Notre sélection des meilleurs appareils photos hybrides en 2022

Les miroirs de l'âme

 

Sur le marché de la photographie, le plus important est de savoir avec précision ce que l'on achète. Vous trouverez de tout : les meilleurs du marché en photo, les plus polyvalents ou les moins chers. Lisez notre guide complet pour choisir le meilleur appareil photo numérique.

Le top 3 des meilleurs appareils photo hybrides

Bon à tout faire
Fujifilm X-S10
  • La 4K cinéma en vidéo
  • Sa qualité d'image en photo
  • Très abordable
  • Moins bon en scène dynamique
Notre recommandation
9 /10
Nikon Z9
  • Sa construction robuste
  • Le large parc optique compatible
  • Sa qualité d'image en photo/vidéo
  • Très encombrant
Le meilleur appareil pour la vidéo
9 /10
Sony Alpha 7S III
  • Son écran orientable et l'ergonomie
  • Un volet vidéo professionnel
  • Très complet en photo
  • Pas de réelle 4K Cinéma

La photographie est un art accessible à tous et pourtant si difficile à apprendre. Choisir le meilleur boîtier selon nos tests ne sera pas forcément un bon choix pour vous. Il est donc nécessaire en préambule de savoir ce que vous souhaitez entreprendre avec ce boîtier. Comprenez bien que l’achat d’un appareil photo est complètement différent de l’achat d’un smartphone photo.

Le marché des appareils photo numériques est arrivé à maturité, comme le dit la formule consacrée. Cela signifie qu’il sera très rare pour vous de tomber sur un mauvais produit. Les constructeurs en place ont tous fait leurs preuves avec des appareils de qualité. Il est donc nécessaire de redoubler d’attention lors de votre recherche et votre décision.

Les boîtiers hybrides ont tout de même quelques particularités. Exit le miroir et l’obturateur mécanique qui font la force des reflex, les hybrides ont droit à de l’électronique. Lorsque vous prenez un cliché, votre appareil reste silencieux tout en proposant une image précise.

Attention toutefois, car les appareils photos, comme bon nombre de produits tech, ont été touchés par la pénurie de composants. C’est tout le marché qui est encore mis à l’épreuve et il sera difficile de trouver tous les produits en stock.

Afin d’optimiser votre équipement en photographie, Frandroid propose aussi des sélections sur diverses catégories de produits :

Les meilleurs appareils photos hybrides

Ici, vous trouverez ce qui se fait de mieux en photographie hybride. Les boîtiers sélectionnés sont les meilleurs disponibles à l’heure actuelle, ce qui signifie aussi que vous devrez y mettre le prix. Assurez-vous que toutes les conditions requises soient présentes avant d’investir dans l’un des produits ci-dessous.

  • Sa construction robuste
  • Le large parc optique compatible
  • Sa qualité d'image en photo/vidéo
  • Très encombrant
Disponible à 5 998 € sur Fnac

Chez Nikon, le savoir-faire autour des appareils hybrides très haut de gamme n’est plus à prouver. Avec le Nikon Z9, le fabricant japonais vise un public très spécifique, mais aussi très exigeant.

Le Nikon Z9
Le Nikon Z9 // Source : Olivier Gonin pour Frandroid

Avant d’égrener ses qualités, rappelons que le Nikon Z9 a un défaut majeur : son encombrement. Vous vous en rendrez compte assez rapidement : le boîtier est monobloc et massif. Des dimensions compensées par une prise en main intuitive et surtout un usage tout terrain pour ceux en quête d’une bonne photo d’action. Le format est pratique pour shooter aussi bien en portrait qu’en paysage grâce à la présence d’une deuxième poignée intégrée.

Sans surprise, la qualité d’image proposée par Nikon est de très haute volée. Le Z9 se base sur un capteur CMOS « empilé » de 45,7 millions de pixels. Le capteur haute définition est soutenu par un module de stabilisation optique sur cinq axes. Le boîtier intègre une sensibilité maximale théorique de 25 600 ISO. Au sein de son mode rafale, le boîtier assure un suivi allant jusqu’à 120 i/s en qualité JPG. Pour cela, le Z9 s’appuie sur un système d’autofocus hybride qui assure le suivi du point sans masquage de la visée.

