Nous avons eu l’occasion de prendre en main le Samsung Galaxy A8 (2018). On vous fait part de nos impressions et vous pourrez également admirer quelques photos pour découvrir ce smartphone sous tous les angles.

En marge du CES 2018 que nous couvrons sur place, nous avons eu l’occasion de prendre en main le Samsung Galaxy A8 (2018) officialisé en décembre 2017. Le nouveau milieu de gamme du géant de la téléphonie mobile. Vous trouverez ici nos photos du smartphone et quelques commentaires sur les premières impressions qu’il nous a laissées.

Prise en main en vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Très qualitatif en main

Le Galaxy A8 (2018) renvoie une image très qualitative. De loin, il n’est pas forcément aisé de le différencier avec le Galaxy S8 sorti l’année dernière. Mais on remarque tout de même un bon nombre de détails qui le démarque des autres produits de la marque.

Commençons par la face avant. Le smartphone dispose d’un écran au ratio 18,5:9 qui m’a paru de très bonne facture. Cela lui permet d’avoir une forme relativement similaire au Galaxy A5 de 2017 (qui faisait 5,2 pouces) alors qu’il dispose d’une diagonale de 5,6 pouces. Pour la définition, il faut compter sur du Full HD+, soit 2 220 x 1 080 pixels.

On remarque tout de suite que l’écran n’est pas arrondi sur les côtés. Il est totalement plat et on voit aussi des contours noirs assez épais qui montrent qu’on n’a pas affaire à un Galaxy S8.Autre détail marquant : en haut à droite, il y a un double appareil photo. Une première sur un smartphone Samsung.

La prise en main en elle-même est bien soignée. Le Galaxy A8 (2018) est épais, mais sans que cela ne choque. À l’arrière, c’est l’une des grosses améliorations à noter, le lecteur d’empreintes vient enfin se positionner sous l’appareil photo, bien au centre. Rappelez-vous, on reprochait au S8 et au Note 8 d’avoir un capteur décalé sur le côté et moins facilement accessible avec le doigt.

Reste de la fiche technique

Du côté du logiciel, il faut noter que le Galaxy A8 (2018) tourne sous Android 7.1.1 Nougat mêlé à l’interface maison Samsung Experience — Oreo est malheureusement absent. Le rendu est sobre et toujours aussi agréable à utiliser. Pour la photo, il faut compter sur un capteur arrière de 16 mégapixels qui ouvre à f/1,7. À l’avant, le double capteur a une définition de 16 et 8 mégapixels (f/1,9). Grâce à ce dernier, il est possible de créer un effet de flou derrière soi quand on prend un selfie et de régler ce dernier avant ou après la prise de vue.

Le Galaxy A8 embarque un Exynos 7885 couplé à 4 Go de RAM. Cela devrait suffire à la grande majorité des usages, mais on peut se demander si cette combinaison sera irréprochable sur les jeux les plus gourmands. Enfin, la capacité de la batterie est de 3 000 mAh. Croisons les doigts pour qu’elle assure une aussi bonne autonomie qui est une des principales qualités de la gamme Galaxy A. Grâce à la recharge rapide, Samsung promet de récupérer 50 % de batterie en 30 minutes.

Pêle-mêle, on mentionnera l’étanchéité du smartphone grâce à la certification IP68, ses 32 Go d’espace de stockage (64 Go pour le Moyen-Orient et le Brésil) extensible à 256 Go, son port USB-C, sa prise jack, son support NFC et la présence de Bixby (qui ne parle toujours pas très bien français).

Quand sera-t-il disponible en France ?

Le Samsung Galaxy A8 (2018) sera officiellement présenté en France le 16 janvier et commercialisé le 19. Son prix reste un mystère, mais il faudra sans doute s’attendre à un tarif avoisinant les 500 euros au lancement. Le smartphone se décline en trois couleurs : noir, doré et une sorte de bleu-gris (Orchid Gray).

Galerie photo

À lire sur FrAndroid : Les 10 smartphones les plus populaires sur FrAndroid (semaine 1)