L’entreprise sud-coréenne invite les développeurs à créer du contenu pour son Tizen Store à travers un concours qui récompensera durant neuf mois les meilleures applications à la fin de chaque mois. Au total, un million de dollars sera mis en jeu chaque mois.

Crédit photo - Mohi Syed

Crédit photo – Mohi Syed

Samsung semble de plus en plus se concentrer sur le développement de la branche logiciel de son entreprise. En effet, le vice-président de Samsung parlait d’une intelligence artificielle améliorée pour le prochain Samsung Galaxy S8 le mois dernier. De plus, la firme sud-coréenne a racheté trois entreprises liées au software ces derniers mois, appuyant d’autant plus cette idée. Plus récemment, cette dernière a annoncé un concours récompensant les développeurs Tizen OS.

Samsung croit encore à Tizen OS pour smartphone

Le 11 novembre 2016, Samsung annonçait dans un communiqué de presse son Tizen Mobile App Incentive Program. Les développeurs sont invités à s’enregistrer au programme afin d’obtenir une récompense de 10 000 dollars à la fin de chaque mois si leur application apparait dans le top 100 apps du Tizen Store. Le concours aura lieu de février à octobre 2017, et il sera possible d’inscrire son application — nouvelle ou non — à partir de janvier. À la fin de l’opération, Samsung aura potentiellement distribué 9 millions de dollars à raison d’un million par mois.

tizen-mobile-app-incentive-program-samsung

Ce programme a bien évidemment pour but de mettre en avant l’OS de Samsung, et surtout de remplir son app store. L’entreprise coréenne a appris des erreurs de Windows Phone et sait qu’il lui faudra un catalogue d’applications bien rempli pour donner envie aux utilisateurs de choisir Tizen OS au lieu des indétrônables Android ou iOS. Pour l’heure, on connait surtout Tizen sur les montres connectées de Samsung, mais le concours vise ici les smartphones de la gamme Z, qui tournent sous Tizen OS.

Des rachats d’entreprises axées logiciel

Début octobre, Samsung rachetait Viv Labs, une entreprise dirigée par les créateurs de l’assistant Siri d’Apple. Cette acquisition allait dans le sens de la rumeur autour d’un assistant concurrençant Siri et Google Assistant, et Samsung a d’ailleurs depuis confirmé sa volonté de sortir son assistant vocal avec le Galaxy S8.

Le Advanced infotainment system d'Harman (Mercedes S Class)

L’Advanced infotainment system d’Harman sur la Mercedes Classe S

Par la suite, on apprenait le rachat du spécialiste de l’audio Harman, permettant à Samsung de se faire une place dans le marché des voitures connectées. Enfin, l’entreprise coréenne a mis la main sur la technologie RCS — qui devrait remplacer le protocole SMS dans les années à venir — grâce à l’opérateur canadien NewNet.

Priorité au software désormais ?

À cause de l’histoire des Samsung Galaxy Note 7 explosifs, la firme sud-coréenne a enregistré la pire chute de son histoire en parts de marché. Puisque le Galaxy S8 ne sortira finalement pas en avance, elle se doit de trouver un autre moyen de faire rentrer de l’argent. En plus de ses composants revendus à la concurrence, l’entreprise semble alors avoir fait le choix de mettre l’accent sur sa partie software, en investissant dans de nombreux domaines. Que ce soit dans l’OS des voitures connectées, sur l’intelligence artificielle pour son concurrent de Siri ou sur son propre OS, Samsung sera bientôt dans tous nos appareils connectés.