Au sein de la partie vidéo, le Nikon Z9 est aussi capable de répondre aux attentes. Celle-ci s’appuie sur un autofocus de qualité capable de se régler même sur un environnement riche en sujets. Le boîtier offre une foule d’ajustements ergonomiques frôlant parfois jusqu’à l’excès. Comme pour la plupart des boîtiers, il dispose d’une bague d’adaptation pour intégrer différents objectifs. Une aubaine si vous êtes déjà bien équipés en objectifs Nikon.

Le Nikon Z9 est proposé au prix de 5 999 euros. Notre test complet de l’appareil est à votre disposition pour en apprendre plus sur le sujet.

  • Des performances haut de gamme
  • Son autofocus excellent
  • Une ergonomie aboutie
  • Son format encombrant
Disponible à 2 748 € sur Fnac

Le constructeur nippon s’essaie lui aussi aux appareils hybride. En l’occurrence, le Fujifilm X-H2S est un boîtier au format APS-C avec des prestations haut de gamme. Cela passe tout d’abord par un aspect massif et robuste. La prise en main du boîtier sous-entend tout de même un effort mais est assurée grâce à un excellent grip. Côté bouton, tous les éléments sont aussi en place.

fujifilm x-h2s
Le Fujifilm X-H2S // Source : Lola Gréco pour Frandroid

En effet, les capacités mises en place sur cet appareil photo hybrides sont de haut niveau. C’est surtout son autofocus qui brille étant enrichi d’algorithmes de prédicition. Le suivi de mouvements se montre d’une efficacité rédoutable. La détection de sujet est bonne aussi avec la possibilité de personnaliser son autofocus. Ce sont 6 modes ajustables qui vous permettent de faire face à chaque situation.

Le mode rafale offre 40 images par seconde tandis que les images prises sont de bonnes qualités. Le capteur APS-C contenant 26,15 millions de pixels permet au boîtier de grandes performances. En ISO standard, la plage s’étale de 160 à 12 800 et peut s’étendre de 8 à 51 200. En réalité, les clichés sont immaculés jusqu’à 12 800 ISO, ensuite le bruit numérique fait parler de lui sur les rendus. Que ce soit pour de la photo d’action ou bien du portrait, la qualité d’image offre satisfaction.

En qualité vidéo, là encore le Fujifilm X-H2S fait des merveilles. Le boîtier dispose de larges compatibilités à des codecs dont les derniers d’Apple mais surtout intègre plus formats d’enregistrements. Il est capable de monter jusqu’en 6,2 K 30 fps et au format 3 : 2. Ce qui vous laisse les coudées franches pour un travail en post production. Le boîtier intègre des simulations de films qui sont comptés au nombre de 18.

Le Fujifilm X-H2S est proposé au prix de 2 749 euros boîtier nu. Il offre un rapport de performances / prix absolument imbattable sur le secteur des appareils hybrides haut de gamme. Si vous voulez vous en convaincre, lisez l’excellent test de l’appareil photo rédigé par Lola.

  • L'autofocus contrôlé par l'œil
  • Ses performances en vidéo
  • Un capteur très réactif
  • Prise en main difficile
Disponible à 5 998 € sur Fnac

Le dernier poids lourd du marché est Canon. L’EOS R3 vient remplir un catalogue déjà bien fourni chez le constructeur. Il s’agit d’un boîtier hybride présenté au format 24×36 destiné au photojournalisme, mais aussi à la photographie de sport. Le Canon EOS R3 reprend le charme des anciens reflex numériques, mais n’oublie pas sa touche de modernité.

Le Canon EOS R3
Le Canon EOS R3 // Source : Canon

Cela commence par une conception irréprochable du produit. Il se présente sous la forme d’un boîtier compact monobloc, mais avec une double poignée et des commandes doublées. Vous pourrez ainsi alterner les modes rapidement et shooter aussi bien en paysage qu’en portrait. Le boîtier pèse moins de 1 kilogramme et possède surtout un revêtement de caractère qui n’est pas dénué d’élégance. L’ergonomie est complète, mais il sera nécessaire d’avoir un temps d’adaptation pour l’appréhender.

