Vous n’y pensiez peut-être pas, mais Emiota l’a fait pour vous. La startup française présente à l’occasion du CES 2015 une ceinture connectée promettant de se desserrer lorsque vous avez trop mangé, mais pas seulement.

Emiota Belty

Petite société présidée par le Français Bertrand Duplat, Emiota propose un seul et même produit, dont la disponibilité n’est prévue que dans le courant de l’année 2015. L’homme portait il y a quelques heures l’étrange ceinture Belty, objet de curiosité des photographes présent au salon, malgré son étrangeté évidente. Car cette ceinture intelligente, encore à l’état de prototype dont on espère que le design – massif s’il en est – sera amené à évoluer rapidement, promet de communiquer avec son porteur en fonction… du gonflement de son ventre.

Emiota Belty

L’idée de Bertrand Duplat tient plus du domaine de la santé que du confort. Sa Belty, dotée d’une autonomie d’une semaine, est capable de se desserrer automatiquement pour ne pas gêner son porteur après un repas copieux, mais pas seulement. Elle est supposée avertir l’utilisateur lorsqu’il ne s’est pas levé depuis longtemps, et l’alerter en cas de gonflement de son ventre. Selon Emiota, il s’agit aussi d’un outil de surveillance pour des personnes atteintes de maladies telles que le diabète, qui peuvent justement causer ce type de symptômes. Notez d’ailleurs que pour ne pas être catalogué « régime », la Belty sera d’abord destinée aux hommes, avant d’être déclinée dans une version féminine.

Reste que la ceinture, en l’état peu élégante, sera facturée « entre le haut de gamme et le luxe », nous a indiqué Duplat, et sera d’abord compatible avec iOS avant de s’offrir une application Android. Quelques centaines d’euros à débourser sont donc à prévoir, pour un appareil dont les fonctionnalités santé risquent d’être masquées par son positionnement délicat sur le segment des accessoires de mode.