Introduction

Samsung a présenté la Galaxy Tab S3 lors du dernier MWC à Barcelone. Celle-ci présente de nombreux avantages et est objectivement un bon appareil. Mais dans un marché des tablettes un peu abandonné par les utilisateurs, difficile de savoir si celle-ci saura convaincre les consommateurs.

Le marché des tablettes est à l’image de celui des montres connectées : en berne. Ces produits peuvent, certes, se révéler pratiques, mais ils ne parviennent pas à convaincre un grand nombre d’utilisateurs plus attachés à leurs smartphones. Malgré cela, Samsung a lancé sa nouvelle Galaxy Tab S3, présentée à l’occasion du MWC 2017.

Sans faire lever les foules, certains l’ont annoncé comme étant la meilleure tablette actuelle sous Android. Est-ce vraiment le cas ? C’est en partie pour répondre à cette question que nous avons réalisé ce test. Et au vu de ses caractéristiques techniques, il semblerait que ce soit effectivement le cas.

Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy Tab S3
Taille d'écran 9,7 pouces
Définition 2048 x 1536 pixels
Densité de pixels 264 ppp
SoC Qualcomm Snapdragon 820 à 2,15GHz
Mémoire vive (RAM) 4 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) 13 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 5 Mégapixels
Enregistrement vidéo 3840 x 2160
Réseau Oui
Bluetooth 4.2
NFC Non
Batterie 6000 mAh
Dimensions 169 x 237,3 x 6 mm
Poids 429 grammes
Prix 83 euros
Fiche produit

Un design élégant, mais qui semble fragile

Pour son côté pratique, léger et agréable en main, j’ai beaucoup apprécié le design de la Galaxy Tab S3. Grâce à sa finesse, elle se glisse parfaitement dans un sac. Ainsi, l’appareil a été un parfait compagnon de voyage dans le train pour tromper mon ennui en regardant mes séries préférées dans un confort très satisfaisant.

La face avant est extrêmement classique avec des bordures assez épaisses. En dessous de l’écran, on trouve le bouton d’Accueil qui est cliquable. Il est encadré par les touches Multifenêtres et Retour. Notons que le bouton central sert également de capteur d’empreinte digitale. À ce propos, j’ai trouvé le comportement de ce capteur un peu étrange. La plupart du temps, il fonctionne parfaitement et met seulement une fraction de seconde à détecter l’empreinte. Mais parfois, sans prévenir, il a plus de difficulté et j’ai dû m’y prendre à plusieurs fois pour déverrouiller la tablette. Notons aussi que l’absence de boutons logiciels peut perturber puisqu’une tablette s’utilise souvent en mode paysage.

Sur la tranche inférieure, on trouve le connecteur USB Type-C qui n’est pas du tout centré, au plus grand dam des amoureux de la symétrie. On y trouve aussi la sortie jack, ainsi que deux haut-parleurs. En haut de la tablette se trouvent encore deux autres haut-parleurs. La côte droite héberge le bouton de verrouillage et les contrôles du volume, tandis qu’à droite, on trouve simplement les éléments de connectique permettant de brancher le clavier (que nous n’avons pas pu tester).

Les critiques concernant l’esthétique du produit se concentrent surtout sur la face arrière qui fait beaucoup penser à un miroir tant elle est réfléchissante. Personnellement, je ne suis vraiment pas fan, mais d’aucuns y verront peut-être un avantage, car il est vraiment possible de se recoiffer en regardant le dos de la Galaxy Tab S3. Notez aussi que le revêtement en verre à l’avantage de ne pas être trop glissant, mais reste salissant.

Enfin, la tablette donne l’impression d’être assez fragile et je n’ose pas imaginer ce qui se passerait si elle venait à tomber. Par ailleurs, mon collègue Manu a essayé de la plier un peu pour tester sa résistance… et j’ai l’impression qu’il y est parvenu. Oups…

Un écran bien réussi

J’ai trouvé que l’écran de 9,7 pouces avec une définition de 2 048 x 1 536 pixels de la Samsung Galaxy Tab S3 était vraiment très satisfaisant. Par défaut, on sent qu’il est un peu trop froid dans ses couleurs avec, paradoxalement, des rouges qui saturent parfois beaucoup. Mais à part cela, le Super AMOLED garantit, comme toujours, un excellent contraste qui tend vers l’infini grâce aux pixels noirs éteints.

