Le responsable des studios français d’Ubisoft s’est exprimé sur les perspectives d’avenir entre l’éditeur et la Nintendo Switch. Des propos rassurants qui montrent une certaine ambition qui ne demande qu’à être vérifiée.

La Nintendo Switch est au cœur de l’actualité gaming et si nous avons donné la parole à la presse il y a peu, c’est au tour d’un professionnel de l’industrie de s’exprimer sur le sujet. Il s’agit d’Ubisoft qui presse un avenir radieux à la machine hybride, au moins tout autant que la Wii. Rien que ça.

Le succès de la Wii

La Nintendo Wii a été un carton planétaire. Proposer une nouvelle façon de jouer avec la détection de mouvements et surtout, réussir le pari de démocratiser cette technologie a permis à Nintendo de toucher à la fois ses fans de toujours et le grand public. Entre son lancement en 2007 et la fin de production en 2013, la machine a réussi à se vendre à 101 millions d’unités dans le monde.

Ubisoft confiant pour l’avenir

La Nintendo Switch arbore elle aussi un concept pour le moins original, mais cela suffira-t-il à Big N pour renouer avec le grand public ? C’est une question qui mérite d’être posée, sans doute dans un futur papier… Dans tous les cas, Ubisoft a déjà sa petite idée et la partage par le biais du journal Gamersindustry. Xavier Poix, en charge des studios français de l’éditeur, a réaffirmé les ambitions de la société avec la Nintendo Switch.

C’est un moment excitant. Ça va être intéressant de voir comment les joueurs, pas uniquement les fans de Nintendo, mais le marché dans son ensemble va réagir.

L’homme est par ailleurs convaincu que le prix, souvent considéré comme trop onéreux par l’ensemble de la presse d’ici et d’ailleurs, ne sera pas une barrière, car la Switch s’adresse à tous les types d’usages :

La console en elle-même est très moderne et elle peut vraiment répondre à l’envie d’avoir des jeux de grande qualité confortablement installés dans son canapé à la maison pour de longues sessions, tout en étant capable de vous permettre de l’emmener dans une autre pièce ou dans le bus.

Il fait d’ailleurs un intéressant — et intéressé — parallèle avec Just Dance, un titre qui n’est pas exclusif à la Switch :

Quand vous pensez à Just Dance, le jeu est d’abord apparu sur Wii et a utilisé la fonction de détection de mouvement. Mais Just Dance consiste à jouer avec n’importe qui, n’importe quand. C’est un jeu accessible et il est intéressant de voir que la Switch propose cet aspect « n’importe où, n’importe quand ».

Enfin, il explique son choix de porter Steep, déjà présent sur les autres consoles de salon, dont les ventes peinent à décoller, plutôt que ses grosses licences comme Watch Dogs 2 par exemple. D’après lui, le concept de Steep peut être rapproché à celui de la Switch :

Steep consiste à découvrir librement les Alpes, à choisir librement son sport, il convient à la fois pour de longues sessions et de courtes sessions, il permet de partager son expérience avec des joueurs en leur envoyant des challenges ou des images, ce que Steep permet avec la fonction de partage.

Et donc ?

Que peut-on retenir de tout cela ? C’est que d’après Ubisoft, la Switch serait la digne héritière de la Wii et là où la Wii U a échoué, la Switch pourrait triompher et même dépasser la Wii… La détection de mouvement est une manière de jouer qui a attiré les casual gamers vers la Wii et le côté hybride de la machine propose d’assouvir les joueurs demandeurs de sessions plutôt longues sur le canapé et celles plus courtes lors des déplacements.

Seul l’avenir pourra nous le dire. En tout cas, Ubisoft n’a pour l’instant pas dévoilé de gros titres sur la future console de Nintendo, même si certaines rumeurs parlent d’un cross-over entre Les Lapins Crétins et Mario RPG ou encore un certain Beyond Good and Evil 2… Le jeu vidéo n’est-il pas un rêve ?

À lire sur FrAndroid : Vidéo : Nous avons testé la Nintendo Switch, voici notre avis sur la future console