Il y a encore peu de temps, nous ignorions encore totalement l’existence du fabricant chinois Umidigi. Néanmoins, nous avons voulu partager avec vous nos premières impressions après avoir pris en main les Umidigi Z Pro et C Note.

Umidigi. Ce nom vous dit quelque chose ? À la rédaction de FrAndroid, nous en avions à peine entendu parler avant de recevoir deux de leurs smartphones. Or, cette marque chinoise s’est notamment fait remarquer en travaillant sur un Umidigi Crystal, une copie conforme du Xiaomi Mi Mix vendue à un prix riquiqui

Ceux que nous avons eu l’occasion de découvrir sont les Umidigi Z Pro et C Note, vendus respectivement à 272 et 135 euros sans les taxes. Les deux téléphones semblent dotés de belles finitions. Des designs classiques, mais a priori bien maîtrisés et des dos en métal où les capteurs photo ne dépassent presque pas en relief . Il n’y a pas à dire, en jetant un regard sans s’y attarder, on pourrait croire avoir affaire à des smartphones vendus plusieurs dizaines ou centaines d’euros de plus.

Mais une fois en main, on se rend compte qu’ils sont tout de même assez épais et assez lourds. Quant aux finitions, on a remarqué du jeu sur les touches de volume du Umidigi Z Pro. Si bien que si on secoue le téléphone, on entend un petit cliquetis. Rien de bien méchant, mais d’aucuns pourraient y voir un manque de qualité. 

On regrette également les mentions légales du téléphone écrites avec une très grosse police à l’arrière des deux terminaux et qui gâchent l’aspect premium que veulent se donner le Z Pro et le C Note. Enfin, les lecteurs d’empreintes sont très capricieux et nécessitent que l’on pose le doigt EXACTEMENT dans la même position dans laquelle on a enregistré l’empreinte.

Avant d’aller plus loin, il serait bon de jeter un œil sur les caractéristiques des deux smartphones.

Modèle UMIDIGI Z Pro UMIDIGI C Note
Version de l'OS Android 6.0.1 Marshmallow Android 7.0 Nougat
Interface Android Stock N/C
Taille d'écran 5,5 pouces 5,5 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 401 ppp 401 ppp
SoC Helio X27 à 2,6GHz MT6737T
Processeur (CPU) ARMv8 N/C
Puce Graphique (GPU) Mali-T880-MP4 N/C
Mémoire vive (RAM) 4 Go 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go 32 Go
MicroSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) Double capteur 13 Mégapixels 13 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 13 Mégapixels N/C
Enregistrement vidéo 4K N/C
Wi-Fi 802.11 b/g/n N/C
Bluetooth 4.1 + LE N/C
Réseaux LTE, HSPA, GSM N/C
Bandes supportées 2100 MHz, 800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz 2100 MHz, 800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz
SIM nano SIM nano SIM
NFC Non Non
Ports (entrées/sorties) USB Type-C microUSB
Géolocalisation Oui N/C
Batterie 3780 mAh 3800 mAh
Dimensions 154 x 76 x 8,2 mm 76,6 x 8,3 x mm
Poids 175 grammes 154 grammes
Couleurs Noir Gris, Doré
Prix 245 euros 136 euros
Fiche produit Fiche produit

Intéressons-nous maintenant plus aux particularités de chaque appareil.

Umidigi Z Pro, pourquoi pas ?

L’Umidigi Z Pro est présenté comme le flagship du constructeur. Il est doté d’un écran de 5,5 pouces en Full HD don la luminosité maximale m’a paru très satisfaisante. Alors qu’il semble vraiment être le porte-étendard d’Umidigi, il tourne encore sous Android Marshmallow, mais l’entreprise indique qu’une mise à jour OTA est prévue pour la version ultérieure. Notons aussi que l’interface est fidèle à l’expérience Android pure.

Il dispose d’un processeur MediaTek Helio X27 couplé à 4 Go de RAM. Le SoC est certes modeste, mais il reste tout de même assez efficace pour les tâches du quotidien, et la navigation — par le biais de touches logicielles — est fluide. Sans impressionner, la puce semble assez fiable, même si le Z Pro semble chauffer très facilement quand il est poussé dans ses retranchements.

 Umidigi Z Pro
SoCMediaTek Helio X27 (MT6797X)
AnTuTu85 497 points
PCMark5 488 points

Côté photo, il est doté d’un double capteur de 13 mégapixels dont la balance des blancs est critiquable, mais le niveau de détails reste très correct.

Rien de très impressionnant, mais la photo reste correcte.

La batterie du Umidigi Z Pro a une capacité de 3 780 mAh, ce qui devrait lui assurer une bonne autonomie, et est compatible avec la charge rapide via un connecteur USB Type-C. Enfin, sachez qu’il est compatible avec toutes les bandes de fréquence 4G françaises, sauf la bande des 700 MHz. Ce modèle est disponible en Europe. Son prix sur Amazon est fixé à 329 euros, mais des promotions régulières le font descendre à 290 euros, voire à 223 euros sur Gearbest

Umidigi C Note, surtout pas !

J’espère vraiment que vous ne ferez jamais l’erreur d’acheter l’Umidigi C Note. L’interface, sous Android 7.0 Nougat, manque de fluidité et présente de nombreuses latences.

Les paramètres sont carrément bugués puisqu’il est impossible de lancer une recherche sans faire planter l’application. Autant dire qu’il s’agit d’un souci loin d’être anodin.

Le MT6737T qu’embarque le C Note semble être systématiquement à bout de souffle, alors qu’il peut tout de même compter sur 3 Go de RAM. L’expérience utilisateur n’est pas soignée du tout et je me suis un peu arraché les cheveux à cause de ce produit.

 Umidigi C Note
SoCMT6737T
AnTuTu38 442 points
PCMark4 057 points

Après cela, j’ai osé espérer me réconforter avec la photo, mais le capteur de 13 mégapixels ne semble pas savoir ce qu’est la netteté. Tout est flou sur les clichés. 

La mise au point a été faite sur les panneaux directionnels, mais on dirait qu’il s’agit de l’élément le plus flou de l’image.

À part ça, l’Umidigi C Note dispose lui aussi d’un écran de 5,5 pouces Full HD qui m’a paru correct et d’une batterie de 3 800 mAh qui devrait lui permettre de tenir longtemps sans être rechargé. Il n’est cependant pas compatible avec la charge rapide et est équipé d’un connecteur micro USB. Par ailleurs, en dehors de la bande 700 MHz, il est compatible avec les réseaux 4G français. 

 

Si vous voulez tout de même tenter (l’horrible) expérience de l’Umidigi C Note, celui-ci peut se trouver à environ 155 euros auprès de revendeurs tels que Gearbest. Ce dernier propose parfois des ventes flash aux alentours de 118 euros.

Il n' y a pas d'offres pour le moment

 

Une marque en devenir ?

Ainsi, Umidigi semble être une marque qu’il faudra observer. Si elle arrive à tirer profit des bonnes qualités du Z Pro et de les optimiser tout en évitant les écueils du C Note, le fabricant pourrait jouer un rôle intéressant de trublion. Pragmatiques, nous n’écartons pas non plus la possibilité qu’Umidigi tombe très rapidement dans l’oubli.