La capacité de la batterie sur Samsung Galaxy S8 laissait planer des doutes quant à son autonomie. Mais visiblement son nouveau processeur est efficace.

Plus que quelques semaines avant la sortie du très attendu Samsung Galaxy S8. Les média qui ont la chance d’en disposer s’en donnent à cœur joie pour mesurer les performances de chaque aspect du téléphone.

Ainsi, après DisplayMate, qui donnait son avis sur l’écran du S8, c’est au tour de Phone Arena de donner son verdict, sur l’autonomie cette fois. Et nos confrères ne tarissent pas d’éloges à son sujet.

Le Galaxy S8+, un champion de l’autonomie ?

Avec une batterie de 3500 mAh, un écran de plus de 6 pouces et une définition hors-norme, le Galaxy S8+ ne donne pas l’impression d’être plus performant qu’un autre en matière d’autonomie. Pire encore, le Samsung Galaxy S7 Edge embarque une batterie de 3600 mAh pour un écran de 5,5 pouces, ce qui laissait supposer que le S8+ aurait une autonomie moins bonne que son prédécesseur.

Phone Arena a mis sur le banc de test la version Exynos du S8+, celle qui sortira en Europe. Tous les téléphones ont leur luminosité réglée à 200 nits, ce qui revient au tiers de ce dont est capable l’écran du S8.

À lire sur FrAndroid : Vidéo : notre prise en main des Samsung Galaxy S8 et S8 Plus

Dans le protocole de test de notre confrère, le Samsung Galaxy S8+ réussit à tenir 8 heures complètes. Pour remettre en perspective, le Galaxy S7 Edge a tenu 7 heures et 18 minutes. Comme on peut le voir dans l’illustration ci-dessous, le S8 est devant tous les terminaux haut de gamme du moment, sauf face à l’iPhone 7 Plus. On notera que la définition de l’image est laissée sur le réglage par défaut FHD+, qui est inférieure à la définition de l’écran.

Et si le Galaxy S8+ est lent à la décharge, il est rapide à la recharge. Le système de charge rapide lui assure un rechargement complet de 0 à 100 % en 99 minutes. Il a le même score que le Galaxy S7 Edge, mais prend deux fois moins de temps à se recharger entièrement qu’un iPhone 7 Plus.

Bien évidemment, nous nous empresserons de voir ce qu’il en est avec notre propre protocole de test, une fois que nous aurons l’appareil entre nos mains.

À lire sur FrAndroid : Du Samsung Galaxy S au Galaxy S8, sept ans d’évolution de design