En pleine lumière je n’ai pas ressenti le moindre problème à distinguer ce qui était affiché. Et pour cause, la luminosité maximale de l’écran atteint les 600 cd/m². Ce qui est plus que suffisant pour regarder des vidéos ou lire des articles en plein soleil sans avoir à plisser les yeux. Enfin, notre sonde situe la température des couleurs sur l’écran aux alentours de 7 500°K. Cela confirme mes premières impressions : le bleu est un peu trop présent sur l’affichage.

Heureusement ce détail se règle très facilement dans les réglages. Vous pouvez opter pour l’option « basique » au lieu de « l’affichage adaptatif », pour des couleurs plus réalistes, mais comparativement un peu plus ternes. Pour plus de minutie, il est également possible de définir manuellement le niveau de rouge, de vert et de bleu.

Une interface fluide, mais quelques bugs étranges

La tablette fonctionne avec Android 7.0 Nougat. L’OS s’adapte parfaitement à cet écran bien plus grand que ceux des smartphones. Le résultat est réussi. La navigation dans l’interface est fluide et bien claire. C’est à la fois simple et l’esthétique est plutôt convaincante. En effet, les icônes sont vraiment jolies et sobres -même si cela reste évidemment un jugement très subjectif.

La partition d’écran permet d’utiliser deux applications en même temps.

On retrouve évidemment un tiroir d’application et il est également possible de scinder l’écran en deux pour utiliser deux applications en même temps. Et c’est à ce niveau-là que j’ai remarqué un bug très désagréable. Trois fois de suite le système a planté quand j’ai voulu ouvrir à la fois les Paramètres et YouTube. Cinq minutes plus tard, la même tâche ne posait plus aucun problème. Étrange… Par contre, à deux ou trois reprises, certaines applications se sont arrêtées de fonctionner, sans raison évidente. C’est donc très rare, mais assez agaçant pour être mentionné dans ce test.

 

Il est également possible d’opter pour un « affichage contextuel », ce qui permet d’utiliser une application dans une fenêtre flottante dont vous pouvez modifier la taille à loisir. Ces fonctionnalités d’affichage sont accessibles en restant appuyer sur la touche Multifenêtres

La manière dont s’affiche les Paramètres est très bien pensée puisque le menu principal ne disparait jamais et est toujours présent sur la colonne de gauche. Les sous-parties s’affichent sur celle de droite. Et en bas de chaque catégorie, vous verrez s’afficher une rubrique « Vous recherchez autre chose ? ». Celle-ci vous propose ainsi des raccourcis vers d’autres sous-menus si jamais vous vous êtes trompés.

Enfin, on peut également mentionner les applications ajoutées par Samsung, dont Flow et Game Launcher. La première permet de jumeler la tablette à son téléphone pour y recevoir les notifications et répondre aux messages. La seconde permet de réunir automatiquement toutes les icônes de jeux vidéo dans un dossier commun et propose diverses fonctionnalités pendant les sessions de jeux en coupant les alertes ou en activant un mode Économie d’énergie. La suite Microsoft Office est également préinstallée et ne peut pas être supprimée.

Un S-Pen efficace

J’ai trouvé que le stylet S-Pen était vraiment bien précis que les gestes du poignet étaient vraiment bien retranscrits. Pour dessiner, cet accessoire se révèle particulièrement pratique. Cela est notamment dû à sa pointe dont la taille a été revue à la baisse pour atteindre 0,7 millimètre.

Quand le stylet est utilisé, une petite icône s’affiche sur le côté de l’écran. Celle-ci permet d’accéder rapidement à des applications et des fonctionnalités telles que le bloc-note ou pour réaliser une capture d’écran. Des raccourcis peuvent d’ailleurs être ajoutés comme bon vous semble.

Et pour les plus fiers de leurs créations, Samsung propose de les partager sur PEN.UP.

Des photos convenables

Aujourd’hui, y a-t-il encore des personnes qui prennent des photos avec une tablette ? Oui, évidemment. Mais cet usage est tellement peu répandu qu’il ne s’agit clairement pas d’une fonctionnalité majeure sur ce genre d’appareil. Et la Galaxy Tab S3 ne fait pas exception. Notons toutefois que celle-ci s’en sort relativement bien avec des couleurs assez jolies, mais les blancs sont trop facilement surexposés et on note quelques pertes d’informations par-ci, par-là. Le niveau de détails n’est donc pas bluffant du tout.