La réelle force du Canon EOS R3 est le contrôle de l’autofocus par l’œil. L’Eye Control AF est le retour d’une technologie vieille de 30 ans chez Canon qui permet d’afficher un réticule de visée là où se pose le regard. La fonction se base sur un ensemble d’émetteurs infrarouges réfléchis par l’œil et la cornée. Il est nécessaire de prendre quelques jours pour mieux appréhender ce mode assez déstabilisant. À la longue, cet usage est ludique, mais vous fatigue l’œil et n’est surtout utile qu’en photo.

Surtout, l’appareil témoigne du réel savoir-faire de chez Canon. Afin d’offrir les meilleures performances possibles dans des situations d’actions, c’est l’autofocus qui se doit d’être irréprochable. Plusieurs modes permettent de faire une mise au point précise sur des sujets rapides. Il est impossible à prendre en défaut. Grâce à son capteur de 24,1 mégapixels, l’EOS R3 offre une bonne qualité d’image jusqu’à 12 800 ISO, sensibilité au-delà de laquelle l’image se dégrade. Il est nécessaire de saluer la qualité du viseur électronique sur le boîtier. Celui-ci offre un rafraîchissement à 120 y/s, mais ce n’est pas son atout principal.

C’est surtout la partie vidéo qui brille sur le Canon EOS R3. L’appareil est en capacité de filmer en 6K, mais propose aussi de la suréchantillonnée en 4 K. Cette dernière a l’avantage de proposer des vidéos très détaillées avec un bruit numérique plus faible. Il sera tout de même nécessaire de faire un tour en postproduction pour retravailler encore un peu plus l’image.

Son prix de 5 999 euros constitue un réel investissement pour ceux à la recherche d’un appareil professionnel.

Les meilleurs appareils photos hybrides pour la vidéo

Pour les boîtiers numériques, les usages sont aussi divers que variés. Si la plupart des modèles brillent par leur qualité de photographies, d’autres sont prisés pour leur partie vidéo. Une fois encore, quelques marques tirent leur épingle du jeu avec des produits de grande qualité.

  • Son écran orientable et l'ergonomie
  • Un volet vidéo professionnel
  • Très complet en photo
  • Pas de réelle 4K Cinéma
Disponible à 4 198 € sur Fnac

Dans le secteur des hybrides plein format et de la vidéo, Sony a longtemps exercé une domination sans partage avant d’être concurrencé par d’autres. Avec le Sony Alpha 7S III, la firme nippone redore son lustre d’antan grâce à un boîtier Full Frame idéal pour les professionnels de la vidéo.

Le Sony A7S III
Le Sony A7S III pour illustration // Source : Olivier Gonin

Cela commence par une prise en main des plus agréables grâce à un revêtement antidérapant. La préhension est sûre et la construction est bardée de connectiques : une sortie casque/micro au format mini-jack 3,5 mm, une sortie HDMI et plusieurs prises USB-C et microUSB. Une griffe porte accessoire est aussi prévue sur le produit.

Le Sony A7S III se démarque aussi par la qualité de son capteur photo. Pour ce faire, la définition est limitée à 12 mégapixels afin de favoriser la dynamique des images. Surtout, le boîtier déploie plusieurs possibilités d’enregistrement à des taux de compression très variés. L’objectif est de valoriser la qualité d’image pour faire un réel travail de postproduction efficace. On regrettera tout de même l’absence du mode 4K DCI, la résolution utilisée pour la 4 K Cinéma.

Outre pour la vidéo, le boîtier est aussi efficace en photo grâce à un bon autofocus et une stabilisation sur cinq axes. Attention toutefois, la définition de 12 mégapixels limite les recadrages en postproduction. Ses multiples évolutions ergonomiques vous faciliteront la vie aussi bien dans ces cas-là qu’en vidéo. Vendu à 4 200 euros, c’est la référence dans sa catégorie.

Notre test du Sony Alpha A7S III est disponible à la lecture pour en apprendre plus.

  • Plusieurs compatibilités de codecs
  • Une bonne prise en main
  • Sa stabilité vidéo
  • Sensibilité faible en basse lumière
Disponible à 2 150 € sur Amazon

Le nouveau boîtier de chez Panasonic se présente sous le format 4/3 avec une destination très claire pour les professionnels de la vidéo. Le Lumix GH6 a la lourde tâche de succéder au GH5 dévoilé cinq ans plus tôt.

