Comme chaque année, le 1er juillet marque la mise en application de loi européenne. Pour ce qui concerne la téléphonie mobile, le principal changement concerne les tarifs du roaming, à la baisse.

Roaming europ

L’Union Européenne pense aux vacanciers qui ne manqueront pas de partir à l’étranger et impose aux opérateurs de baisser le coût des communications reçues et envoyées à l’étranger. Comme le précise si bien le tableau en illustration de cette actualité, appeler un correspondant depuis l’étranger (dans l’Union Européenne uniquement) coûtera 5 centimes de moins qu’auparavant, recevoir un appel depuis l’étranger coûtera 2 centimes de moins et l’envoi de SMS depuis l’étranger ne coûtera plus que 6 centimes d’euros. Rappelons que la réception d’un SMS depuis l’étranger est toujours gratuite, tout comme l’envoi depuis la France métropolitaine d’un SMS vers un numéro français à l’étranger. Il faut toutefois noter que ces tarifs affichés sont hors-taxes, il faudra donc compter quelques centimes de plus lors de l’application des tarifs en France. Enfin, toujours dans les changements de ce 1er juillet, l’UE impose aux opérateurs d’offrir à leur client des offres de roaming séparées des forfaits afin de profiter des fonctionnalités de leur smartphone dans les pays membres de l’Union Européenne.

Free Mobile profite également de la journée pour clamer à la France entière que l’opérateur va faire du zèle et proposer des tarifs encore moins chers que ce que propose la Commission Européenne. Concrètement, Free facturera 1 centime d’euro de moins que le plafond imposé par Bruxelles. Notez toutefois que, contrairement à l’image ornant cette actualité, les plafonds européens indiqués par Free Mobile prennent ici en compte les taxes françaises.

free roaming

Pour terminer sur ces histoires de roaming, la prochaine étape majeure qui aura un impact sur les grilles tarifaires aura pour échéance le 15 décembre 2015. À partir de cette date, les opérateurs européens auront pour obligation de ne plus facturer les frais d’itinérance pour les appels, SMS, MMS et l’usage d’internet dans un autre pays de l’Union Européenne. La loi précise toutefois que ce roaming doit se faire dans la limite d’un « usage raisonnable » et pour des « déplacements périodiques ». En cas d’utilisation abusive, les opérateurs appliqueront les tarifs en vigueur au 1er juillet 2014.