Un blanc surexposé et une zone dans l’ombre peu distinguable.

Ainsi, les photos sont loin d’être médiocres, mais un bon smartphone sera forcément bien plus pratique et efficace que le capteur photo de 13 mégapixels avec autofocus et une ouverture honorable de f/1.9. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’appareil photo est vraiment bon pour une tablette, mais impossible de tomber en admiration devant la qualité des clichés. Notons toutefois qu’il peut filmer en UHD en 30 images par seconde.

Une belle expérience audio

Samsung a beaucoup insisté sur la conception de toute la partie audio en collaboration avec AKG, spécialiste dans ce domaine. Le résultat est vraiment très bon. Si des critiques peuvent être émises sur les basses qui manquent un peu de puissance — à mon goût —, le son se diffuse vraiment très bien et englobe parfaitement l’utilisateur. Je ne pense pas qu’elle suffira à mettre de l’ambiance lors d’une fête, mais elle est idéale pour vous motiver en musique lorsque vous vous lancerez dans un grand rangement de votre chambre.

L’expérience audio est bien claire, agréable et ne souffre pas de saturation.

Des performances satisfaisantes sans être bluffantes

La Galaxy Tab S3 fonctionne avec un Snapdragon 820 et 4 Go de RAM. Le processeur s’en sort globalement assez bien sur les différentes tâches de la vie de tous les jours. Mais sur les jeux vidéo les plus volumineux, j’ai ressenti plusieurs baisses du nombre d’images affichées par seconde.

L’expérience de jeu n’est pas pour autant mauvaise ou totalement gâchée, mais sur mes accélérations endiablées sur Asphalt 8 : Airborne, j’ai regretté de ne pas pouvoir profiter d’une vraie impression de vitesse. Si vous êtes plus amateurs de jeux plus simples graphiquement tels que Super Mario Run ou Candy Crush, vous n’aurez évidemment pas ce genre de problème.

Benchmark/AppareilSamsung Galaxy Tab S3Huawei MediaPad M3Google Pixel CLenovo Yoga Book
SoCSnapdragon 820Kirin 950Tegra X1Atom x5
Antutu 6.0.x144 019 points91 435 points93 573 pointsN/A
PC Mark (Work 1.0)6 243 points6528 points6 950 pointsN/A
PC Mark (Work 2.0)5 531 pointsN/AN/AN/A
GFXBench
(Manhattan Offscreen)
47 FPS11 FPS48 FPSN/A
GFXBench
(T-Rex Offscreen)
91 FPS26 FPS93 FPSN/A
3DMark Ice Storm Unlimited Total18 863 points20 438 points40 045 points26 379 points
3DMark Ice Storm Unlimited Graphics20 239 points22 733 points51 315 points28 237 points
3DMark Ice Storm Unlimited Physics15 236 points15 101 points22 641 points21 442 points
3DMark Sling Shot Extreme2 540 pointsN/AN/AN/A
3DMark Sling Shot Extreme (Graphics)2 915 pointsN/AN/AN/A
3DMark Sling Shot Extreme (Physics)1 752 pointsN/AN/AN/A
Lecture / écriture séquentielle286 / 86 Mo/s N/AN/AN/A
Lecture / écriture aléatoire 12 011 / 2 461 IOPSN/AN/AN/A

Sur les benchmarks, on peut voir que la Galaxy Tab S3 s’en sort moins globalement moins bien que d’autres tablettes telles que la Huawei MediaPad M3 ou la Google Pixel C sur 3DMark Ice Storm Unlimited ou sur PC Mark Work 1.0. Sur AnTuTu et GFXBench elle repasse néanmoins devant.

Autrement dit, cette tablette de Samsung reste bien efficace, mais ne supplante pas ses concurrentes.

Une très bonne endurance

Cette tablette tient vraiment bien la route en termes d’endurance. En l’utilisant pour des longues sessions de plusieurs heures sur Amazon Prime Video ou sur des jeux vidéo, j’ai pu tenir deux jours complets sans recharger l’appareil. La batterie de 6 000 mAh fait vraiment bien le travail.

