Go de base lui suffisent amplement. Contrairement à The Verge, le testeur d’Android Police ne voit pas de problèmes particuliers à l’écran. Ce dernier a juste tendance à saturer un peu trop les couleurs, mais dispose d’une excellente luminosité. C’est un bon écran, sans plus.

android police galaxy alpha

Android Police a fait des benchmarks avec la version européenne du téléphone (sous Exynos).

Concernant l’appareil photo, le constat est identique à celui de The Verge : le capteur n’est pas mauvais lorsque la luminosité est bonne, mais devient tout juste passable en basse luminosité. C’est un peu mieux que les téléphones de milieu de gamme, mais très éloigné de ce que l’on a vu sur le Galaxy S5 ou le LG G3 par exemple. Enfin, concernant la batterie, le Galaxy Alpha se place dans la moyenne des téléphones portables actuels. Il tient une journée, mais pas beaucoup plus. Cela reste néanmoins assez impressionnant pour une batterie de 1860 mAh. Au final, le testeur d’Android Police aime beaucoup le téléphone de Samsung. Mais n’ira pas jusqu’à vous le conseiller de l’acheter, essentiellement à cause de son prix trop élevé. C’est d’ailleurs le titre du test : « un bon téléphone, mais probablement surtarifé ». Du Samsung tout craché en somme.

Concernant FrAndroid, il est très peu probable que nous publions le test du Galaxy Alpha avant quelques semaines. Le Galaxy Alpha est en tout cas déjà disponible en précommande dans la grande majorité des boutiques en ligne, à un prix compris entre 650 et 690 euros environ.