C’est une première chez les terminaux mobiles. Alors que le navigateur Adblock Browser n’est disponible que depuis la rentrée 2015, Asus choisit d’en intégrer la technologie dans son navigateur web mobile. Voici de quoi il retourne.

adblock-plus

Ces dernières semaines, le bloqueur de publicités Adblock (et Adblock Plus) mettait au clair sa politique de monétisation, car, comme tout service fourni gratuitement, il était évident que la firme cherchait à rentabiliser son service. On apprenait alors qu’il avait mis en place une liste blanche de publicités « acceptables » (ni trop intrusives, ni porteuses de malwares), lesquelles passent donc entre les mailles de son filet. Et ce n’est pas tout : à la recherche de partenaires susceptibles d’installer son filtre dans leurs appareils, Adblock Plus s’est trouvé un premier client : Asus.

Une activation par défaut

C’est Motherboard, la plateforme tech de Vice, qui révèle l’information. D’après l’équipe d’Adblock, avec laquelle elle a pu s’entretenir, sa technologie de blocage des publicités sera intégrée au navigateur web d’Asus par défaut, et activée d’office. Un choix qui s’applique à l’ensemble des appareils mobiles d’Asus, c’est-à-dire à ses tablettes et à ses smartphones (les fameux ZenPad et ZenFone), puisque ses PC embarquent de leur côté Edge, la dernière version du navigateur de Microsoft. « Nous sommes ravis de faire équipe avec Asus, le premier fabricant majeur d’appareils à intégrer du blocage de publicités dans ses terminaux mobiles », commente ainsi Till Faida, le CEO d’AdBlock.

Il faut rappeler qu’en septembre dernier, Adblock lançait son propre navigateur, Adblock Browser, contenant donc son filtre anti-publicités. Celui-ci a été déployé après quelques mois de bêta, sur Android comme iOS, et relançait à sa sortie le débat de la gratuité du Net, et du financement des sites qui le peuplent. De son côté, en choisissant de s’associer à Adblock Plus – on parle de 15 millions de clients potentiellement concernés – Asus affiche clairement sa position sur le sujet. Un choix risqué au sujet duquel la marque taïwanaise ne s’est pas encore exprimée.