GH6_Beauty
Le Panasonic Lumix GH6 // Source : Panasonic

Pour ses boîtiers, Panasonic reprend une recette qui a déjà fait ses preuves. La construction est efficace avec un revêtement qui permet à votre main de bien accrocher le boîtier. Vous avez droit à une connectique complète avec une prise HDMI, une USB-C ainsi qu’une entrée micro au format jack 3,5 mm. C’est aussi un produit résistant capable de supporter les basses températures, l’humidité et la poussière.

Le capteur photo intègre une définition en hausse à 25,2 mégapixels. Cela permet de rendre le produit aussi efficace aussi bien en photo qu’en vidéo. Il est stabilisé sur 5 axes pour permettre une meilleure captation. Le Lumix GH6 intègre plusieurs codecs utiles pour la vidéo, mais surtout les Apple ProRes. Des modes pensés pour la vidéo ralentie sont aussi disponibles. La définition maximale atteinte est de 5,7 K et le boîtier offre une large palette de fonctionnalités.

Au contraire du boîtier Sony, le Panasonic Lumix GH6 est un peu moins bon en photographie à cause de son capteur. Toutefois, le produit reste de haut niveau et surtout très intéressant sur le plan du rapport qualité / prix grâce à une gamme de parc optique très accessible. Il n’est pas totalement dépourvu puisque vous pouvez générer des clichés à haute définition. En termes de prix, le boîtier commence à 2 199 euros.

Notre test complet du boîtier est aussi disponible à la lecture.

  • Une ergonomie pensée pour la vidéo
  • Aussi bon immobile qu'en action
  • De jolies photos en paysage
  • Peu d'autonomie
Disponible à 1 299 € sur Amazon

Si vous avez un usage surtout orienté vidéo, Panasonic a un autre modèle pour vous. Le Lumix GH5 n’est plus de première jeunesse, mais reste pertinent si vous recherchez un bon boîtier pas cher et performant. Il peut être par ailleurs un atout indispensable dans votre setup de streaming.

Panasonic Lumix GH5

Le GH5 présente un capteur micro 4/3 de 20,3 mégapixels et surtout un large panel de codecs compatibles pour l’enregistrement. Il propose un enregistrement en 4K sans recadrage, offrant une image nette et précise. Le boîtier est aussi bon dans la vidéo d’action que sur des plans immobiles. Les images sont fluides et détaillées, sans limite d’enregistrement. Cerise sur le gâteau, toute l’ergonomie de la machine est mise au service du cadreur.

L’appareil offre aussi des progrès significatifs en photo par rapport au GH4, jouant à fond la taille du capteur plus petit que le plein format. L’autofocus est rapide et les images nettes, notamment sur les photos de paysages. En termes d’ISO, le GH5 offre une plage tout de même assez réduite allant de 100 à 25 600 ISO. Ce n’est pas encore parfait, mais si vous avez un usage exclusif en vidéo, l’ergonomie et l’écran pivotant à 180 degrés pourrait compenser ces faiblesses.

Sorti en 2017, le boîtier est disponible sous la barre des 1 000 euros avec là encore des prix d’objectifs assez intéressants. Si vous voulez prendre une version plus moderne, le GH5 II offre quelques retouches et un rafraîchissement bienvenu pour 1 699 euros.

Les appareils photos hybrides polyvalents

Sur le catalogue de chaque constructeur se trouvent aussi des appareils d’une grande polyvalence. Ce sont des produits de qualité qui brillent aussi bien en photographie qu’en vidéo. Tous vous permettront de prendre des contenus variés sans pour autant être parfaits. Vous trouverez ces modèles aussi très intéressants sur le plan économique.

  • La qualité des images
  • Aussi bon en photo qu'en vidéo
  • Le format compact
  • Un autofocus moins performant
Disponible à 1 799 € sur Amazon

Le Lumix S5 de chez Panasonic est un étonnant appareil photo doté d’un capteur au format 24×36. Ce modèle de boîtier Panasonic est à mi-chemin entre les séries S et G de chez Lumix. Il se présente comme un produit compact et intéressant sur le plan économique. Cela passe aussi par un design permettant une bonne prise en main au quotidien.