Par ailleurs, en lançant une vidéo YouTube pendant une heure après avoir réglé la luminosité de l’écran à 200 cd/m², la Galaxy Tab S3 n’a perdu que 11 % de sa batterie. Un score tout à fait satisfaisant et qui se vérifie à l’utilisation quotidienne. À titre de comparaison, c’est mieux que deux récentes tablettes, la Huawei MediaPad M3 et la Lenovo Yoga Book qui perdaient respectivement 15 et 12 % de batterie sur ce même exercice.

Autonomie de la Samsung Galaxy Tab S3
  • Samsung Galaxy Tab S3 : 89
  • Huawei MediaPad M3 : 85
  • Lenovo Yoga Book : 88

Par ailleurs, la batterie est compatible avec la recharge rapide. À titre d’exemple, j’ai pu passer de 10 à 50 % en un peu plus de 45 minutes.

Prix et disponibilité

La Galaxy Tab S3 est déjà disponible et Samsung la vend au prix de 679 euros. Sur Amazon, elle se trouve pour deux euros de moins — quel bon plan ! —, à 677 euros. Même avec cette incroyable réduction, le tarif semble être bien trop élevé pour ce que propose ce produit.

Notre avis

Test Samsung Galaxy Tab S3 Le verdict

design
7
La Samsung Galaxy Tab S3 est plutôt élégante grâce à sa finesse très agréable en main. Le design à l'avant est très classique, mais relativement efficace. Mais le dos trop semblable à un miroir, l'impression de fragilité et lecteur d'empreintes parfois capricieux gâchent un peu cette première bonne impression.
écran
9
L'écran de 9,7 pouces est très convaincant, surtout grâce à sa très haute luminosité maximale et son contraste parfait. La température des couleurs reste un peu trop froide par défaut, mais ce paramètre est très facilement ajustable. L'utilisateur a ainsi toute les clés en main pour profiter de l'affichage qui lui sied le plus.
logiciel
8
La Galaxy Tab S3 tourne sous Android 7.0 Nougat et dispose de fonctionnalités intéressantes telles que la partition d'écran et l'utilisation du stylet S-Pen. Globalement c'est assez fluide et intuitif, mais à cause de quelques petits bugs inexplicables, nous restons sceptiques sur certains aspects de l'expérience utilisateur.
caméra
7
Pour une tablette, la Galaxy Tab S3 s'en sort bien côté photo avec son capteur de 13 mégapixels. Mais il ne s'agit clairement pas de son grand atout et il ne faut donc certainement pas s'attendre à des clichés somptueux. Malgré de belles couleurs, ces derniers souffrent facilement de surexposition et d'un niveau de détails moyen.
performances
8
Malgré quelques latences occasionnelles sur les jeux les plus gourmands, le Snapdragon 820 de la Galaxy Tab S3 offre de bonnes performances. Celles-ci ne sont néanmoins pas forcément plus impressionnantes que celles de ses concurrentes sorties plus tôt. Dommage.
autonomie
9
La batterie de 6 000 mAh est très satisfaisante pour les utilisations intensives sur de longues périodes. Par ailleurs, elle est compatible avec la recharge rapide qui permet de récupérer de l'énergie dans des délais très convenables.
Note finale du test 7/10
La Samsung Galaxy Tab S3 est une bonne tablette, sans aucun doute. Élégante, autonome et bénéficiant d'un bel écran, elle ne manque pas d'atout pour plaire. Et avec le S-Pen, l'expérience est vraiment bien agréable. Malgré ces avantages certains, nous restons sur notre faim.

L'appareil paraît fragile, n'innove pas vraiment en termes de design et son Snapdragon 820, sans être décevant, n'impressionne pas non plus. Ces défauts la desservent forcément un petit peu, mais ils ne sont pas pour autant rédhibitoires. Dans la vie de tous les jours, la Galaxy Tab S3 se révèle efficace et pratique.

Sauf qu'elle est vendue à presque 700 euros. Un tel prix ne se justifie absolument pas dans un marché des tablettes à bout de souffle. Si ce produit vous intéresse, nous vous conseillons d'attendre un petit moment, le temps que son tarif baisse, pour vous le procurer.
  • Points positifs
    • Un design fin et pratique
    • Un très bel écran
    • La précision du S-Pen
    • Son autonomie
    • Une bonne expérience audio
  • Points négatifs
    • Son prix
    • Son aspect fragile
    • Son dos salissant