Le serial-leaker, evleaks, a récidivé et partage sur les réseaux sociaux l’image officielle du Samsung Galaxy S8 que le fabricant fournira dans quelques semaines à la presse.

Que reste-t-il à découvrir concertant le Samsung Galaxy S8 ? Nous connaissons ses caractéristiques techniques, nous savons qu’il sera annoncé le 29 mars et nous savons qu’il sortira en avril. Le téléphone a déjà fait l’objet de nombreuses fuites, avec plusieurs photos et même des vidéos de l’appareil en fonctionnement.

Evan Blass, alias evleaks, nous propose maintenant le rendu presse détaillé du Samsung Galaxy S8. Une fois de plus, on peut y voir la confirmation, de plusieurs rumeurs à son sujet comme l’utilisation d’un large écran avec moins de bordures, ou l’intégration d’un nouveau bouton dédié à l’intelligence artificielle.

Sur l’image, on voit l’écran de verrouillage du téléphone qui affiche la date du 29 mars, la date de la prochaine conférence de Samsung où le fabricant présentera, enfin, officiellement son nouveau porte-étendard.

 

Un écran proche de celui du LG G6

En regardant de plus près l’image du Samsung Galaxy S8 et en la comparant avec l’image officielle du LG G6, on se rend compte que les deux téléphones utiliseront finalement des écrans très proches.

 

On parle ici de la taille et du ratio d’affichage de l’écran. La technologie Super AMOLED utilisée par Samsung restera bien différente de l’IPS choisi par LG pour son LG G6, la définition devrait également être différente. En ce qui concerne le ratio d’affichage, on voit que Samsung devrait lui aussi utiliser un format proche du 18/9, le nouveau format du LG G6. Les bords arrondis de l’écran autour de l’appareil devraient rendre l’affichage du Galaxy S8 légèrement différent de celui du LG G6.

C’est une bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs du LG G6, si d’autres fabricants choisissent le même format d’affichage, cela poussera les créateurs de contenu et les développeurs d’application à s’adapter au 18/9. Nous avons vu lors de notre prise en main que ce n’était pas toujours le cas.