Panasonic Lumix S5 01

Comme évoqué, le principal atout du Panasonic Lumix S5 est sa polyvalence. Le boîtier est aussi bon en photo qu’en vidéo. Pour ce faire, le capteur de 24 mégapixels est au centre des attentions puisqu’il s’agit d’un CMOS dont la sensibilité s’étend de 100 à 51 200 ISO. Pour la qualité vidéo aussi, les amateurs comme les professionnels y trouveront leur compte au prix de quelques concessions.

Ces lacunes sont caractérisées par un autofocus de moins bonne qualité, surtout lorsque la lumière vient à manquer. D’autant plus que l’objectif fourni en kit n’arrange en rien cette perte de vitesse. Enfin, si le prix du boîtier nu est intéressant, les kits des zooms fournis avec peuvent monter en flèche assez rapidement. Soyez attentifs à ce que la facture totale ne vous fasse pas regretter l’achat d’un boîtier plus performant.

Le Panasonic Lumix S5 est proposé à partir de 2 300 euros avec l’objectif 24-60 mm f/3,5-5,6. Le produit nu s’affiche à 1999 euros, ce qui vous permettra de faire un investissement autre. Si vous souhaitez en apprendre plus, la lecture de son test vous permettra d’en tirer la substantifique moelle.

  • Son écran orientable et tactile
  • Une bonne conception générale
  • La qualité d'image en photo et vidéo
  • Pas de chargeur externe
Disponible à 2 798 € sur Fnac

Inutile de présenter la série A7 de chez Sony. Les appareils portant cette dénomination constituent le fer de lance d’une gamme d’hybrides plein format de qualité malgré une offre désormais foisonnante. Le Sony A7 IV est la nouvelle version se présentant sous la forme d’un hybride généraliste au format full frame.

Le Sony A7 IV
Le Sony A7 IV // Source : Olivier Gonin pour Frandroid

La construction du boîtier se fait tout en légèreté avec 658 grammes sur la balance et surtout un aspect compact facilitant la prise en main générale. La poignée et le repose-pouce sont vêtus d’un revêtement antiadhérent agréable au toucher et à l’usage. Surtout, il est nécessaire de mentionner l’écran placé au dos du produit monté sur rotule. L’interface est lumineuse et tactile, permettant de gérer en temps réel la scène.

Il intègre un capteur plein format de type CMOS à 33 millions de pixels. Les fichiers délivrés par celui-ci sont parfaits jusqu’à 12 800 ISO, par la suite le bruit numérique et la perte de détails apparaissent de plus en plus. En vidéo, l’utilisateur dispose d’un large choix au niveau des codecs, avec la possibilité de jongler entre le H.264 et le H.265. Le boîtier peut aussi exploiter la 4K Cinéma. On pourra regretter l’affichage marketing évoquant un livestreaming en UHD alors que pour une situation confortable, il faudra se contenter du Full HD.

Sony s’entête aussi à ne pas fournir de chargeur indépendant pour son appareil. L’Alpha 7 IV reste un produit polyvalent de bonne facture qui s’affiche tout de même à 2 799 euros nu. Notre test du boîtier est disponible à la lecture pour en savoir plus.

  • Sa connectique très complète
  • Très bon en photo d'action
  • Des vidéos en 4K UHD
  • L'écran tactile sous utilisé
Disponible à 2 148 € sur Fnac

N’allez pas croire pour autant que la génération précédente devient caduque pour autant. Sorti en 2018, le Sony Alpha 7 III qui ouvre la gamme éponyme du constructeur est encore pertinent. Ce capteur hybride est au format 24×36. C’est aussi l’appareil idéal pour s’introduire dans l’univers des boîtiers hybrides.

Sony A7 III

Comme pour tous les produits Sony, la fabrication est reconnaissable entre mille pour offrir une prise en main assurée. L’écran placé à l’arrière ne pivote certes pas à 180 degrés ce qui reste un léger handicap pour la partie vidéo. La partie tactile reste perfectible pour les interactions régulières. Vous avez tout de même droit à une connectique complète avec une prise HDMI, une entrée casque, une sortie micro et plusieurs ports USB-C. Dans la partie sans-fil, vous avez droit au Bluetooth et au Wi-Fi.

La force de cet appareil est sa polyvalence affichée. Le capteur d’une définition de 24,2 mégapixels est aussi bon en photographie qu’en vidéo. Pour ce faire, le boîtier se dote d’un système d’autofocus performant. Les objets en mouvements et les scènes immobiles seront clairement identifiées et prises en compte par le Sony A7 III. Peu importe l’usage auquel il est destiné, le Sony A7 III saura répondre à vos attentes.

