Voici le Samsung Galaxy S8 sous toutes les coutures. Découvrez en détail le hardware ainsi que la nouvelle interface « Samsung Experience ».

Une image valant mieux qu’un long discours, nous vous proposons ici une nouvelle série de photos, réalisées à l’Unpacked 2017 à New York, illustrant le Galaxy S8, tant sur le plan matériel que logiciel.

Elles complètent celles réalisées lors de l’avant-première et publiées pour l’officialisation puis pour notre prise en main.

Le hardware

On ne se lasse pas de l’ « Infinity Display » du Galaxy S8, dont les bordures latérales sont quasi indiscernables.

Et on note que, contrairement à celui de la plupart des flagships concurrents, l’appareil photo dorsal du Galaxy S8 n’est pas protubérant.

Le smartphone écran géant

En plus des bords incurvés, les coins arrondis renforcent l’effet immersif que procure l’écran du Galaxy S8, qui se fond plus que jamais dans la face avant.

Le ratio 18,5:9, ou 2,05:1, encore plus allongé que deux carrés juxtaposés, offre une grande surface utile même lorsque le clavier virtuel est déployé.

Écran Super AMOLED optimisé

L’écran Super AMOLED du Galaxy S8 bénéficie sensiblement des mêmes réglages que celui du Galaxy S7. Le réglage « Mode d’écran » ajuste la colorimétrie de l’écran, plus ou moins vive.

Et comme sur le Galaxy S7, Samsung recourt par défaut à l’upscaling. L’écran de 2960 x 1440 pixels du S8 affiche ainsi une interface calculée en 2220 x 1080 pixels, ce qui améliore les performances et prolonge l’autonomie mais dégrade légèrement la qualité de l’image. On peut heureusement passer en définition native.

Notons que les écrans OLED de Samsung sont toujours de type PenTile, c’est-à-dire que chaque pixel ne dispose pas de 3 sous-pixels RVB dédiés, mais que chaque sous-pixel vert est partagé par deux pixels voisins, ce qui laisse apparaitre un léger crénelage, en particulier sur les textes.

Mode d’utilisation à une main

On retrouve également, dans les « fonctions avancées », le « Mode d’utilisation à une main », qui permet de rapetisser l’interface dans un coin de l’écran pour en faciliter l’accès. Cette fonction est plus que jamais pertinente sur les écrans de 5,8 et 6,2 pouces des Galaxy S8 et S8+ !

Ratio 18,5:9 et applications

Le menu des paramètres du Galaxy S8 permet par ailleurs de régler quelles applications sont compatibles ou non avec le format d’écran atypique du Galaxy S8. La plupart des applications modernes devraient s’accommoder sans autre forme de procès à ce ratio allongé, mais si ce n’était pas le cas, une liste noire permet d’afficher ces applications en 16:9 sur une fraction de l’écran.

Des photos panoramiques, mais pas des vidéos

Et voici un aperçu des réglages de l’appareil photo. Bonne nouvelle, il est configuré d’origine pour exploiter pleinement le capteur 4:3 de 12 mégapixels. Mais ceux qui n’ont que faire de sacrifier des pixels et d’obtenir des bandes noires sur leur ordinateur peuvent choisir le ratio 18,5:9, avec une définition abaissée à 8 millions de pixels. On peut enregistrer un fichier RAW, qui offre une bien plus grande latitude de post-traitement, en plus de l’habituel fichier JPEG.

En vidéo, l’appareil est configuré d’origine pour filmer en Full HD 1080p, il faut expressément choisir l’Ultra HD si on le souhaite. Il n’y a ni ratio 18,5:9, ni ralentis à 1000 fps, comme sur le Sony Xperia XZ Premium.

5 modes de déverrouillage

Le Galaxy S8 offre désormais 5 modes de déverrouillage : en plus des traditionnels code, schéma et empreinte digitale, le nouveau smartphone de Samsung offre la reconnaissance faciale et le scanner d’iris. Ces deux derniers modes permettent de déverrouiller le téléphone simplement en le regardant, ils dispensent de placer le bon doigt au bon endroit. C’est d’autant plus bienvenu que le capteur d’empreinte digitale a été déménagé au dos, juste à côté de la lentille de l’appareil photo, qu’on risque ainsi de salir.

Android Nougat et Samsung Experience

Concluons ce diaporama par une capture de l’écran « À propos de l’appareil », qui nous apprend que le Galaxy S8 repose sur Android 7.0 Nougat, et non sur Android 7.1.1, la dernière version en date. Samsung offre malgré tout la dernière mise à jour de sécurité. L’interface Samsung Experience, qui succède pour rappel à TouchWizz, est quant à elle en version 8.1.