Le constructeur allemand Daimler a l’intention de proposer des camions autonomes pour soulager les routiers lors des longs trajets. Cette année, il espère obtenir l’autorisation des autorités allemandes afin de tester ses camions autonomes sur les routes du Baden-Württemberg.

Freightliner Inspiration

Un camion semi-autonome, le Inspiration de Freightliner

Si l’on en croit Daimler, la technologie nécessaire pour faire rouler un véhicule autonome sur les routes est prête, il ne reste plus que des ajustements à faire. C’est pourquoi le constructeur allemand va tester ses camions quasi autonomes sur les routes américaines. Grâce à des capteurs, une conduite assistée et un système intelligent embarqué, certains camions vont sillonner les routes du Baden-Württemberg (ou Bade-Wurtemberg, dans la langue de Molière) en Allemagne, siège de la société.

C’est un responsable de Daimler, Wolfgang Bernhard, qui a révélé cette information au média allemand Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, en précisant qu’il était confiant au sujet de l’obtention des autorisations nécessaires. Une fois les tests requis effectués, la production de ces véhicules devra attendre deux ou trois ans avant d’être effective. Il ajoute que la technologie aurait pu être testée plus tôt si Apple n’avait pas débauché des employés de Daimler, freinant ainsi l’Allemand dans sa lancée. En effet en février dernier, Apple avait lancé une chasse aux talents des meilleurs ingénieurs chez les principaux constructeurs automobiles, dont Mercedes-Benz.

Daimler se sent toutefois prêt. Il avait déjà obtenu une autorisation de circulation au Nevada, aux États-Unis, et avait testé un camion autonome Mercedes-Benz (dont il est propriétaire) en Allemagne, mais sur une tranche d’autoroute fermée à la circulation. Daimler est également propriétaire de Freightliner, le constructeur de poids lourds, qui a déjà lancé sur les voies américaines l’Inspiration, un camion semi-automatisé pour les longs trajets sur les highways américains. Le but de ce dispositif est de soulager les routiers, souvent épuisés par des heures de route, et également éviter les accidents mortels. Il faudra toutefois rester vigilant pour les constructeurs de véhicules autonomes quant aux possibilités de piratage, comme vu récemment avec la Jeep Cherokee de Chrysler.