Concernant la qualité d’image, les photos du boîtier sont exploitables jusqu’à 51 200 ISO, valeur maximale où les détails sont encore présents. Ensuite tout se lisse. Pour ce qui est de la partie vidéo, le A7 III capture des vidéos en 4K UHD. On regrettera un crop automatique fait par le boîtier à 30 p. L’ensemble général est bon et le boîtier brille par sa polyvalence.

Le prix du Sony A7 III était à la base de 2 200 euros, mais il est possible de le dénicher moins cher.

Les appareils photos hybrides pas chers

Il n’est pas nécessaire de dépenser des milles et des cents pour obtenir un bon boîtier. Au cœur de cette catégorie, vous trouverez des modèles capables de répondre à vos attentes sans toutefois exploser votre budget. Que ce soit en photo ou bien en vidéo, vous trouverez des références qui correspondent à vos besoins.

  • La 4K cinéma en vidéo
  • Sa qualité d'image en photo
  • Très abordable
  • Moins bon en scène dynamique
Disponible à 999 € sur Boulanger

Avec cet appareil, le constructeur nippon Fujifilm joue la carte du rapport qualité prix. Le Fujifilm X-S10 se présente comme un appareil avec un capteur au format APS-C. Surtout, il s’agit d’un produit compact, capable de s’adapter à toutes les mains, pour être utilisable par tous.

Le Fujifilm X-S10
Le Fujifilm X-S10 // Source : Fuji

Le capteur du boîtier Fujifilm offre une définition de 26,1 mégapixels et peut aussi bien être utilisé en vidéo qu’en photo. Chose rare pour sa tranche de prix, il est optimisé pour tourner des vidéos en 4K cinéma. Toutefois, le X-S10 pêche tout de même dans les séquences d’actions puisque l’autofocus ne parvient pas à faire une mise au point rapide.

Surtout, l’appareil photo de chez Fujifilm est assez facile à prendre en main par les néophytes. En connectique, vous avez un emplacement pour carte SD, une prise micro 3,5 mm, une prise USB-C et un micro-HDMI. Un écran LCD est aussi en place pour vous permettre de mieux appréhender les menus.

Le Fujifilm X-S10 est parfait pour les photographes en herbe. La qualité d’image est douce, mais surtout s’adapte aux conditions. Le boîtier est performant sur les paysages, les portraits ou même le travail en studio. En revanche, dès que la scène se dynamise, les images perdent en précision. Un crève-cœur pour un boîtier proposé à partir de 999 euros.

  • Le format compact
  • Des belles images en photo et vidéo
  • Un prix raisonnable
  • Très épuré
Disponible à 749 € sur Fnac

Sur le secteur des appareils hybrides pas cher, Panasonic se présente aussi comme une alternative importante. Le Panasonic Lumix GX9 est surtout basé sur le modèle de génération précédente, à savoir le GX8 avec un aspect compact, un châssis affiné et une poignée plus marquée pour faciliter la prise en main du produit. La préhension est surtout facilitée par son aspect compact qui saute aux yeux et permet de le transporter un peu partout.

Panasonic Lumix GX9

Le boîtier offre une qualité d’image salutaire grâce à son capteur 4/3 CMOS d’une définition de 20,3 mégapixels. L’appareil délivre ainsi des clichés exploitables jusqu’à 12 800 ISO où le bruit numérique fait son apparition. Avec un peu de postproduction, il est tout de même possible d’exploiter les images recueillies. Surtout, le Panasonic offre une bonne balance des blancs et une colorimétrie assez juste.

Toutefois, le Panasonic Lumix GX9 n’est pas sans reproches. Le boîtier dispose d’une autonomie faiblarde à 260 clichés selon la norme CIPA. Il sera donc nécessaire d’embarquer une batterie supplémentaire pour de longues sessions en extérieur. Dans son ergonomie, on regrettera le fait que l’écran ne puisse pas pivoter à 180 degrés comme pouvait le faire le GX8.

