NextEV devient Nio, dévoile sa supercar électrique EP9 qui bat le record du Nürburgring (dans sa catégorie) et évoque – un peu – ses plans pour le futur.

ep9-nurburgring-2

NextEV et les start-ups de l’auto 3.0, suite. Nous l’avions évoquée au travers des photos de ses prototypes, la voici entièrement dévoilée : la supercar du chinois NextEV est officielle, nous venons de la découvrir en chair et en os carbone et en métal lors de l’événement marquant le lancement de la marque commerciale de NextEV pour ses futures voitures : Nio.

 

Conduite autonome en ligne de mire

C’est la prestigieuse Saatchi Gallery de Londres qui a été choisie par la toute jeune société (2 ans !) basée à Shanghai pour emmener la presse internationale dans une série de conférences parlant avenir, écologie, mobilité, sport mécanique et, finalement, performance pure. Un mélange qui devrait se concrétiser par des voitures capables de conduite autonome, avec des interfaces pensées de manière unique et des possibilités de personnalisation autour de l’univers numérique de l’utilisateur.

Cela vous paraît vague ? En effet, on a eu du mal à en savoir plus… Pour la voiture de « Monsieur tout le monde », il faudra attendre 2017. Pour la supercar, c’est ici.

nio-ep9-rear34

 

1 mégawatt de puissance pour cette supercar

Avec 1 360 ch (1 mégawatt), la Nio EP9, c’est son nom, a donc battu le record (électrique) du Nürburgring, circuit de référence chez les constructeurs, avec un temps de 7’05.12. Un engin impressionnant au design bien à sa place dans le monde des supercars pour des performances de haut niveau : 7,1 s de 0 à 200 km/h, 313 km/h de vitesse de pointe et… 45 minutes de charge avec un chargeur spécifique, offrant 427 d’autonomie théorique.

Mais certainement pas en faisant joujou sur circuit où, de l’aveux même de ses concepteurs, menée à fond, la voiture tiendra 10 à 15 min. Heureusement, les packs de batteries peuvent être remplacés et l’heureux propriétaire pourra repartir de plus belle chercher les limites à 3 G d’accélération latérale ! L’idée est de lui offrir une expérience unique avec une mesure des pulsations cardiaques avec un bracelet connecté dessiné par les designers de l’auto, une interface personnalisée, un accompagnement progressif dans la prise en mains dans les sessions sur piste.

Tenté ? Il faudra un peu insister pour dépenser la somme de 1,2 millions de dollars prévue pour l’auto, car les 6 exemplaires programmés pour l’instant sont destinés aux associés de la marque.

interior-ep9-3