La partie vidéo, quant à elle, peut proposer une qualité d’image jusqu’en 4K UHD. La stabilisation optique sur 5 axes est aussi pertinente. Toutefois, l’absence de prises casque et micro se font sentir, notamment pour un usage professionnel. C’est un appareil idéal pour une randonnée.

Comment choisir un appareil photo hybride numérique ?

Quel appareil photo dois-je choisir ?

Vaste question à laquelle aucune réponse universelle n’existe. Le bon appareil photo, c’est celui qui répond à tous vos besoins. Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier votre consommation pour un appareil performant. Sachez aussi qu’il n’est pas nécessaire d’acheter un modèle neuf pour faire le bon choix. Le marché des boîtiers photo est arrivé à maturité et tous les produits, même plus anciens, restent pertinents. Si vous n’êtes pas à la recherche de rafales à 30 i/s ou bien une production vidéo semi-professionnelle, vous trouverez votre bonheur pour moins de 2 500 euros, modulo la taille du capteur.

Dois-je acheter un boîtier nu ou bien des packs ?

Si vous suivez les bons plans, vous avez dû voir plusieurs packs proposés par les sites d’e-commerce comprenant un boîtier nu, mais aussi un ou deux objectifs en supplément. Cela pourrait être la bonne occasion d’avoir un bon équipement à moindres frais. Ne vous laissez pas piéger. Il se peut que l’objectif ne corresponde en rien à vos besoins et devienne inutilisable au bout de quelques semaines. Prenez le temps d’identifier votre usage au préalable afin de choisir les objectifs qu’il vous faut.

Quels sont les éléments à regarder avant d’acheter un appareil photo hybride ?

Vous avez pu le remarquer, notre sélection est déjà complète, elle occulte pourtant encore quelques points. C’est pourquoi nous vous proposons un bref résumé des critères qu’il faut pour choisir un bon boîtier.

  • Déterminez l’usage. Pour savoir quel est le boîtier qui vous correspond, réfléchissez au préalable à l’usage auquel celui-ci est destiné. Des portraits ? De la photographie sportive ? Usage professionnel ? Streaming ? Les caractéristiques à regarder sont à chaque fois différentes.
  • Quel est le parc optique ? Choisir un boîtier nu, c’est aussi entrer dans un écosystème. Chaque appareil dispose d’objectifs compatibles à des usages et des prix variables. Tous les constructeurs ont une philosophie différente. Ici, il faudra être attentif à la monture du boîtier. Des constructeurs comme Fujifilm, Sony et Panasonic ont ouvert leur monture pour des objectifs tiers à bas prix. Cela peut être un bon investissement de se tourner vers ces marques pour leur parc optique.
  • Quels sont les différents formats de capteurs ? Les appareils photo hybrides sont très variés dans les standards de capteurs. Ce qui fait varier le prix des différentes optiques, la qualité d’image, mais surtout la taille du boîtier. Un boîtier plein format — ou full frame — raccourci 24×36 mm offre une meilleure qualité d’image et un boîtier durable dans le temps de par sa construction. L’APS-C aux dimensions 15,7 x 23,6 mm offre des optiques plus légères et abordables, mais aussi d’excellentes rafales. Le Micro 4/3 de 13 x 17,3 mm sont de petits formats qui brillent particulièrement sur les longues focales, mais souffrent au niveau de son autonomie.
  • Quelle autonomie ? En photographie, la valeur d’autonomie ne s’exprime pas en quantité de temps, mais en nombre de clichés réalisables. Comme vous pouvez vous en douter, les plus petits boîtiers offrent beaucoup moins d’endurance que les plus grands. Cela dépendra aussi de la batterie intégrée ainsi que de la définition du capteur.

Que signifie tout ce jargon ?

Vous avez pu le constater tout au long de notre guide, les descriptions sont émaillées d’acronymes et de mots techniques. Il se peut que vous soyez aussi perdus face à ces termes que nous devant les nouvelles tendances de YouTube. Pas de panique, notre rédaction a pris le temps d’expliquer, de décortiquer et de vulgariser tout cela :

Pourquoi faire confiance à Frandroid ?

Sur le marché des appareils photo, il est assez compliqué de faire confiance aveuglément à un seul vendeur. Sur Frandroid, notre équipe de journalistes s’attèle à tester minutieusement chaque boîtier disponible avec un protocole assez strict, mais surtout une rigueur de tous les instants.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles